Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

13 février 2014

Pologne – DĂ©couverte Ă©tonnante d’une sĂ©pulture nĂ©olithique de la Culture de ZĹ‚ota

Filed under: NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00

Zlota_neolithicskull

Suite Ă  une dĂ©couverte fortuite lors d’un labour le mois passĂ© dans les environs du village de KleczanĂłw en Pologne, des archĂ©ologues ont mis au jour une curieuse sĂ©pulture de la culture nĂ©olithique de ZĹ‚ota (NĂ©olithique final). La culture de ZĹ‚ota? Il s’agit d’une culture matĂ©rielle mise au jour dans le sud de l’actuel Pologne et concentrĂ©e autour de la Ville de Sandomierz (au Nord Est de Cracovie), le long de la Vistule (notamment les sites de KamieĹ„ PlebaĹ„ski, Samborzec, zĹ‚ota grodzisko I, zĹ‚ota-Nad Wawrem,…) . DatĂ©e de 3200 Ă  2800 avant notre ère, la culture de ZĹ‚ota est justement caractĂ©risĂ©e par des rites funĂ©raires très particuliers et un caractère syncrĂ©tique. Elle est en effet fortement marquĂ©e par la Culture de Baden, mais prĂ©sente Ă©galement des influences de la Culture Ă  amphores globulaires, de la Culture des vases Ă  entonnoir (Trichterbecherkultur), de la Culture Ă  cĂ©ramique cordĂ©e,…

 

Mais revenons Ă  notre sĂ©pulture. Le squelette a Ă©tĂ© dĂ©couvert partiellement dĂ©membrĂ©, ce qui a poussĂ© les archĂ©ologues Ă  penser qu’il s’agit des restes d’un individu au statut particulier. Marek Florek, de l’universitĂ© Marie Curie-SkĹ‚odowska (Lublin) prĂ©cise : « La tombe Ă©tait composĂ©e d’un puits de 1,5 mètre dĂ©bouchant sur une petite chambre ovale ». C’est sur le fond mĂŞme de la tombe, plat et dallĂ©, que le squelette – a priori celui d’une femme – a Ă©tĂ© dĂ©couvert, comme dispersĂ© Ă  travers la chambre. Selon les fouilleurs, la disposition des restes osseux indiquerait que le dĂ©funt n’a pas Ă©tĂ© enterrĂ© immĂ©diatement après la mort, mais seulement après la dĂ©sintĂ©gration des tissus mous, soit après une opĂ©ration de dĂ©charnement.

 

Peu de mobilier accompagnait le défunt : des plaquettes perforées en os (peut-être des éléments de ceinture), une armature de flèche triangulaire en silex chocolat, une céramique mal conservée, un poinçon en os et un petit fragment de silex.

 

zlota_neolithicbelt

Un premier examen de l’individu a mis en Ă©vidence quelques caractĂ©ristiques physiques de celui-ci : une jambe beaucoup plus courte que l’autre (de 5cm !), de nombreuses lĂ©sions sur le bas du corps ainsi que sur le crâne, crâne qui prĂ©sente Ă©galement des orbites de tailles et de formes diffĂ©rentes.

En attente d’une Ă©tude anthropologique plus poussĂ©e des restes ostĂ©ologiques, l’interprĂ©tation est dĂ©licate et Marek Florek rĂ©serve son jugement. Les archĂ©ologues notent cependant la singularitĂ© du mobilier archĂ©ologique. En effet, le matĂ©riel des sĂ©pultures de la culture de ZĹ‚ota est gĂ©nĂ©ralement abondant, spĂ©cialement en vaisselle cĂ©ramique, armes, ornements et outils de pierre et d’os. Cependant, Ă©tant donnĂ© la disposition du squelette et le peu de mobilier associĂ©, il est possible que la sĂ©pulture ait Ă©tĂ© pillĂ©e.

 

Des fouilles, menĂ©es par Marek Florek et Monika Bajka (MusĂ©e rĂ©gional de Sandomierz), sont programmĂ©es dans la mĂŞme zone pour cet Ă©tĂ©, afin de mieux apprĂ©hender l’implantation de la tombe et sa relation avec d’autres sĂ©pultures.

 

Illustrations:
Photo 1 : Crâne d l’individu (clichĂ© M. Florek)
Photo 2 : Une partie du mobilier de la tombe : plaquettes perforées, poinçon et armature (cliché M. Florek)

 

Merci à H. Kowalewska-Marszałek pour les explications supplémentaires sur la culture de Złota

 

Sources :
Pasthorizons.com
Naukawpolsce.pap.pl

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Powered by WordPress