Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

26 septembre 2012

Retour sur la révolution néolithique dans le monde : les conditions imaginaires et symboliques de la formation des castes ou des classes

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.

Ă€ cheval sur l’archĂ©ologie, l’histoire et l’anthropologie, Maurice Godelier (EHESS) nous parle de groupes qui, sur base de leur statut politique et/ou religieux, occupent des positions sociales privilĂ©giĂ©es. La confĂ©rence s’intitule Les conditions imaginaires et symboliques de la formation des castes ou des classes.

Ă€ partir de donnĂ©es ethnographiques concernant la structure de sociĂ©tĂ©s de MĂ©lanĂ©sie et de PolynĂ©sie Ă  l’Ă©poque prĂ©coloniale, on peut montrer que des transformations structurelles très profondes ont eu lieu en PolynĂ©sie qui aboutissent Ă  la formation de groupes possĂ©dant un statut privilĂ©giĂ© par leurs fonctions religieuses et politiques. Entre leurs mains se constituent un monopole des rites qui permettaient aux yeux de ces populations de garantir la reproduction de l’ordre cosmique et social. En mĂŞme temps, les guerres endĂ©miques ont favorisĂ© le monopole de la violence militaire entre les mains des mĂŞmes groupes sociaux. On peut donc formuler l’hypothèse suivante : le monopole des conditions imaginaires de reproduction des sociĂ©tĂ©s et de l’univers par des groupes d’hommes engagĂ©s dans des rites a prĂ©cĂ©dĂ© chronologiquement et sociologiquement le monopole des moyens concrets de production, c’est-Ă  dire le contrĂ´le de la terre, des hommes et de leur force de travail, ainsi que des produits de leur travail. La PolynĂ©sie nous montre des exemples de formation de chefferies centralisĂ©es et mĂŞme tardivement d’un État (Hawaii), avant l’arrivĂ©e des EuropĂ©ens. Des comparaisons pourraient ĂŞtre faites avec la formation des États dans la Chine antique, en MĂ©sopotamie, etc. Et il est Ă©vident que pour avancer dans la solution de ces problèmes il faut pouvoir comparer les donnĂ©es de trois disciplines des sciences sociales : l’archĂ©ologie, l’histoire antique et l’anthropologie.

Source : INRAP

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress