Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

30 mars 2008

Nouvelle version de WordPress

Filed under: SRPH,Sur le Web — Jean-Louis Dubois @ 21:21

Ce soir, mise à jour du logiciel open source de blog : WordPress 2.5 est installé – Opération réussie en 30 minutes (dont 15 passées à copier les fichiers de Belgique en Suisse – où le serveur réside)

29 mars 2008

Blogs évoquant la préhistoire

Filed under: Sur le Web — Jean-Louis Dubois @ 12:12

Wordpress BloggingPour savoir si « Autour de Spiennes » est un des seuls à écrire sur la Préhistoire, il suffit d’aller sur la page blogsearch.google.com, et de taper les termes « préhistoire« , « néolithique« , ou encore « silex nucleus » Et l’on se rend compte que nous ne sommes pas les seuls à blogger, même en français. En introduisant les termes « neolithic » ou « archeoloog« , la recherche est élargie aux sites non francophones. Si vous trouvez un blog qui pourrait intéresser d’autres lecteurs, n’hésitez pas à faire parvenir un courrier à webmaster-acrolle-minesdespiennes.org.

Le blog d’infos du Laboratoire de Préhistoire méditerranéenne Europe Afrique (Aix)

Filed under: Publications,Sur le Web — Jean-Louis Dubois @ 11:11

Le Blog « ESEP Biblio » est renseigné depuis quelque temps sur notre page d’accueil. Il s’agit d’un blog écrit par des bibliothécaires de l’Université d’Aix-en-Provence.

Les th̬mes des ouvrages conserv̩s dans cette biblioth̬que sont : Pr̩histoire РProtohistoire РAnthropologie РArt pr̩historique РPal̩oenvironnement РHistoire des sciences РM̩thodes de la pr̩histoire РPal̩ontologie РArch̩ozoologie, pour les r̩gions : France du Sud, Europe du Sud, Afrique du Nord, Afrique saharienne

L’unité a changé de nom dernièrement, et c’est l’occasion de rappeller son existence : l’UMR 6636 « ESEP : Economies, sociétés et environnements préhistoriques » devient l’UMR 6636 « LAMPEA : Laboratoire méditerranéen de Préhistoire (Europe – Afrique) « 

Le Lothier roman, consacré à la préhistoire de la région de Genappe

Filed under: Publications — Jean-Louis Dubois @ 11:11

Le Lothier RomanUn lecteur nous informe de la parution du volume numéro 1 (2008) de la revue Le Lothier roman, consacré à la préhistoire de la région de Genappe. On y découvre, en 38 pages, un catalogue d’outils préhistoriques retrouvés dans la région (collections B. Clarys et P. Yernaux). Pour plus d’informations.
Tranmis par Ludovic LAN

28 mars 2008

« Bientôt les moyens de ses ambitions »

Filed under: Presse & Medias,SRPH — Michel Woodbury @ 17:17

logo jeudi soirC’est sous ce titre que l’hebdomadaire régional gratuit « Jeudi Soir » du 12 mars 2008 consacre un article au projet de construction d’un pavillon d’accueil pour les visiteurs des mines de Spiennes. Le journal relaye la demande de financement d’un tel projet par la Maison du Tourisme de la Ville de Mons auprès des autorités wallonnes et européennes et apporte son appui à ce projet par un descriptif sympathique des activités de notre association tant à l’égard de l’accueil des visiteurs que des missions de sauvegarde archéologique que nous confie la Région wallonne.
Pour consulter l’article, vlan.pdf

26 mars 2008

Visites guidées gratuites de l’exposition « Les traverses du temps : Archéologie et TGV » sur demande

Filed under: Expositions, Visites et événements — Hélène Collet @ 9:09

tt-1.jpg L’exposition les « Traverses du temps : Archéologie et TGV » qui se déroule actuellement à Hélécine dans le superbe lieu qu’est la rotonde du château est une exposition didactique de grande qualité qui s’adresse aussi au public scolaire. C’est vraiment l’occasion de faire découvrir l’archéologie à tous, de 7 à 77 ans. Pourquoi fouille-t-on, comment fouille-t-on et que découvre-t-on, tout cela est expliqué au fil de l’exposition à l’aide de panneaux, de reconstitutions et d’objets originaux découverts lors des fouilles du TGV.

tt-3.jpg Des visites guidées gratuites en français de l’exposition sont organisées sur demande les mardi et mercredi de 11 à 17h ainsi que les dimanches 6, 13 et 20 avril de 14 à 17h. Pour en bénéficier, il faut prendre contact avec le Service de l’Archéologie de la Région wallonne au n° de téléphone 04/229 97 44.
L’exposition a lieu à Hélécine à mi-chemin entre Bruxelles et Liège, au domaine provincial, rue Armand Dewolf 2 jusqu’au 23 avril 2008.

25 mars 2008

Colloque- Forum archéologique 2008 organisé par le FVA à Alost, le 12 avril 2008

Filed under: Conférences — Hélène Collet @ 8:08

kraan.jpg Le Forum de l’Archéologie flamande (Forum Vlaamse Archeologie, FVA) organise, le samedi 12 avril 2008, sa seconde journée de contact. Celle-ci aura lieu à Alost au centre culturel De Werf. Le matin, l’accent sera mis sur l’archéologie de la Ville qui invite, Alost. L’après-midi, les présentations et les débats tourneront autour du thème : « L’archéologie : une science et/ou une protection du patrimoine ».

Le programme préliminaire est disponible sur le site du FVA, accédez y à partir d’ici. Vous trouverez sur le site le formulaire et les modalités d’inscription.

24 mars 2008

A la télévision mardi soir, le documentaire de Philippe Axell « Les derniers Romains »

Filed under: Presse & Medias — Hélène Collet @ 11:11

derniersromains.jpg Ce mardi 25 mars, hélas à 23h10, la RTBF diffuse le documentaire inédit « Les derniers Romains » réalisé par Philippe Axell et Marco Visalberghi qui a reçu le prix du film archéologique lors du 7e Festival international du Film archéologique de Bruxelles en novembre dernier.

Une rediffusion aura lieu sur La Deux (RTBF2), le samedi 29 mars 2008 à 13h30, et, sur Arte, le samedi 5 avril 2008 à 21h.

Sagalassos est une cité antique située dans le sud ouest de la Turquie. Abandonnée puis oubliée, cette cité fut redécouverte par les archéologues. Depuis 20 ans, une équipe archéologique de l’Université de Louvain (KUL) y explore les différentes périodes d’occupation. Pour en savoir plus sur Sagalassos et les fouilles archéologiques qui y sont menées, le mieux est de visiter le site web du projet archéologique.

Source : Archeonet Vlaanderen

23 mars 2008

La lithothèque du bassin de la Charente et Flint source.net : deux lithothèques virtuelles accessibles sur le web

Filed under: Mines néolithiques,Sur le Web — Hélène Collet @ 13:13

Ludovic Lan dans le commentaire qu’il nous a envoyé (voir dans la rubrique scandinavian flint du 14 mars 2008) nous signale aussi l’existence de deux lithothèques virtuelles : Flint source.net et la lithothèque du bassin de la Charente. Voilà l’occasion de réparer un sacré oubli car nous n’avions jamais consacré de rubrique à ce sujet.

index_r4_c1.jpg
La lithothèque du bassin de la Charente est le résultat d’un programme commun de recherche unissant géologues et préhistoriens. La lithothèque se limite à une région. L’échantillonnage systématique, avec la mention des conditions de récolte et les descriptions détaillées offrent une documentation riche sur les différentes variétés de silex pour cette région.

fslogo.gif
Flint source.net est un site consacré aux matières premières utilisées durant la préhistoire pour les industries lithiques à travers l’Europe. Contrairement à ce que laisse penser son nom, le site ne se limite pas au silex, on y trouve des indications sur les sources d’obsidienne, de radiolarite, de jaspe, de quartzite etc… Faire un tel travail de compilation est un vrai défi étant donné le nombre de gisements à documenter. Il est donc normal que le site évolue au cours du temps. Il manque encore évidemment certaines régions et certaines régions sont mieux documentées que d’autres car tout dépend de la qualité des informations disponibles. Le site est bien sûr également très intéressant pour les abondantes ressources bibliographiques qu’il fournit. Le site renseigne également d’autres lithothèques virtuelles.

Un commentaire sur les lithothèques dans nos régions

Filed under: Sur le Web — Hélène Collet @ 13:13

Il y a quelques jours nous mettions en ligne une rubrique au sujet de la parution d’un livre consacré au silex scandinave et nous disions combien il serait intéressant d’avoir un tel livre sur le silex dans nos régions. Un commentateur avisé, Ludovic Lan, nous a alors laissé un message pour nous signaler qu’il a commencé un doctorat sur ce sujet, et que, sur son site web, archéobase, il comptait développer, dans le futur, une lithothèque régionale. Une information à retenir et un site dont on surveillera l’évolution.

Pour l’heure, il existe une petite lithothèque à l’Institut des Sciences naturelles de Belgique. Celle-ci fut mise en place par Anne Hauzeur et a été récemment complétée par Cécile Jungels, si je ne me trompe pas. Il y a plusieurs plateaux très intéressants consacrés à la Belgique avec des échantillons de Rullen, Eben-Emael, Spiennes, Ghlin etc, aux Pays-Bas et à l’Allemagne. On peut y examiner aussi des échantillons provenant de France, de Grande-Bretagne, de Pologne et d’Autriche.

Dans le nord de la France, un programme commun de recherche comprenant des chercheurs du CNRS, de l’INRAP et des universités, géologue et archéologues, a permis un échantillonnage systématique sur base des cartes géologiques du Nord et de la Picardie. Des lithothèques très importantes en relation avec ces recherches ont été établies. Elles ont aussi permis de compléter une lithothèque déjà existante située à Soissons qui avait été réalisée à l’occasion d’un programme collectif de recherche antérieur.

21 mars 2008

Du 28 au 30 avril, colloque « The archaeology of erosion / the erosion of archaeology », inscription avant le 14 avril 2008

Filed under: Conférences — Hélène Collet @ 7:07

erosie_en_archeologie_klein.jpg L’Institut du Patrimoine flamand (VIOE) organise en collaboration avec l’université de Louvain (KUL), l’Université de Gand (RUG) et l’Agence Flamande du Paysage, un colloque intitulé « The archaeology of erosion / the erosion of archaeology » du 28 au 30 avril 2008. Ce congrès apporte une expertise nationale et internationale sur la problématique de l’érosion et sur les processus de sédimentation, le tout sera mis en relation avec l’interprétation, la conservation et la gestion du patrimoine archéologiques. Une journée complète d’excursion est prévue avec la visite d’un certain nombre de sites d’intérêt géologique ou archéologique en Brabant flamand et dans le Limbourg.

Les inscriptions peuvent encore se faire jusqu’au 14 avril. Pour obtenir plus d’informations sur le congrès ainsi que le détail du programme, rendez-vous sur la page web du congrès. Les résumés y sont maintenant accessibles et peuvent être téléchargés.

Les processus d’érosion et de sédimentation sont fondamentaux pour l’interprétation archéologique des archives du sol. Dans une perspective macrorégionale, ces processus sont à mettre en relation (en général) avec les oscillations climatiques (cycles glaciaires et interglaciaires), et, à partir de l’Holocène, avec les activités humaines croissantes et le développement de l’agriculture à partir du Néolithique. A une autre échelle, les recherches à propos de ces processus servent de base à l’évaluation du potentiel de conservation des sites archéologiques dans le paysage actuel et sur la manière dont l’homme a interagi et a eu une influence sur le paysage dans le passé. Dans une perspective méthodologique, l’application et le développement par exemple des techniques de prospection sont indissociablement liés avec la compréhension de la chronostratigraphie et de la géomorphologie.
De manière générale, on peut considérer que l’équilibre entre l’impact humain et naturel sur ces processus a été profondément modifié, depuis il y a environ 100 ans, principalement à cause de l’industrialisation de l’agriculture. Cette ‘érosion historique’ a déjà détruit en 50 ans plus de 20% des vestiges archéologiques enfouis dans le sol. Le remède à cette évolution passe par le développement de méthodes d’évaluation adaptées, de monitoring et de gestion ainsi que par une adaptation de la législation pour soutenir ces démarches. C’est un des grands défis de l’archéologie actuelle.

Source : Archeonet Vlaanderen.

(more…)

20 mars 2008

Sur le site de l’INRAP, ce mois-ci, « Message in a bottle »

Filed under: Protohistoire et Histoire,Sur le Web — Hélène Collet @ 7:07

220_5951_vignette_bouteille_de_champigneullesaccueil_.jpg Sur le site de l’INRAP (Institut National de Recherche Archéologique Préventive), ce mois-ci, on trouve un superbe dossier consacré à une découverte inattendue faite en 2004 dans l’est de la France, à l’occasion d’une opération archéologique de l’INRAP. Il s’agit d’une lettre trouvée dans une bouteille de bière remontant à 1918. Cette lettre adressée à un sergeant de l’armée américaine par sa tante a pu être restaurée. Ensuite grâce au journal britannique The Independant qui a consacré un article à cette découverte puis aux généalogistes amateurs actifs sur le net, la famille du sergeant a été retrouvée et celle-ci a fourni les documents qui ont permis de retracer cette histoire. La vidéo qui y est consacrée, visible sur le site de l’INRAP, est un vrai petit bijou. Comme quoi l’archéologie peut parfois être touchante.

Ce mois-ci encore, l’INRAP a décidément envie de nous surprendre en racontant la découverte dans la glacière d’un château d’éléments de sculpture du pavillon soviétique de l’exposition internationale de 1937. Comment ces éléments se sont retrouvés là ? Il faut aller sur le site de l’INRAP pour le découvrir.

P.S.- Enfin pour les esprits chagrins qui seraient effrayés que l’on dépense de l’argent à ça, il y a aussi des découvertes tout ce qu’il y a de plus orthodoxe.

19 mars 2008

Le samedi 22 mars : découvrez quelques musées de Wallonie autrement

Filed under: Expositions, Visites et événements — Hélène Collet @ 8:08

slide1.jpg Le site web archéopass annonce dans son agenda plusieurs activités organisées à l’occasion de l’équinoxe de printemps ce samedi 22 mars. Le musée du Malgré-Tout à Treignes propose, par exemple, de découvrir en nocturne son parc préhistorique où l’on peut découvrir ses reconstitutions d’habitats paléolithiques (notre photo).
Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page du musée du Malgré-Tout consacrée à ce parc. A noter qu’il faut prévoir la journée entière sur place car le musée propose aussi une très intéressante exposition sur l’Ile de Pâques qu’il ne faut évidemment pas rater, exposition que nous avons annoncée sur notre site le 9 février. Et puis, la région est superbe.
Le musée de Montauban sous Buzenol organise quant à lui une visite au flambeau de son musée lapidaire et du parc l’entourant. L’archéoparc gallo-romain de La Malagne vous propose notamment une soirée de contes et le musée de Mariemont, une promenade olfactive dans le parc du musée (inscription obligatoire). Pour les conditions et informations pratiques, consultez l’agenda du site archéopass.

18 mars 2008

Conférence à l’ASLIRA à Liège, ce jeudi 20 mars

Filed under: Conférences — Hélène Collet @ 19:19

Conférence de l’ASLIRA du jeudi 20 mars à 19h00 au Musée de la Préhistoire de l´Université de Liège, au sous-sol, Place du XX août à Liège:
Traces d´actions intentionnelles sur les crânes humains chez les peuples chasseurs d´Europe – réflexions sur les origines des rites funéraires
Par Mademoiselle Hélène DIMAKAS

L’exposition « Les Traverses du Temps. Archéologie et TGV » à Hélécine à partir du 21 mars 2008

Filed under: Expositions, Visites et événements — Hélène Collet @ 8:08

affiche.jpg

L’exposition
« Les Traverses du Temps. Archéologie et TGV »
entame son troisième et, hélas dernier voyage,
en s’installant au Domaine provincial de Hélécine, rue Armand Dewolf 2, à Hélécine.
L’exposition y sera accessible du 21 mars au 23 avril 2008,
du mardi au dimanche de 11h à 17h.

16 mars 2008

Une autre manière de découvrir la région de Mons et les minières de Spiennes

Filed under: Expositions, Visites et événements,SRPH — Hélène Collet @ 9:09

camp-mk-2copie.jpg
Dans l’édition de ces samedi 15 et dimanche 16 mars 2008, les pages Hainaut du journal Le Soir consacrent un article aux randonnées proposées dans la région de Mons, par Danièle Rouhart, une habitante de Lens, professeur de biologie et passionnée de randonnée, et l’Office de Tourisme de Mons. La saison commence, d’ailleurs, aujourd’hui avec une promenade dans les Hauts-Pays, au départ d’Angre. Au total ce sont huit balades qui sont organisées et qui emmèneront les promeneurs au fil des mois à Sirault, Erbaut, Blaton, Bernissart, Condé, Cuesmes, Spiennes et Pommeroeul sur des cricuits de 15 à 20 km.
Le circuit qui passe par Spiennes comprend la visite en bonne et due forme des minières néolithiques avec la descente au fond de la mine. La visite de novembre 2007 fut d’ailleurs un franc succès, puisqu’il y avait environ 25 participants. Ce circuit offre aussi une autre manière de visiter le site puisque la balade emmène le visiteur à la découverte de portions du site minier qu’il ne visite d’ordinaire pas tels que la tranchée du chemin de fer, qui coupe le plateau de Petit-Spiennes de part en part, ou la partie du plateau sur lequel était localisé l’enceinte Michelsberg, un habitat qui a dû fonctionner à une époque où on exploitait le silex à quelques centaines de mètres de là. Ce circuit vous emmène ensuite à Harmignies et Harveng où l’on a également de superbes points de vue vers Spiennes et la région environnante.
Pour plus de renseignements, contactez l’Office de Tourisme de Mons

Photo – Vue du plateau de Petit-Spiennes depuis le village de Nouvelles

15 mars 2008

World Heritage Site, un site web consacré au patrimoine mondial sur lequel on parle de Spiennes

Filed under: SRPH,Sur le Web — Hélène Collet @ 10:10

logo2.jpg
World Heritage Site est un site personnel de langue anglaise, créé par Els Slots, sur lequel interviennent les amoureux des sites patrimoines mondiaux pour faire part de leurs visites qu’il s’agisse de coups de coeur ou de coups de sang.
Dans la rubrique « Community », les membres de la SRPH retrouveront certainement le nom de personnes qu’ils ont guidées à Spiennes. Ils verront aussi que dans certains cas ce sont plus de deux cents sites patrimoine mondiaux qu’une même personne a visité, faisant d’eux des commentateurs avisés.
Dans la rubrique « official », on peut voir le nombre de commentaires par site. Et pour Spiennes, ils sont assez nombreux. Manifestement quand on lit les commentaires, ce qui a plu c’est le caractère inattendu du site visité, la sensation d’avoir découvert un trésor caché, mais aussi l’émotion et l’intérêt que les membres de la SRPH ont réussi à susciter pour ce patrimoine. Evidemment, le gros point noir est le fait que le site est invisible ou introuvable car il n’y a pas d’infrastructure permanente. Certains visiteurs, surtout ceux qui ont tenté l’expérience il y a plusieurs années, avant que le site web des mines de Spiennes ne soit créé, n’ont pas manqué d’être fort désappointé. Nous espérons que grâce au site web, et grâce au fait que Jean-Louis Dubois l’a signalé directement sur la page consacrée à Spiennes sur leur site, que tout ceci appartient à un passé révolu. Il faut aussi penser sérieusement à développer des panneaux explicatifs sur le site même pour aider les visiteurs et, développer un lieu d’accueil digne de ce nom à l’endroit même de la visite, ni grand, ni prétentieux, mais correct et qui colle aux besoins, une piste explorée par la Ville de Mons.
Et puis aussi, un tout grand merci à Ian Cade, Chris Sundberg, Terry Keefer et Mark Bracken pour leurs si gentils commentaires.

14 mars 2008

Scandinavian Flint : an archaeological perspective

Filed under: Mines néolithiques,Néolithique,Publications — Hélène Collet @ 8:08

8779342787.jpg HÖGBERG A & OLAUSSON D., 2007. Scandinavian Flint : an archaeological perspective. Aarhus : Aarhus University Press, 240 p. ISBN 978-87-7934-278-1

Le but premier de ce livre est de décrire et définir les types de silex scandinaves connus, de voir ce qui caractérise chaque type, et où il est disponible ainsi que d’établir une terminologie uniforme. Le second propos du livre est d’élucider quels sont les types de silex qui étaient disponibles comme matière première en Scandinavie pour les populations préhistoriques. Les dix-sept matières premières répertoriées ont aussi été évaluées en fonction des possibilités de taille qu’elle présentent et des limitations imposées par les dimensions des nodules.

Le livre est richement illustré en couleur avec des photos d’excellente qualité, ce qui donne une bonne idée des matières premières disponibles. Des photos de toute beauté également en couleur montrent quelles sont les conditions géologiques des gisements. Enfin on notera dans le livre la présence de silex campanien, à première vue, assez proche des ressources siliceuses disponibles dans nos régions, ce qui pose encore une fois le problème de la définition des critères d’identification de nos matières premières.

On aimerait posséder une telle publication pour les matières siliceuses de nos régions.

13 mars 2008

Focus sur plusieurs fouilles archéologiques récemment menées en Wallonie dans la lettre du patrimoine du premier trimestre 2008

Filed under: Sur le Web — Hélène Collet @ 6:06

to07hen2.jpg La lettre du patrimoine de janvier, février, mars 2008 est disponible en ligne. Vous pouvez y accéder à partir d’ici.

Ce document publié par l’Institut du Patrimoine wallon (IPW) comprend un volet intitulé les Nouvelles de l’Archéologie dans lesquelles vous trouverez le compte-rendu de plusieurs interventions archéologiques effectuées récemment en Wallonie.

Dans l’exemplaire de ce trimestre vous aurez, par exemple, un aperçu sur :
– Tournai, intervention archéologique à la tour Henri VIII (notre photo) par Michèle Dosogne, RPAW ASBL
– L’abbaye de Stavelot du VIIe au IXe siècle par Bernard Lambotte, APASrel ASBL
– Fouilles préventives à Tournai, rue des Bouchers-saint-Jacques par Isabelle Deramaix et Pierre-Philippe Sartieaux, MRW
– La nécropole mérovingienne de Pont-à-Celles/Viesville par Gaëlle Dumont, ULB CREA

Merci à Michèle Dosogne, RPAW pour l’illustration.

12 mars 2008

Les vidéos des interventions du colloque « La fabrique de l’archéologie en France » en ligne sur le site de l’INRAP

Filed under: Conférences,Sur le Web — Hélène Collet @ 8:08

untitled.bmp Le colloque qui s’est tenu les 14 et 15 février passés à Paris se proposait d’étudier la naissance et le développement de cette nouvelle science que fut l’archéologie. Il pointait notamment le paradoxe suivant. Des instituts français de recherche archéologique ont été créés très tôt pour la réalisation de missions en Italie, en Grèce, ou en Egypte démontrant l’intérêt de cette démarche scientifique. Mais l’idée d’une recherche et d’un patrimoine à sauver sous nos latitudes prendront du temps à s’imposer et à aboutir en France à la création d’une loi en 2001 qui permettra la sauvegarde du patrimoine archéologique menacé par une étude préalable à la destruction programmée de ces vestiges. Un long cheminement qui est aussi le nôtre de ce côté-ci de la frontière.

Accédez y directement à partir d’ici

Source : Isabelle Deramaix, MRW

11 mars 2008

Le droit de réponse de la DGATLP disponible sur son site internet

Filed under: Institutions,Presse & Medias — Hélène Collet @ 17:17

logo-dgatlp.jpg Le 15 janvier 2008, le journal Vers l’Avenir publiait un article consacré à l’archéologie en Région wallonne particulièrement désobligeant. La Région wallonne par l’intermédiaire de la directrice de la DGATLP n’ a pas manqué de réagir et a demandé la publication d’un droit de réponse afin que la vérité soit rétablie . Celui-ci est paru dans les éditions du journal incriminé le samedi 2 février 2008. Pour ceux qui n’ont pas eu l’ocassion d’en prendre connaissance, le texte du droit de réponse est aujourd’hui disponible sur le site du ministère et
vous pouvez y accéder à partir d’ici.

chievres_200.jpg
La Région wallonne indique notamment à propos du contenu de l’article que celui-ci dépasse les observations de la Cour des Comptes comme celles effectuées par Richard Miller lors de son intervention parlementaire. Elle souligne que les accusations d’incurie, de malversations et de trafic d’objets archéologiques sont de pures inventions et ne proviennent absolument pas du rapport de la Cour des Comptes.

10 mars 2008

Séance d’étude du mobilier lithique, le dimanche 16 mars à 13h

Filed under: SRPH — Hélène Collet @ 12:12

lithique.jpg Le dimanche 16 mars 2008, la Société de Recherche préhistorique en Hainaut organisera de 13 à 16h une séance de travail consacrée à l’étude du mobilier lithique mis au jour lors de la campagne de fouille de l’été 2007. Les personnes désireuses de participer à cette étude peuvent nous contacter via le site web de la SRPH.

Le doctorat d’Alexandre Livingstone-Smith intitulé « Chaîne opératoire de la poterie : Références ethnographiques, analyse et reconstitution » est en ligne

Filed under: Publication sur internet,Publications — Hélène Collet @ 8:08

couverture-de-poterie-copie.jpg Le doctorat d’Alexandre Livingstone-Smith intitulé « Chaîne opératoire de la poterie : Références ethnographiques, analyse et reconstitution » a été mis en ligne sur le site du musée de Tervueren au format pdf.
Vous pouvez y accéder à partir d’ici.

9 mars 2008

Appel à contribution pour le volume 16 de la Chronique de l’Archéologie wallonne

Filed under: Publications,SRPH — Hélène Collet @ 14:14

chron12.jpg chron11.jpg chron10.jpg
Le comité de rédaction de la Chronique de l’Archéologie wallonne nous informe que les notices du volume 16 doivent leur parvenir pour le 28 avril au plus tard. Chaque année, la Chronique permet de dresser le bilan des découvertes effectuées en Région wallonne durant l’année écoulée qu’il s’agisse de fouilles, de suivis, de découvertes fortuites ou de sites repérés au cours de prospections. Chaque intervenant contribue ainsi au recensement des sites archéologiques en Wallonie. Les contributions du volume 16 concerneront l’activité archéologique en Wallonie en 2007.

Dans le pdf Appel CAW, vous trouverez les instructions aux auteurs (type de mise en page, d’illustration et règles bibliographiques) à impérativement respecter pour limiter le travail de correction du comité de rédaction.
appel-caw-16.pdf

Comme chaque année, une fiche d’auteur et de site sont également à remplir pour la gestion des données par la Région wallonne. Le modèle de ces deux documents est disponible ci-dessous.
fiche-dauteurs.pdf
fiche-de-signalement-de-site.pdf

Des membres de la SRPH à l’Académie des Sciences polonaise de Varsovie

Filed under: SRPH — Hélène Collet @ 9:09

gmach.jpg Pour la 3ème année consécutive, deux archéologues, membres de la SRPH, se sont rendus à Varsovie pour travailler sur un projet de publication sur les minières néolithiques de Spiennes. Faire une publication sur Spiennes en polonais peut paraître, au premier abord, étonnant. Cette idée a germé dans l’esprit de
Jacek Lech, professeur à l’Institut d’Archéologie et d’Ethnologie de l’Académie des Sciences polonaises de Varsovie et spécialiste des mines de silex préhistoriques. Après avoir réalisé, voici quelques années, une publication sur les mines de silex de Grimes Graves en Grande-Bretagne en collaboration avec ses collègues anglais, il a eu envie de mettre la somme des connaissances actuelles sur Spiennes à la disposition des chercheurs polonais travaillant sur les matières premières durant la préhistoire et les mines de silex. Et ceux-ci sont nombreux car la Pologne a une longue tradition de recherche dans le domaine.

Page suivante »

Powered by WordPress