Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

4 janvier 2013

Le Canal Seine-nord Europe – un chantier exceptionnel : l’exemple d’Etricourt-Manancourt

Filed under: Films sur le Web,Paleo et MĂ©so — Jean-Philippe Collin @ 10:10

Le Canal Seine-nord Europe (CSNE) est un projet d’amĂ©nagement d’une voie d’eau entre la Seine et l’Escaut pour des barges et des pĂ©niches de grand gabarit (ce qui permettra de raccorder diffĂ©rents ports maritimes comme Le Havre, Dunkerque, Antwerpen, Rotterdam,…). Ce grand canal s’entendra sur 106 km de long (de Compiègne Ă  Aubencheul-au-bac) pour une largeur de 54 m de large. Il faut ajouter Ă  cela les rĂ©servoirs, l’amĂ©nagement des ports fluviaux ainsi que 7 Ă©cluses, 3 ponts-canaux et 59 ponts routiers et ferroviaires. L’emprise totale est estimĂ©e Ă  2500 hectares. PrĂ©alablement Ă  la construction du canal proprement dit, l’INRAP mène ce chantier d’archĂ©ologie prĂ©ventive, un des plus grands menĂ©s Ă  ce jour en Europe. Plusieurs centaines de sites ont Ă©tĂ© mis au jour le long du tracĂ© (tous ne sont Ă©videment pas fouillĂ©s), depuis un palĂ©olithique très ancien jusqu’au vestiges de la Grande Guerre. Je vous invite Ă  consulter les pages de l’INRAP consacrĂ©es Ă  ce projet, notamment celle consacrĂ©e aux mĂ©thodes de fouille, qui est des plus intĂ©ressante : INRAP – le CNSE

Concernant la PrĂ©histoire, un des sites les plus intĂ©ressant mis au jour est celui d’Etricourt-Manancourt. L’INRAP a d’ailleurs rĂ©alisĂ© deux reportages sur le sujet :

Un arraché de coupe de 350 000 ans

En 2012, près du village d’Etricourt-Manancourt dans la Somme, la fouille d’un bassin de rĂ©tention du futur Canal Seine-nord Europe a permis d’Ă©tudier un gisement palĂ©olithique exceptionnel qui a rĂ©vĂ©lĂ© de nombreuses traces de la vie des premiers nĂ©andertaliens du nord de la France. A cette occasion, des archĂ©ologues ont dĂ©couvert une coupe gĂ©ologique inĂ©dite qui reprĂ©sente plus de 350 000 ans d’histoire sĂ©dimentaire.


Les premiers hommes d’Etricourt-Manancourt

Les archéologues découvrent plusieurs occupations paléolithiques et la fouille révèle trois grands cycles climatiques où se succèdent périodes glaciaires et interglaciaires. Des sols humifères, parfaitement conservés et vieux de 300 000 ans contiennent le niveau archéologique le plus ancien et le plus riche du site. Il a livré jusqu’à présent plusieurs centaines de silex taillés, dont l’outil phare de l’époque : le biface.
La répartition des vestiges et les études lithiques apporteront des éléments fondamentaux pour reconstituer les comportements et le mode de vie de ces premiers européens.


Source : INRAP.fr

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress