Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

5 décembre 2013

Shimao (Chine) : une citĂ© nĂ©olithique vieille de 4300 ans… et ses crânes.

Filed under: NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00

Shimao_porte

C’est en 1976 que le site nĂ©olithique de Shimao a Ă©tĂ© redĂ©couvert, dans le district de Shimao, province de Shaanxi (Ă  ne pas confondre avec la province voisine : Shanxi). Ces deux dernières annĂ©es, le site a Ă©tĂ© l’objet de sondages et de fouilles plus consĂ©quentes et nous apprenions, il y a a moins d’un an, que le site mis au jour Ă©tait bien plus vaste qu’imaginĂ© : une vĂ©ritable citĂ© de 4 km² (le plus grand site nĂ©olithique de Chine), remontant Ă  la phase moyenne de la pĂ©riode Longshan, c’est Ă  dire au NĂ©olithique final chinois, il y a 4300 ans. Une culture matĂ©rielle sans Ă©criture associĂ©e Ă  un site de cette superficie a de quoi Ă©tonner,non?

Shimao est dĂ©coupĂ©e en 3 grandes zones : la grande terrasse et les deux enceintes. Cette annĂ©e, c’est dans la partie nord de l’enceinte externe -et sa porte- que se sont concentrĂ©es les fouilles, dans la partie la plus haute du site. Outre la porte en elle mĂŞme, les archĂ©ologues ont mis au jour des objets de jades figĂ©s dans la maçonnerie tels que des sculptures et bijoux (pratique dĂ©jĂ  attestĂ©e de nombreuses fois sur le site), des fragments de peintures murales Shimao_cranesplus tardif (mais apparemment Ă©galement de culture Longshan), et surtout, de nombreux crânes humains. DisposĂ© dans les fondations, deux groupes de crânes avaient Ă©tĂ© dĂ©couvert il y a un an ; de nouveaux viennent d’ĂŞtre mis Ă  jour, portant Ă  80 le nombre de crânes dĂ©couverts. Aucun corps n’a Ă©tĂ© dĂ©couvert Ă  proximitĂ©. Fait curieux, la plupart des crânes semblent appartenir Ă  des individus de sexe fĂ©minin. D’après les analyses osseuses, les individus auraient Ă©tĂ© assommĂ©s, brĂ»lĂ©s puis dĂ©capitĂ©s. D’après Sun Zhouyong, responsable Ă  l’institut d’archĂ©ologie de la province du Shaanxi : «cet enterrement collectif pourrait ĂŞtre liĂ© Ă  la cĂ©rĂ©monie fondatrice de la ville».

Sources :
Archaeologynewsnetwork
Worldneolithic
ChinesesBird
LaPresse

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Powered by WordPress