Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

7 novembre 2015

Mardi 17 novembre 2015 Ă  17h – ConfĂ©rence « ‘La nuit est ronde et le temps est bleu’ (P. Johansson). Le monde et ses reprĂ©sentations au Mexique ancien » au Collège Belgique

Filed under: ConfĂ©rences — HĂ©lène Collet @ 10:10

Conf_Peperstraete
Mardi 17 novembre 2015 à 17h, le Collège Belgique accueille Sylvie Peperstraete qui présentera une conférence intitulée « La nuit est ronde et le temps est bleu » (P. Johansson). Le monde et ses représentations au Mexique ancien.

Quand
Mardi 17 novembre 2015, de 17h-19h
OĂą
Palais des Académies, 1 rue Ducale, 1000 Bruxelles.
Conditions
Accès gratuit.
Inscription préalable vivement souhaitée sur le site internet http://www.academieroyale.be/

L’inscription se fait sur la page de la leçon (bouton « inscription »), après la crĂ©ation d’un compte personnel (cliquer sur « crĂ©er un compte », en bas Ă  gauche de la page d’accueil).

Plus d’informations et inscription : ici
Vous pouvez (re)voir ou (ré)écouter les cours-conférences du Collège Belgique à tout moment sur www.lacademie.tv

Le thème présenté par Sylvie Peperstraete

Comment les anciens Mexicains percevaient-ils le monde ? De quelle façon l’ont-ils dĂ©crit et reprĂ©sentĂ© ? Ce que nous pouvons en savoir, par l’entremise des manuscrits pictographiques prĂ©hispaniques, est a priori fort dĂ©routant. Ainsi, l’espace et le temps sont, dans ces documents, indissociables – les jours sont par exemple très souvent associĂ©s aux quatre points cardinaux – tandis que l’environnement naturel y adopte une allure surprenante : la lune est un rĂ©cipient dans lequel se trouve un lapin, le ciel nocturne est dotĂ© d’un aspect aquatique, la terre est un gigantesque monstre Ă©cailleux et Ă©pineux…

En nous appuyant sur un vaste corpus iconographique et sur les fragments de mythes cosmogoniques qui sont parvenus jusqu’à nous, nous commencerons par dĂ©crire la cosmovision mĂ©soamĂ©ricaine prĂ©hispanique. Puis nous tenterons d’expliquer ses caractĂ©ristiques Ă  l’aide d’une approche interdisciplinaire, combinant l’analyse des images, des textes et l’étude de plusieurs champs lexicaux du nahuatl (la langue des Aztèques – Mexique central, ca. 1200-1521). Enfin, nous nous pencherons sur quelques images et descriptions du dĂ©but de la pĂ©riode coloniale afin d’illustrer les adaptations et transformations que connurent les reprĂ©sentations indigènes au contact du monde occidental.

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress