Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

8 juin 2015

Mise en Ă©vidence du système hydraulique de la mine d’or romaine de La MĂ©dulas (Espagne), site patrimoine mondial

Filed under: autres mines,UNESCO — HĂ©lène Collet @ 8:08

Un_syst_me_hydraulique_d_une_mine_d_or_Romaine_d_couverte_en_Espagne_1
Le site patrimoine mondial de Las MĂ©dulas dans la province de LeĂłn, au nord-ouest de l’Espagne, est plus grande mine d’or Ă  ciel ouvert de l’Empire Romain. La recherche de ce mĂ©tal s’est Ă©tendue sur plusieurs kilomètres jusque dans le sud-est de la vallĂ©e de la rivière Eria.

Grâce Ă  un LiDAR (tĂ©lĂ©dĂ©tection par laser) aĂ©roportĂ©, les anciens travaux miniers de la rĂ©gion et le complexe hydraulique, utilisĂ©s par les Romains au 1er siècle avant JC pour extraire l’or, ont Ă©tĂ© dĂ©couverts.

Les caractĂ©ristiques identifiĂ©es comprennent des canaux, des rĂ©servoirs et une double rivière de dĂ©rivation. « Le volume de terre exploitĂ©e est bien plus grand que ce que l’on pensait auparavant et les travaux effectuĂ©s sont impressionnants, comme les captures de la rivière. Cette vallĂ©e est très importante dans le contexte de l’exploitation minière Romaine au nord-est de la PĂ©ninsule IbĂ©rique » explique Javier Fernández Lozano, gĂ©ologue Ă  l’universitĂ© de Salamanque, et co-auteur de l’Ă©tude publiĂ©e dans le Journal of Archaeological Science.

Le chercheur souligne que le vĂ©ritable dĂ©couvreur a Ă©tĂ© la technologie LiDAR: « contrairement Ă  la traditionnelle photographie aĂ©rienne, ce système de dĂ©tection laser aĂ©roportĂ© permet de visualiser les restes sous la vĂ©gĂ©tation ou dans les zones intensĂ©ment labourĂ©es »;

Depuis un avion ou d’un drone, le LiDAR est dotĂ© d’un capteur laser qui scanne le sol avec des rĂ©fĂ©rences gĂ©ographiques fournies par les stations terrestres GPS. Les donnĂ©es obtenues sont reprĂ©sentĂ©es pas un nuage de points, qui est traitĂ© avec un logiciel pour construire un modèle cartographique oĂą les formes sont identifiĂ©es, comme les rĂ©servoirs ou les canaux.

Selon les auteurs, l’Ă©tude de l’exploitation minière Romaine dans la vallĂ©e Eria est le premier exemple de « gĂ©o-archĂ©ologie » menĂ© avec un LiDAR en Espagne.

LĂ©gende de l’image : Les anciennes mines d’or dans la vallĂ©e de la rivière Eria, avec les canaux et les rĂ©servoirs pour l’exploitation. A gauche, le modèle gĂ©nĂ©rĂ© Ă  partir des donnĂ©es LiDAR permet de localiser les structures sur des photos aĂ©riennes, Ă  droite. Image; J. Fernández Lozano et al

Source : Past Horizons et Brèves archéologiques

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress