Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

4 octobre 2015

1er octobre 2015 – DĂ©couverte remarquable ! Un village du NĂ©olithique ancien Ă  Ath

Filed under: NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 17:17

large
Une Ă©quipe du Service public de Wallonie, dirigĂ©e par Isabelle Deramaix, a mis au jour un village du NĂ©olithique ancien Ă  Ath Ă  l’occasion de fouilles prĂ©ventives prĂ©alables Ă  la rĂ©alisation d’un projet immobilier, Ă  500 m du centre d’Ath, sur le site des Hâleurs entre la chaussĂ©e de Mons et le canal Nimy-Blaton. Voir le reportage ici.
Le NĂ©olithique ancien est la pĂ©riode qui voit l’implantation des premières populations d’agriculteurs et Ă©leveurs dans nos rĂ©gions entre 5200 et 4900 ans avant notre ère.
Sur le site les maisons et les fosses d’habitat mises au jour ont livrĂ© du mobilier (tessons de cĂ©ramique, silex, …) appartenant aux deux groupes du NĂ©olithique ancien prĂ©sents dans nos rĂ©gions, le groupe RubanĂ© et le groupe de Blicquy. Le groupe RubanĂ© s’est implantĂ© dans nos rĂ©gions Ă  partir du Rhin moyen, s’installant dans le Limbourg, la Hesbaye et la rĂ©gion d’Ath. Le groupe de Blicquy, originaire quant Ă  lui du Centre du Bassin parisien, s’implante dans nos rĂ©gions aux sources de la Dendre (rĂ©gion d’Ath) et en Hesbaye.
Cette dĂ©couverte est remarquable. Ce n’est en effet pas tous les jours qu’un village ou une portion significative d’un village du NĂ©olithique ancien (le canal et le chemin de fer ont sans doute dĂ©truit une partie du site) est mise au jour. Les dernières dĂ©couvertes en la matière faites Ă  Ormeignies remontent Ă  1999, oĂą une fosse rubanĂ©e a Ă©tĂ© mise au jour par les archĂ©ologues de RPAW (archĂ©ologue : Olivier Vrielynck) lors de l’installation d’une conduite de gaz et en 1993 oĂą deux maison ont Ă©tĂ© fouillĂ©es par le Service public de Wallonie (archĂ©ologue : Alexandre Livingstone-Smith) prĂ©alablement Ă  l’installation de la ligne TGV.
La RTBF a également consacré un reportage à la découverte effectuée par le SPW ces dernières semaines. Voir le reportage ici.


S’y retrouver dans les dates
Il est parfois difficile de s’y retrouver dans les dates Ă©voquĂ©es par les uns et les autres. Les uns parlent d’il y a 7000 ans, les autres de 5000 avant JC ou avant notre ère. Cette confusion repose sur le fait que traditionnellement tous les Ă©vĂ©nements du passĂ© Ă©taient situĂ©s par rapport Ă  l’ère chrĂ©tienne. Aujourd’hui, on a tendance Ă  ne plus faire rĂ©fĂ©rence Ă  l’ère chrĂ©tienne et les dates sont donnĂ©es Ă  partir du temps prĂ©sent. Bref, de quoi un peu se mĂ©langer les pinceaux. Dans le cas du NĂ©olithique ancien, Ă©poque des premiers agriculteurs et Ă©leveurs, celui-ci dĂ©marre dans nos rĂ©gions en 5200 ans avant JĂ©sus-Christ ou avant notre ère. Si maintenant on choisit de ne pas compter selon un calendrier judĂ©o-chrĂ©tien mais part rapport au prĂ©sent, il faut donc ajouter 2000 ans,ce qui donne il y a 7000 ans.
Dans le reportage de la RTBF, on pourra entendre (mais cela a aussi Ă©tĂ© Ă©crit dans certains articles de journaux), qu’un village du NĂ©olithique ancien datĂ© de 6000 Ă  5300 avant JĂ©sus-Christ a Ă©tĂ© dĂ©couvert… Et lĂ , mystère, d’oĂą sort cette date. En effet, Ă  cette Ă©poque, en Belgique comme dans toute la moitiĂ© nord de la France, il n’y a pas encore d’implantation nĂ©olithique. Durant cette pĂ©riode, nos rĂ©gions sont occupĂ©es par les derniers chasseurs-cueilleurs (MĂ©solithique). Mais au mĂŞme moment, bien plus au sud et bien plus Ă  l’est, le NĂ©olithique s’est dĂ©jĂ  dĂ©veloppĂ©.
pour y voir plus clair, regardez la carte ci-contre réalisée par J. Guilaine en 2001 Print - copie

Source de la carte : J. Guilaine reproduite par C. Manen pour le projet de recherche Néolithisation et développement du Néolithique en Europe du sud, Traces UMR5608.

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress