Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

31 octobre 2012

The Lithic Share Project : CrĂ©ation d’une plate-forme permettant le partage d’objets lithiques prĂ©historiques du monde entier

Filed under: NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00


Le but du projet est simple … mettre en place une plate-forme permettant le partage d’objets lithiques prĂ©historiques du monde entier. Et, ce faisant, crĂ©er, des ressources nouvelles et exhaustives pour faciliter l’étude dans ce domaine.

La base de données est organisée

- par type d’outil
- par période & culture
- par type d’industrie
- par type d’ »artisan »
- par type de matière première
- par couleur
- par région
- par chronologie (stades isotopiques)
- par degré de fiabilité de la provenance

Source : Lampea, UMR 7269

En savoir plus

http://www.lithicshare.com/

30 octobre 2012

EchĂ©ance 11 novembre 2012 – Le Conseil gĂ©nĂ©ral du Val d’Oise recrute un archĂ©ologue

Filed under: Jobs & Stages — HĂ©lène Collet @ 19:19

ARCHÉOLOGUE, attaché de conservation du patrimoine.

Le Service dĂ©partemental d’archĂ©ologie du Val d’Oise recherche son responsable de pĂ´le prĂ©ventif. Mission : assister le chef de service dans les choix opĂ©rationnels en matière d’archĂ©ologie prĂ©ventive, coordonner les chantiers du service et diriger des opĂ©rations.

Encadre l’équipe des archéologues responsables d’opération ; assure la programmation et la coordination administrative et technique des opérations d’archéologie préventive en lien avec les partenaires internes ou externes ; instruit des appels d’offre et des consultations pour la réalisation de fouilles et les passations de marché avec des prestataires ; intervient en tant que responsable d’opération ou spécialiste lors de diagnostics et de fouilles archéologiques ; intervient au titre de conseil auprès des services aménageurs du Conseil général ou extérieurs ; participe à l’inventaire des sites et à l’étude des collections archéologiques, et aux activités du service ; publie et prend part à la valorisation du patrimoine auprès des publics.

Pour prendre connaisance en dĂ©tail de l’annonce et postuler dĂ©poser votre CV et votre lettre de motivation, en rappelant la rĂ©fĂ©rence la rĂ©fĂ©rence du poste 468 – JA/CG avant le11/11/2012, via le lien http://www.valdoise.fr/TPL_CODE/TPL_OFFREEMPLOI/PAR_TPL_IDENTIFIANT/1356/9427-offre-d-emploi.htm
Date limite : 11 novembre 2012

Parution – Ath/Ormeignies « Le Pilori » et Aubechies « Coron Maton », habitats du NĂ©olithique ancien en Hainaut occidental

Filed under: NĂ©olithique,Publications — HĂ©lène Collet @ 12:12


Le volume d’Etudes et Documents n°18 qui vient de paraĂ®tre est consacrĂ© aux sites d’Ath/Ormeignies « Le Pilori » et d’Aubechies « Coron Maton », des habitats du NĂ©olithique ancien fouillĂ©s au dĂ©but des annĂ©es 90 en Hainaut occidental prĂ©alablement Ă  la construction de la ligne TGV entre la frontière française et Tubize en Brabant wallon.
Le volume publiĂ© sous la Direction d’Alexandre Livingstone-Smith est Ă  vendre au prix de 30 euros. Pour le commander.

PrĂ©sentation de l’ouvrage par l’IPW
Bien que la prĂ©sence de la culture rubanĂ©e ait Ă©tĂ© dĂ©jĂ  bien documentĂ©e dans le Hainaut occidental, le rĂ©sultat des fouilles du site du « Pilori » Ă  Ath-Ormeignies dĂ©passe la valorisation d’un patrimoine culturel international. Site d’habitat jusqu’alors inconnu, le « Pilori » a Ă©tĂ© fouillĂ© lors de l’opĂ©ration d’archĂ©ologie prĂ©ventive menĂ©e sur le premier segment de l’emprise de la ligne TGV, entre la frontière française et Tubize.

La qualitĂ© exceptionnelle des donnĂ©es rĂ©coltĂ©es a permis une Ă©tude pluridisciplinaire ouvrant de nouvelles perspectives sur cette pĂ©riode de l’histoire d’Europe occidentale. Qu’il s’agisse de la reconstitution du cadre naturel, des mĂ©thodes de construction des cĂ©lèbres longues maisons rubanĂ©es, de certaines facettes de la vie quotidienne – comme l’alimentation ou les pratiques artisanales – ou des relations entretenues avec d’autres rĂ©gions, les Ă©tudes prĂ©sentĂ©es permettent de complĂ©ter notre connaissance du NĂ©olithique ancien et d’ouvrir de nouvelles perspectives de recherche. Les vestiges fouillĂ©s lors de la mĂŞme opĂ©ration prĂ©ventive sur le site voisin de « Coron Maton » Ă  Beloeil/Aubechies, mĂŞme s’ils sont fragmentaires, s’inscrivent dans la mĂŞme dynamique. L’ensemble illustre l’extraordinaire potentiel scientifique que recèle encore le NĂ©olithique ancien de nos rĂ©gions.

29 octobre 2012

15 novembre 2012 – remise des propositions d’article et de communication pour la 21e Ă©dition de Lunula

Filed under: ConfĂ©rences,Protohistoire et Histoire — HĂ©lène Collet @ 16:16


La Cellule Archéologie des âges des Métaux et le Groupe de Contact-FNRS études Celtologiques et Comparatives poursuivent leur journée archéologique au cours de laquelle sont présentées les recherches récentes relatives aux âges des métaux en Belgique et dans les pays limitrophes. La 21ème réunion aura lieu à Ename (province de Flandre occidentale), le samedi 23 février 2013. Les communications, d’une durée de 10 à 20 minutes, porteront sur des recherches originales et inédites réalisées principalement en 2012. Le comité d’organisation se réserve le droit de sélectionner les communications.

Si vous souhaitez présenter une communication et/ou rédiger une notice pour le Lunula, Archaeologica protohistorica XXI, il vous faut renvoyer le talon ci-dessous dûment complété avant le 15 novembre prochain. Les textes pour Lunula sont attendus chez Jean Bourgeois pour le 30 novembre 2012 au plus tard.

Les contributions Ă  Lunula ne devraient pas comporter plus de huit pages, sans notes infrapaginales, soit 8×3000 caractères plus les illustrations. Celles-ci devront ĂŞtre limitĂ©es aux photos noir/blanc et aux dessins au trait. Nous vous prions de produire les illustrations au format maximal 16 x 24.5cm. Prière de garder la bibliographie succincte. Ă€ remettre si possible, sur cd-rom, avant le 30 novembre 2012 Ă  Jean Bourgeois, UniversitĂ© de Gand, DĂ©partement d’ArchĂ©ologie, Sint-Pietersnieuwstraat, 35, B-9000 Gent,ou par courrier Ă©lectronique Ă  jean.bourgeois arobase ugent.be

Talon à renvoyer avant le 15 novembre 2013 à jean.bourgeois@ugent.be / J. Bourgeois, Université de Gand, Département d’Archéologie, Sint-Pietersnieuwstraat, 35, B-9000 Gent

CAM2013 _eerste omzendbrief_
(more…)

28 octobre 2012

21 et 22 novembre 2012 – Rencontres autour de l’ArchĂ©ologie prĂ©ventive Ă  Paris

Filed under: ConfĂ©rences,Institutions — HĂ©lène Collet @ 8:08


Le Ministère français de la Culture et de la Communication organise, les 21 et 22 novembre 2012, une Rencontre autour de l’ArchĂ©ologie prĂ©ventive, Ă  Paris. De nombreux acteurs, notamment des parlementaires, ont insistĂ© sur la nĂ©cessaire mise en place d’un dialogue institutionnel entre les professionnels de l’archĂ©ologie prĂ©ventive, qui ne se limiterait pas Ă  des prĂ©sentations au sein de la communautĂ© scientifique, mais qui consisterait au contraire en un Ă©change plus gĂ©nĂ©ral organisĂ© Ă  partir des dĂ©couvertes archĂ©ologiques issues d’opĂ©rations d’archĂ©ologie prĂ©ventive et de leur apport Ă  la connaissance et Ă  la recherche. Ces premières rencontres de l’archĂ©ologie prĂ©ventive traduisent dans les faits cette attente partagĂ©e. Cette première Ă©dition abordera ainsi les rĂ©sultats obtenus par tous les opĂ©rateurs – Inrap, collectivitĂ©s territoriales et opĂ©rateurs privĂ©s Ă  destination de l’ensemble des acteurs du secteur : chercheurs, Ă©lus, amĂ©nageurs publics et privĂ©s…
Pour en savoir plus et prendre connaissance du programme : agenda_autres_2012_11_rencontres-archeo

Lieu : Bibliothèque nationale de France, Grand auditorium, Quai François Mauriac – 75013 Paris (France).
Source : Archeologia

27 octobre 2012

La rade de Genève: du glacier aux lacustres

Du 10 octobre au 12 dĂ©cembre, l’Espace ExpoSIG accueille l’exposition :  La rade de Genève : du glacier aux lacustres

L’exposition présente la découverte des sites préhistoriques littoraux de la rade de Genève, mais aussi l’évolution de son paysage : du retrait du glacier à l’âge de Bronze. Des objets archéologiques inédits illustreront les anciennes occupations humaines. Un volet pédagogique (construction de cabanes préhistoriques, reconstitution de céramiques, etc.) permettra aux plus jeunes de s’immerger dans cet univers passionnant. Des conférences et des visites guidées seront également organisées durant la durée de l’exposition.

Soirées conférences
Lieu : Espace ExpoSIG, Pont de la Machine, Genève
Jours : jeudi 1er novembre, jeudi 29 novembre
Horaires : de 18h15 à 19h15, suivi d’un apéritif
Inscription : exposition@sig-ge.ch – 022 420 75 75

Visites guidées du chantier archéologique du Plonjon

Lieu : Esplanade du Port-Noir, Genève
Renseignements

26 octobre 2012

31 octobre 2012 – activitĂ© contĂ©e pour les enfants sur le site du Beffroi Ă  Mons

Filed under: Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lène Collet @ 7:07


A l’occasion des fêtes d’Halloween, le site du Beffroi accueille les enfants de 6 à 12 ans et leurs parents pour une activité contée par Eric Wattiez.
Le mercredi 31 octobre 2012 à 16h et 17h (2 séances), découvrez en famille ce riche patrimoine montois au travers d’histoires traditionnelles.
Chaque séance contée durera environ 40 minutes et se déroulera dans la chapelle Saint-Calixte (Parc du Château).
Accès gratuit à cette activité.
Pour y participer, inscriptions jusqu’au mardi 30 octobre au plus tard auprès du Pôle muséal de la Ville de Mons
Contact : Maïté Brésart, pôle muséal maite.bresart arobase ville.mons.be
Plus d’informations : 065/40.53.27

Source : Ville de Mons

Source de l’image : site web

Publication – « Des objets qui voyagent, des sociĂ©tĂ©s qui Ă©changent »

Filed under: Mines nĂ©olithiques,NĂ©olithique,Publications — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

L’Europe, déjà, à la fin des temps préhistoriques.
Des grandes lames en silex dans toute l’Europe.

Le silex a été le matériau le plus important dans la production d’outils et d’armes au cours de la plus longue période de l’histoire de l’humanité : la Préhistoire. On peut supposer qu’au cours d’un si long laps de temps, toutes les possibilités de développement technique de sa taille ont été épuisées, et, qu’après la découverte de la métallurgie du cuivre, la fabrication d’objets de silex a connu un rapide déclin. C’est, en fait, exactement le contraire qui se produit : la période de découverte du métal est celle de l’apogée technique de la production de l’outillage lithique. Quatre exemples ont été choisis pour illustrer un double phénomène à caractères technique et socio-économique: La région de Varna en Bulgarie, l’Andalousie en Espagne, la région de Lviv en Ukraine et la Touraine en France.

Lien : R.a.c.f.

Supplément à la RACF no 38
© ARCHEA/FERACF 2012
ISBN : 979-2-913272-23-1

25 octobre 2012

Le colloque «Préservation des objets archéologiques. Ethique de la sélection» sur le web

Filed under: Sur le Web — HĂ©lène Collet @ 0:00

ethique.jpg En janvier 2008, le MusĂ©e royal de Mariemont organisait un colloque sur le thème de la PrĂ©servation des objets archĂ©ologiques et l’Ă©thique de la sĂ©lection. Cette journĂ©e de rĂ©flexion inaugurait un cycle de rencontres intitulĂ© « Ethique et archĂ©ologie ». Aujourd’hui, les communications de cette très intĂ©ressante rencontre sont toutes accessibles en ligne sur le site du musĂ©e de Mariemont site du MusĂ©e de Mariemont , une chance pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’y assister.

Coup d’oeil sur cette thĂ©matique
Aujourd’hui, les pratiques en la matière, que ce soit sur le chantier de fouilles ou dans les réserves de collections, sont le plus souvent implicites : nous opérons des tris, nous choisissons de garder certains objets, nous en excluons d’autres. Sur quels critères, conscients ou non, sélectionnons-nous les objets archéologiques à mettre en réserve ? Quelles sont les pratiques en la matière en Belgique et dans les régions limitrophes ? « Que voulons-nous garder ? » : ce problème se pose pour tous les objets découverts, par-delà le clivage entre les époques étudiées, en fonction de la technique en œuvre, du contexte de découverte… A quoi sert une découverte si elle n’est pas conservée ? Découvrons-nous pour garder ? Devons-nous garder si nous savons que nous ne pourrons tout conserver adéquatement ?
L’objectif de cette rencontre, réunissant des archéologues de terrain et des responsables de collections archéologiques, vise à exposer les arguments en présence, à établir un inventaire de « bonnes pratiques » et une liste de critères de choix aidant à la décision.
Le public visé est celui des professionnels, amateurs et étudiants en archéologie, en muséologie et en conservation-restauration.
La matinée sera consacrée à la présentation des pratiques en la matière par différents responsables de collections archéologiques, tandis que l’après-midi s’organisera autour d’une table-ronde visant à la clarification et à la mise en
commun des critères de choix de conservation des objets archéologiques.

24 octobre 2012

NĂ©chin – le château de La Royere en restauration

Filed under: Films sur le Web,Protohistoire et Histoire — Jean-Philippe Collin @ 0:00

En 2011, une fouille archĂ©ologique rĂ©alisĂ©e par le Service Public de Wallonie, sous la direction d’Isabelle Deramaix, avait lieu au Chateau de La Royere, Ă  Nechin (Estaimpuis, Hainaut). Ces fouilles ont notamment permis de prĂ©ciser les diffĂ©rentes Ă©tapes de construction du chateau (la première enceinte datait de la fin du XII, et après sa destruction, la seconde enceinte a Ă©tĂ© Ă©difiĂ©e Ă  la fin du XIII – dĂ©but du XIVe siècle) et d’avancer le nom de Philippe le Bel comme commanditaire de la seconde enceinte dans le cadre des guerres entre le Royaume de France et le ComtĂ© de Flandre.

La semaine passĂ©e, une phase de restauration du monument a Ă©tĂ© abordĂ©e via un stage en maçonnerie ancienne organisĂ© grâce Ă  la collaboration du Centre des mĂ©tiers du patrimoine de la Paix-Dieu, de la direction de l’ArchĂ©ologie et du service de maintenance de la direction de la Restauration du dĂ©partement du Patrimoine du SPW (je vous invite Ă  jeter un coup d’oeil aux nombreuses formations que propose le centre de la Paix Dieu). Participaient notamment Ă  ce stage des ouvriers de la ville de Tournai (peut-ĂŞtre amenĂ©s Ă  reproduire les techniques apprises lors du stage dans leur ville) ainsi que le fils de la propriĂ©taire des lieux, passionnĂ© par le site depuis ds annĂ©es. Une petite vidĂ©o sur ce stage de restauration ?

Sources :
Notélé.be
La Dernière Heure
L’Avenir
La Libre

23 octobre 2012

Jusqu’au 22 dĂ©cembre 2012 – Exposition « Sur les traces de Joseph Mertens » au MusĂ©e archĂ©ologique d’Arlon

Filed under: Expositions, Visites et Ă©vĂ©nements — HĂ©lène Collet @ 8:08


Le MusĂ©e archĂ©ologique d’Arlon consacre jusqu’au 22 dĂ©cembre 2012 une exposition Ă  Joseph Mertens (1921-2007), une des figures marquantes de l’archĂ©ologie nationale et internationale. QualifiĂ© Ă  juste titre de « père de l’archĂ©ologie moderne », il a rĂ©alisĂ©, entre autres, des recherches approfondies sur la Lorraine belge Ă  l’Ă©poque romaine, parmi lesquelles on retiendra des fouilles Ă  Arlon en 1963 et 1965 sur le tracĂ© de l’enceinte du Bas-Empire et surtout sur le site du Vieux Cimetière. Son travail a permis de mieux comprendre l’Ă©tendue et l’organisation du vicus antique. Le musĂ©e, quant Ă  lui, a pu enrichir ses collections de nombreux reliefs sculptĂ©s. Cette exposition est aussi l’occasion de parler d’autres acteurs de la rĂ©gion : Jacques Breuer, Guy Fairon, Arsène Gueubel, Denis Henrotay, Louis Lefèbvre et HĂ©li Roosens.

Lieu : MusĂ©e archĂ©ologique d’Arlon, rue des Martyrs 13, 6700 Arlon,
Ouverte tous les jours, sauf le lundi, de 9h Ă  12h et de 13h Ă  17h30.
Pour en savoir plus : MusĂ©e archĂ©ologique d’Arlon

A savoir : un colloque intitulĂ© « Belgica et Italica. Joseph Mertens : une vie pour l’archĂ©ologie » a Ă©tĂ© organisĂ© Ă  l’AcadĂ©mie de Belgique du 4 au 6 dĂ©cembre 2008 et a fait l’objet d’une publication.

Source de l’image : Archeopass

22 octobre 2012

26 octobre 2012 – colloque « Le Canal Seine-Nord Europe : un premier bilan des recherches pour la PrĂ©histoire », Amiens (France)

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so — HĂ©lène Collet @ 0:00


La SociĂ©tĂ© prĂ©historique française conscacre le 26 octobre 2012 une sĂ©ance sur le thème suivant « Le Canal Seine-Nord Europe : un premier bilan des recherches pour la PrĂ©histoire »
Lieu : Direction rĂ©gionale des Affaires culturelles de Picardie, 5 rue Henri-Daussy – 88000 Amiens (France).
L’objectif de cette journée, consacrée essentiellement aux périodes du Paléolithique moyen jusqu’au Néolithique, sera de présenter les premiers résultats des opérations de diagnostics et de fouilles. Une
partie des communications sera consacrée aux aspects méthodologiques mis en oeuvre dans le cadre de ce chantier hors norme.

Pour en savoir plus : Séances de la Société préhistorique française

Pour prendre connaissance du programme
? G. PRILAUX et M. TALON – La prise en charge de la Préhistoire dans le cadre du programme archéologique du canal Seine-NordEurope : organisation, méthodes et premiers résultats.
? C. MONTOYA et L. VALLIN – Prescriptions archéologiques et problématique dedétection des sites paléolithiques sur un grand tracé linéaire.
? S. COUTARD, N. SELLIER, E. GOVAL, J.-L. LOCHT,M. SORESSI et C. PARIS – La couverturelœssique du Nord de la France : données des sondages archéologiques sur letracé du canal Seine-Nord Europe (2008-2010).
? É. GOVAL, D. HERISSON, P. ANTOINE, P. AUGUSTE,S. COUTARD et É. CLAUD – Les occupationsdu Pléniglaciaire moyen du Weichselien à Havrincourt (Pas-de-Calais) :variabilités des productions lithiques et comparaisons régionales.
? K. RAYNAUD, F. JOSEPH et C. COUSSOT – Sondages systĂ©matiques dans la vallĂ©e del’Oise : dynamique alluviale et rythme des occupations humaines.
? C. PARIS, T. DUCROCQ, K.RAYNAUD, F. JOSEPH, M. DIGAN et C. COUSSOT – Le MĂ©solithique dans la moyennevallĂ©e de l’Oise. Apports des diagnostics du canal Seine-Nord Europe.
? N. CAYOL et N. VANDAMME – Le Néolithique ancien dans la Somme : le site deLanguevoisin-Quiquery.
? F. BOSTYN, M. GASNIER, L. HACHEM, S. NEGRONI etI. PRAUD – L’enceinte NĂ©olithiquemoyen II de Villers-Carbonnel (Somme).
? E. MARTIAL, A.AMPOSTA, F. BROES, K. FECHNER, G. HULIN et I. PRAUD – L’approche pluridisciplinaire des sites du NĂ©olithique final dans leNord de la France : MĂ©thodologie et premiers rĂ©sultats Ă  Marquion-Sauchy LestrĂ©e (Pas-de-Calais).

Consultez aussi la carte interactive des découvertes du Canal Seine-Nord Europe
Source de l’image : INRAP

21 octobre 2012

EN QUÊTE DU PASSÉ, ARCHÉOLOGIE PRÉVENTIVE À METZ MÉTROPOLE

Filed under: Expositions, Visites et Ă©vĂ©nements — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

Exposition « En quête du passé, archéologie préventive à Metz Métropole », au Musée de La Cour d’Or, du 3 octobre 2012 au 1er avril 2013.
À l’occasion de son 5e anniversaire, le Pôle Archéologie préventive, en collaboration avec le Musée de La Cour d’Or, vous invite à mettre vos pas dans ceux des archéologues de Metz Métropole. Au fil des documents et des photos, au détour des vitrines et des vestiges archéologiques, il dévoile ses méthodes et les résultats de ses investigations.

Opérateur agréé par le Ministère de la Culture, le Pôle explore les vestiges du passé de l’agglomération messine, au rythme des chantiers d’aménagement.

Depuis 2007, diagnostics et fouilles ont livré de nouveaux indices de l’occupation ancienne du territoire local. Nombreux mais souvent partiels, divers et fragiles, ces vestiges complètent l’histoire des hommes qui peuplèrent les 40 communes formant aujourd’hui l’agglomération.

Détecter, étudier, sauvegarder, mettre en valeur ce patrimoine archéologique, telles sont les principales missions exercées au quotidien par les archéologues de Metz Métropole.

(suite…)

20 octobre 2012

Ces pierres qui nous font signe….du Sud de la France à la Corse

Filed under: Expositions, Visites et Ă©vĂ©nements,NĂ©olithique — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

20 octobre 2012 – 31 janvier 2013

Sartène : MusĂ©e dĂ©partemental de prĂ©histoire corse et d’archĂ©ologie

Le musĂ©e dĂ©partemental de prĂ©histoire corse et d’archĂ©ologie de Sartène vous invite Ă  dĂ©couvrir sa nouvelle exposition « Ces pierres qui nous font signe….du Sud de la France Ă  la Corse Â» en partenariat avec la Direction RĂ©gionale des Affaires Culturelles, la CollectivitĂ© Territoriale de Corse et la sociĂ©tĂ© languedocienne de prĂ©histoire. Cette exposition prĂ©sente le statuaire mĂ©galithique dans le Sud de la France avec un volet spĂ©cial sur les statues-menhirs de Corse. Elle invite Ă  la dĂ©couverte de l’une des formes les plus anciennes de l’art europĂ©en et prĂ©sente 27 moulages grandeur nature de statues-menhirs du Sud de la France et sept Ă  huit statues insulaires.

Infos pratiques
Le musĂ©e dĂ©partemental de prĂ©histoire corse et d’archĂ©ologie de Sartène est ouvert du mardi au samedi de 10h Ă  17h ? FermĂ© dimanche, lundi et jours fĂ©riĂ©s.
Accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Pour tout renseignement 

Musée départemental de préhistoire corse et d’archéologie de Sartène
Boulevard Jacques Nicolai
20100 Sartène
tél. : ?04 95 77 01 09
http://www.cg-corsedusud.fr/

19 octobre 2012

17 novembre 2012 – 9ème journĂ©e INTERNEO Ă  Paris

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

 INTERNEO  – 9ème journĂ©e d’information

 Dernière Circulaire
La 9ème journée INTERNEO se tiendra à Paris le samedi 17 novembre prochain :
Le recueil des textes des communications sera remis sur place Ă  chaque participant inscrit
Nous insistons sur le fait que l’inscription au préalable facilite l’organisation de la journée.

IMPORTANT : envoyez votre règlement avant afin d’éviter l’attente le matin et d’ĂŞtre assurĂ© d’avoir un volume au prix de l’inscription

Les Organisatrices de la Journée INTERNEO 9

Cynthia JAULNEAU et CĂ©cile MONCHABLON

dernie?re_circulaire_InterNeo_2012

18 octobre 2012

Découverte de dessins gravés sur les pierres de Stonehenge

Filed under: NĂ©olithique,Presse & Medias,Protohistoire et Histoire — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

Une Ă©tude dĂ©taillĂ©e au scanner laser de l’ensemble du monument a permis la dĂ©couverte de 72 gravures de l’âge de bronze ancien dans 5 des pierres gĂ©antes.

Toutes ces Ĺ“uvres d’art prĂ©historiques qui viennent d’ĂŞtre dĂ©couvertes sont invisibles Ă  l’Ĺ“il nu; elles n’ont Ă©tĂ© mises en lumière qu’Ă  la suite d’une Ă©tude au scanner laser qui a enregistrĂ© des milliards de micro-points de la topographie des surfaces des 83 pierres restantes du monument.

Au total, ce sont près de 850 giga-octets de données qui ont été recueillies.

L’analyse dĂ©taillĂ©e de ces donnĂ©es – rĂ©alisĂ©e pour le compte de l’English Heritage – a rĂ©vĂ©lĂ© que des formes avaient Ă©tĂ© gravĂ©es sur les pierres afin de crĂ©er des images de diffĂ©rentes tailles.

72 images découvertes !

Sur l’ensemble de ces dessins gravĂ©s qui viennent d’ĂŞtre dĂ©couverts par l’analyse des donnĂ©es, 71 dĂ©peignent des tĂŞtes de hache de l’Ă‚ge du Bronze haches et une concerne une dague de l’Age du Bronze.

Avant ces étude au laser, 46 autres dessins gravés (également des têtes de hache et des poignards) sont connus ou soupçonnés à Stonehenge; pour la plupart, ils ont été identifiés visuellement dans les années 1950. (suite)

Source:

17 octobre 2012

Les premiers hommes d’Etricourt-Manancourt

Filed under: Films sur le Web,Paleo et MĂ©so — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

Les archĂ©ologues dĂ©couvrent plusieurs occupations palĂ©olithiques et la fouille rĂ©vèle trois grands cycles climatiques oĂą se succèdent pĂ©riodes glaciaires et interglaciaires. Des sols humifères, parfaitement conservĂ©s et vieux de 300 000 ans contiennent le niveau archĂ©ologique le plus ancien et le plus riche du site. Il a livrĂ© jusqu’à prĂ©sent plusieurs centaines de silex taillĂ©s, dont l’outil phare de l’époque : le biface.
La répartition des vestiges et les études lithiques apporteront des éléments fondamentaux pour reconstituer les comportements et le mode de vie de ces premiers européens.

Source :  Inrap – GĂ©dĂ©on 2012

15 octobre 2012

Exposition « PrĂ©histoire – Do It Yourself! »

Filed under: Expositions, Visites et Ă©vĂ©nements,Paleo et MĂ©so — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00
du 18.10.2012 au  26.05.2013 
Découvrez avec quelle ingéniosité nos ancêtres préhistoriques utilisaient le monde qui les entourait.

Vous avez froid ? Vous mettez le chauffage en route. Il fait trop sombre ? Vous allumez une lampe. Vous avez envie d’un steak ? Vous allez chez le boucher. Vous n’avez plus rien à vous mettre ? Vous faites un peu de shopping. Pour nos ancêtres préhistoriques, il en allait autrement…

Pour se chauffer ou s’éclairer, ils allumaient un feu. Pour avoir de la viande, les hommes devaient fabriquer des armes, partir à la chasse et, bien sûr, ne pas revenir bredouille ! Et pour s’habiller ? Il fallait tuer – sans se faire tuer ! – un cheval, un auroch ou toute autre animal à fourrure, récupérer sa peau, la gratter, la tanner, façonner des perçoirs en silex ou des aiguilles en bois de renne, assembler les morceaux à l’aide de tendons…

Heureusement, nos ancêtres ne manquaient pas de ressources ! Ils créaient toutes sortes d’outils à partir de ce qu’ils trouvaient dans leur environnement. Venez les découvrir au travers d’animations en salle, de films, d’activités… Et apprenez à fabriquer des outils en pierre, à chasser le renne, à travailler des peaux et à allumer du feu « à la préhistorique » ! (suite)

 

CONTACT :
Muséum des Sciences Naturelles
rue Vautier 29 – 1000 Bruxelles
info@sciencesnaturelles.be

Horaires :

9.30 – 17.00 : mardi – vendredi
10.00 – 18.00 : week-end et vacances scolaires

A consulter l’article Ă©logieux paru dans le journal Le Soir du jeudi 18 octobre 2012

14 octobre 2012

La prĂ©histoire des autres – Perspectives archĂ©ologiques et anthropologiques

Filed under: Institutions,NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so,Publications — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

sous la direction de Nathan Schlanger et Anne-Christine Taylor, coédition Inrap-La Découverte-Musée du quai Branly, 2012


Longtemps, dans les représentations conventionnelles, la préhistoire a été celle de l’Europe occidentale, caractérisée par des industries lithiques et des grottes ornées emblématiques. A contrario, les sociétés non occidentales, en particulier les sociétés dites « primitives », sont appréhendées comme étant intemporelles, figées dans le moment de leur découverte.

Comment l’anthropologie prend-elle en compte le passé des sociétés dites « tribales » qu’elle étudie ? Comment ces sociétés se représentent-elles leur passé et comment l’archéologie peut-elle leur apporter une profondeur temporelle ? Dans quelles perspectives historiques et archéologiques les replacer ? Comment, en retour, l’anthropologie et l’archéologie des sociétés non européennes permettent-elles de donner des perspectives renouvelées à l’archéologie « occidentale » ?

Archéologues et anthropologues croisent leurs regards sur les cultures non occidentales et présentent ici les avancées récentes dans le champ de la recherche, en mettant l’accent sur la préhistoire de ces sociétés.
Nathan Schlanger, archéologue et historien des sciences sociales, a été chargé de la mission Recherche et développement international à l’Inrap de 2005 à 2011.

Anne-Christine Taylor, anthropologue spécialiste des sociétés amazoniennes, est directrice de la recherche au musée du Quai Branly.

384 p. Broché : 28 €.
ISBN 978 2 7071 7406 2

13 octobre 2012

Publication ERA – Complexe mĂ©galithique du Bois de Fourgon Ă  AvrillĂ© (VendĂ©e)

Filed under: NĂ©olithique,Publications — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

Complexe mégalithique du Bois de Fourgon à Avrillé (Vendée)

Etudes archéologiques et techniques d’un ensemble de menhirs et stèles anthropomorphes en Centre-Ouest Atlantique.

GĂ©rard BENETEAU-DOUILLARD

Résumé :

Le complexe mégalithique du Bois de Fourgon à Avrillé (Vendée), présente de nombreux menhirs géants en alignements courts, qui dépassent 6 mètres de hauteur, pour des poids variant de 10 à 40 tonnes.

Ce mégalithisme monumental, datable de la fin du Néolithique moyen II, a succédé à la première phase d’un mégalithisme plus ancien, apparu au tout début du Néolithique moyen I, vers 4800 av. notre ère.

Une « statuaire » mégalithique archaïque, composée de stèles anthropomorphes, parfois sexuées et d’une statue-menhir, qui a subi une iconoclastie perpétrée par les mégalitheurs de la seconde période, permet d’intéressantes observations comparatives sur les diverses techniques d’exploitation et de travail des masses mégalithiques.

Enfin, plusieurs paramètres différentiels, notamment les artefacts et l’architectonie des monolithes, permettent de relancer le débat sur les fonctions multiples attribuées aux groupes de menhirs.

ISBN 978-2-9542549-0-6 – 50 €

12 octobre 2012

L’Inrap et le lointain passé paysan de la France aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois

Filed under: ConfĂ©rences,Institutions,NĂ©olithique,Protohistoire et Histoire — Jean-Pierre LIPPUS @ 13:13
L’Institut national de recherches archéologiques préventives participe aux Rendez-vous de l’Histoire, à Blois, du vendredi 18 au dimanche 21 octobre 2012.

Pour souligner l’importance de l’archéologie dans le concert de la recherche historique, l’Inrap contribue activement à cette nouvelle édition des Rendez-vous de l’Histoire consacrée aux paysans, à travers une journée d’étude sur le monde rural vu par l’archéologie et un débat sur la gastronomie médiévale.

Le monde paysan révélé par l’archéologie

Bien avant les premières sources textuelles, l’archéologie met au jour 8 000 ans d’archives agro-pastorales, de l’émergence des premières sociétés néolithiques à celles des temps modernes. De nombreuses équipes de l’Inrap explorent cette thématique, tout d’abord au travers de la très grande majorité des 11 540 hectares diagnostiqués chaque année en milieu rural ; par la découverte, ensuite, de nombreux villages néolithiques et de l’âge du Bronze, d’exploitations agricoles gauloises, de villae romaines, de fermes, de parcellaires médiévaux et modernes. Pour mieux étudier le monde paysan, l’Inrap réunit une série de spécialistes œuvrant en carpologie (étude des graines, des fruits fossiles), archéozoologie, archéo-botanique et xylologie (étude des bois et de leur essence), anthracologie (étude des charbons de bois)… suite

Adresse :

Salle 008
Antenne universitaire
Place Jean-Jaurès
41000 Blois

11 octobre 2012

Retour sur la rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde – La rĂ©volution nĂ©olithique et les mythologies de la faute

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.

Cette semaine, je vous propose une confĂ©rence de Roland Schaer (CitĂ© des sciences et de l’industrie), intitulĂ©e La rĂ©volution nĂ©olithique et les mythologies de la faute.

(more…)

10 octobre 2012

13 octobre 2012 – Brèves de chantiers archĂ©ologiques Ă  l’UniversitĂ© de Liège

Les Ă©tudiants de l’UniversitĂ© de Liège renouvellent, cette annĂ©e, l’organisation de Brèves archĂ©ologiques. Plusieurs d’entre eux prĂ©senteront, lors de cet Ă©vènement, une communication Ă  propos des fouilles archĂ©ologiques qu’ils auront effectuĂ© durant l’annĂ©e 2012. Ce sera l’occasion de les Ă©couter parler de fouilles et de problĂ©matiques actuelles, mais Ă©galement de leur donner la possibilitĂ© de partager leur expĂ©rience personnelle et leur façon d’apprĂ©hender les chantiers.

Au programme:

« Les fouilles en CrĂŞte », par CĂ©line Cajot

« Le vicus d’Arlon », par Justin Coppe

« Le site gallo-romain de Xanten », par Graham Cuvelier et Aleuna Macarenko

« Le Mont BĂ©go », par Mathieu Huysmans

« Les fouilles en Cornouailles », par Julien Biver

« Les emplois Ă©tudiants au CNRA de Luxembourg », par LoĂŻc François

« Le fonctionnement des fouilles Ă  la RĂ©gion Wallonne », par Élise Delaunois

Des drinks entrecouperont les communications, ainsi qu’un buffet froid sur le temps de midi.

Cela se déroulera au théâtre universitaire TURLg : place du XX août, 4000, Liège

Quand? Le 13 octobre 2012, Ă  partir de 9h

9 octobre 2012

Jeudi 11 octobre 2012 – confĂ©rence « Histoires de squelettes » Ă  Liège

Filed under: ConfĂ©rences — HĂ©lène Collet @ 6:06

Les Rencontres du Centre EuropĂ©en d’ArchĂ©omĂ©trie proposent des confĂ©rences sur la connaissance des objets du patrimoine culturel.

La prochaine confĂ©rence sera donnĂ©e par Anne-France Maurer, Docteur en GĂ©osciences et sera intitulĂ©e « Histoires de squelettes« .

Le thème
La gĂ©ochimie des vestiges humains est hautement rĂ©vĂ©latrice des migrations, des modes d’alimentation, des changements environnementaux et des modes de vie. La confĂ©rencière vous propose de dĂ©couvrir des populations disparues en dĂ©chiffrant les indices de leur vie passĂ©e, enregistrĂ©s dans leurs ossements.

Cette rencontre se tiendra le 11 octobre Ă  18h30 en salle Wittert, Ă  l’UniversitĂ© de Liège, Place du 20 AoĂ»t.
Maurer_squelettes

8 octobre 2012

Une fortification vieille de 4200 ans mise au jour Ă  la Bastida en Espagne

Filed under: Presse & Medias,Protohistoire et Histoire — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

Aucune caractĂ©ristique similaire n’a Ă©tĂ© observĂ©e dans d’autres constructions de l’âge du bronze, avec ses murs de trois mètres d’Ă©paisseur, ses tours carrĂ©es qui Ă  l’origine devaient mesurer jusqu’Ă  sept mètres de haut et une entrĂ©e monumentale avec une poterne voĂ»tĂ©e en ogive.

Le mur protĂ©geait une ville de 4 hectares situĂ©e au sommet d’une colline. Avec des Ă©lĂ©ments architecturaux Ă©voquant des structures militaires stylisĂ©es orientales.

L’alignement et les caractĂ©ristiques rĂ©vèlent une stratĂ©gie de dĂ©fense judicieuse qui reprĂ©sentait une nouvelle façon de se battre.

Cette dĂ©couverte pose de nouvelles questions sur ce que l’on sait Ă  propos de l’origine des inĂ©galitĂ©s Ă©conomiques et politiques en Europe, la formation de l’armĂ©e et le rĂ´le que la violence a jouĂ© dans la formation des identitĂ©s.

Un site comparable à la civilisation minoenne de Crète.

Les fouilles archĂ©ologiques rĂ©alisĂ©es cette annĂ©e sur le site de La Bastida (Totana, Murcia) ont mis en lumière un système de fortification imposant, unique en son temps. Cette dĂ©couverte, en incluant toutes les autres dĂ©couvertes faites ces dernières annĂ©es, permet de rĂ©affirmer que cette ville Ă©tait la communautĂ© la plus avancĂ©e d’Europe en termes politiques et militaires au cours de l’âge du bronze (il y a environ 4200 annĂ©es: autour de 2200 avant notre ère-), et est comparable seulement Ă  la civilisation minoenne de Crète.

Source :   WIKISTRIKE

Page suivante »

Powered by WordPress