Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

27 juin 2015

RĂ©Ă©coutez une Ă©mission consacrĂ©e en grande partie Ă  Spiennes intitulĂ©e « ArchĂ©ologie, ici et ailleurs, les minières de silex de Spiennes et l’art rupestre du sud-est de la Bolivie »

Filed under: Mines nĂ©olithiques,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion,UNESCO — HĂ©lène Collet @ 16:16

JLD-20141230-IMG_3989Spiennes_JL-Dubois_SRPH_1798

A l’occasion de l’ouverture du Centre d’interprĂ©tation des Minières nĂ©olithiques de silex de Spiennes, le 3 avril 2015, Thierry Genicot a visitĂ© l’espace musĂ©al du Centre et les minières fouillĂ©es par la SociĂ©tĂ© de Recherche prĂ©historique en Hainaut, situĂ©es sous celles-ci, sous la conduite de Manuela Valentino, conservatrice des patrimoines Unesco de la Ville de Mons, de HĂ©lène Collet, archĂ©ologue du Service public de Wallonie, archĂ©ologue Ă  Spiennes, et de FrĂ©dĂ©ric Estordeur, architecte du bureau Holoffe et Vermeersch, auteur du bâtiment.
Il en a retirĂ© une Ă©mission radiophonique diffusĂ©e ce jeudi 25 juin 2015 sur La Première dans « Par OuĂŻ-dire ». Pour rĂ©Ă©couter l’Ă©mission, cliquez ici. Bonne Ă©coute.

Images : Jean-Louis Dubois, Société de Recherche préhistorique en Hainaut

Merci Ă  Anne Maurissen, membre de la SRPH, pour nous avoir averti du passage de l’Ă©mission.

Le site Paléolithique moyen de Veldwezelt a ouvert ses portes au public voici quelques semaines

Filed under: Paleo et MĂ©so — HĂ©lène Collet @ 15:15

veldwezelt15-788x526
Mi-juin 2015, le site archéologique de Veldwezelt-Hezerwater (Veldwezelt, commune de Lanaken) a ouvert officiellement ses portes au public. Ce site néandertalien de plein air a été entièrement protégé et aménagé pour accueillir les visiteurs.

Les diffĂ©rentes campagnes de fouille menĂ©es Ă  Veldwezelt-Hezerwater par la KUL de 1998 Ă  2003 ont rĂ©vĂ©lĂ© la prĂ©sence de minimum cinq voire sept campements nĂ©andertaliens. Ces dĂ©couvertes s’Ă©chelonnent de 40 000 Ă  133 000 ans. Etant donnĂ© le caractère unique de ces vestiges, la zone archĂ©ologique et le terrain situĂ© Ă  l’arrière allant jusqu’au Canal Albert ont Ă©tĂ© classĂ©s comme zone archĂ©ologique en 2006.

Sur le site maintenant amĂ©nagĂ©, les visiteurs pourront dĂ©couvrir le long d’un sentier ceux qui occupèrent les lieux autrefois : rhinocĂ©ros laineux, bisons, mammouth et autres…
Vous pourrez apprendre Ă  quelle pĂ©riode les NĂ©andertaliens ont occupĂ© nos contrĂ©es et comment les pĂ©riodes froides et chaudes ont alternĂ©. Les panneaux d’information clairs racontent l’histoire du site.

Le site est accessible pour les groupes sous la conduite d’un guide (plus d’informations sur le site web de la commune de Lanaken) mais est parfois aussi ouvert aux visiteurs individuels comme par exemple Ă  l’occasion du prochain Monumentendag.

Pour obtenir un avant-goĂ»t de la visite sur le site, regardez le reportage que la tĂ©lĂ©vision locale limbourgeoise a consacrĂ© au site Ă  l’occasion du week-end d’ouverture en cliquant ici.

Source de l’information : Archeonet Vlaanderen

15 juin 2015

La fin d’une aventure…mais le dĂ©but d’une nouvelle

Filed under: Spiennes, Mons et sa rĂ©gion,SRPH — Jean-Philippe Collin @ 9:09

Spiennes_JL-Dubois_SRPH_1798
Mise Ă  jour du 3 avril 2016
Dès avril 2016, les visites à destination des spécialistes, association archéologiques, géologiques et autres groupes spécifiques, seront à nouveau prises en charge par les archéologues de la Société de Recherche préhistorique en Hainaut!
Ils vous feront découvrir le fruit des recherches de la Société de Recherche préhistorique en Hainaut depuis 60 ans à Petit-Spiennes.


A partir du 14 juin 2015, les visites guidées en sous-sol de la minière de Petit-Spiennes ne sont plus effectuées par les archéologues de la Société de Recherche préhistorique en Hainaut. La SRPH continue l’aventure à Spiennes mais d’une autre manière grâce aux fouilles qu’elle poursuit sur le site. Elle y accueillera toujours avec plaisir les visiteurs.
La SociĂ©tĂ© de Recherche prĂ©historique en Hainaut remercie chaleureusement tous les visiteurs qui ont apprĂ©ciĂ© la qualitĂ© de nos visites,  la passion de ce site fabuleux que nous avons voulu transmettre, et qui l’ont fait savoir au sein du Livre d’or.

Edit : bien que les archĂ©ologues n’effectuent plus de visite en sous-sol, les visiteurs peuvent toujours dĂ©couvrir les minières, accompagnĂ©s d’un guide de l’Office du Tourisme de la Ville de Mons. Pour plus d’information, consulter le site du Silex’s.

8 juin 2015

Mise en Ă©vidence du système hydraulique de la mine d’or romaine de La MĂ©dulas (Espagne), site patrimoine mondial

Filed under: autres mines,UNESCO — HĂ©lène Collet @ 8:08

Un_syst_me_hydraulique_d_une_mine_d_or_Romaine_d_couverte_en_Espagne_1
Le site patrimoine mondial de Las MĂ©dulas dans la province de LeĂłn, au nord-ouest de l’Espagne, est plus grande mine d’or Ă  ciel ouvert de l’Empire Romain. La recherche de ce mĂ©tal s’est Ă©tendue sur plusieurs kilomètres jusque dans le sud-est de la vallĂ©e de la rivière Eria.

Grâce Ă  un LiDAR (tĂ©lĂ©dĂ©tection par laser) aĂ©roportĂ©, les anciens travaux miniers de la rĂ©gion et le complexe hydraulique, utilisĂ©s par les Romains au 1er siècle avant JC pour extraire l’or, ont Ă©tĂ© dĂ©couverts.

Les caractĂ©ristiques identifiĂ©es comprennent des canaux, des rĂ©servoirs et une double rivière de dĂ©rivation. « Le volume de terre exploitĂ©e est bien plus grand que ce que l’on pensait auparavant et les travaux effectuĂ©s sont impressionnants, comme les captures de la rivière. Cette vallĂ©e est très importante dans le contexte de l’exploitation minière Romaine au nord-est de la PĂ©ninsule IbĂ©rique » explique Javier Fernández Lozano, gĂ©ologue Ă  l’universitĂ© de Salamanque, et co-auteur de l’Ă©tude publiĂ©e dans le Journal of Archaeological Science.

Le chercheur souligne que le vĂ©ritable dĂ©couvreur a Ă©tĂ© la technologie LiDAR: « contrairement Ă  la traditionnelle photographie aĂ©rienne, ce système de dĂ©tection laser aĂ©roportĂ© permet de visualiser les restes sous la vĂ©gĂ©tation ou dans les zones intensĂ©ment labourĂ©es »;

Depuis un avion ou d’un drone, le LiDAR est dotĂ© d’un capteur laser qui scanne le sol avec des rĂ©fĂ©rences gĂ©ographiques fournies par les stations terrestres GPS. Les donnĂ©es obtenues sont reprĂ©sentĂ©es pas un nuage de points, qui est traitĂ© avec un logiciel pour construire un modèle cartographique oĂą les formes sont identifiĂ©es, comme les rĂ©servoirs ou les canaux.

Selon les auteurs, l’Ă©tude de l’exploitation minière Romaine dans la vallĂ©e Eria est le premier exemple de « gĂ©o-archĂ©ologie » menĂ© avec un LiDAR en Espagne.

LĂ©gende de l’image : Les anciennes mines d’or dans la vallĂ©e de la rivière Eria, avec les canaux et les rĂ©servoirs pour l’exploitation. A gauche, le modèle gĂ©nĂ©rĂ© Ă  partir des donnĂ©es LiDAR permet de localiser les structures sur des photos aĂ©riennes, Ă  droite. Image; J. Fernández Lozano et al

Source : Past Horizons et Brèves archéologiques

7 juin 2015

Dimanche 7 juin 2015 – l’entrĂ©e du SILEX’S est gratuite Ă  l’occasion du premier dimanche du mois

JLD-20141230-IMG_3989Comme tous les musĂ©es montois, le SILEX’S sera gratuit ce dimanche 7 juin 2015, l’occasion pour les curieux de venir voir le petit espace d’exposition ainsi que la zone archĂ©ologique.
Pour rappel, il n’y a pas de descente possible dans les minières Ă  l’occasion de ce premier dimanche du mois.

3 juin 2015

Vendredi 12 juin 2015 – soirĂ©e spĂ©ciale iguanodons de Bernissart au MusĂ©um rĂ©gional des Sciences naturelles de Mons

Réservez dès maintenant pour cette soirée exceptionnelle accessible gratuitement !!!web_Affiche_iguanodons

2 juin 2015

Dimanche 7 juin 2015 – Visite gratuite de l’exposition « Mons Ă  l’Ă©poque des grandes dĂ©couvertes »

AfficheGdDecouv-217x300
Ce dimanche 7 juin 2015 comme chaque premier dimanche du mois jusqu’Ă  la fin de l’exposition, le MusĂ©um rĂ©gional d’Histoire naturelle vous propose des visites guidĂ©es gratuites les premiers Ă  11h, 13h30 et 15h30
Comment faire ?
Il suffit de réserver au 065/401140 ou bertrand.pasture@spw.wallonie.be
Groupes de maximum 25 personnes – Gratuit
Durée de la visite: 1h15

Pour les groupes scolaires, des visites guidĂ©es gratuites sont organisĂ©es durant toute la durĂ©e de l’exposition par les guides de l’UMONS, de l’asbl La Malogne et du MusĂ©um rĂ©gional des Sciences naturelles de Mons sur rĂ©servation (pour accĂ©der au formulaire de rĂ©servation )
Groupes de maximum 30 élèves – Gratuit
Durée de la visite : environ 1h15.

Source : scitech2/events

Jusqu’au 31 octobre 2015 – DĂ©couvrez sous un autre angle la bouillonnante rĂ©gion de Mons au 19ème siècle…

AfficheGdDecouv-217x300

Mines de charbon, terrils et hautes cheminées couronnées de panaches de fumée, l’industrie montoise du 19ème siècle était florissante. Mais qui se doutait des incroyables trésors archéologiques et paléontologiques que recelait le sous-sol de la région ? Plongez dans l’histoire des grandes découvertes : revivez la stupéfaction des mineurs et des scientifiques face aux iguanodons de Bernissart, tremblez avec les « malognards » devant les mosasaures retrouvés dans la carrière et imaginez la vie des hommes de nos régions au temps des minières néolithiques de Spiennes ! « Mons à l’époque des grandes découvertes » vous propose un voyage dans le temps et dans les entrailles de la terre !

Du 24 avril au 31 octobre 2015.
Muséum Régional des Sciences Naturelles de Mons
Rue des Gaillers, 7 Ă  7000 Mons
Ă€ 10 min Ă  pied de la gare de Mons et Ă  5 min de la Grand-Place.
Entrée gratuite.
L’expo est accessible tous les jours :

•du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 17h
•le week-end de 10h à 18h (Muséum fermé le WE du Doudou – 30 et 31 mai 2015).

1 juin 2015

15-16 October 2015 – 12th SKAM Lithic Workshop in Biskupin, Poland

Filed under: ConfĂ©rences — HĂ©lène Collet @ 8:08

cropped-maj-2007-biskupin11-026a
The 12th SKAM Lithic Workshop, which will be held on 15–16 of October 2015 in Biskupin.

This year’s meeting will be held under the motto: Stone Reading – between theory and practice.

In this way, the organisators want to provoke discussion on a wide range of issues related to methods of analysis, interpretation and description of lithic inventories. This will be new in relation to the subjects undertaken in previous meetings, focusing primarily on content stored in the source material, to a lesser extent on their descriptions.

The discussion would be carried out within four thematic and chronological sessions (common for all participants). Researchers from various academic centers in Poland would support them.

1.„… metry” (Andrzej Wi?niewski, Marta Po?towicz-Bobak, Dariusz Bobak)
2.The Upper and Late Palaeolithic lithic technology – possibilities and limitations of interpretation (Iwona Sobkowiak-Tabaka, Damian Stefa?ski)
3.Mesolithic lithic technology on the borders (MarcinW?s)
4.Late flint materials … (Janusz Budziszewski, Witold Gru?d?)

The organisators hope that this formula would let as many people as possible present the results of research and maintain a high level of discussion.

Those interested in participating in the conference, please complete the registration form and send it to the address skam.lithic@gmail.com no later than 1 July 2015. You are welcome to presentation (time of up to 20 min.) or posters (maximum dimensions of 700 x 1000 mm).

The languages of the conference are Polish and English (depending on the number of applications from abroad). However, please prepare topics of speeches in Polish and English, and abstracts in English only.

All information about the conference will be announced successively by email and on the web at https://lithicworkshopeng.wordpress.com so we encourage you to regularly visit our site.

Powered by WordPress