Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

20 février 2015

Revoir la confĂ©rence « Sur les traces de Spyrou, le NĂ©andertalien de Spy »

Filed under: Archeo 2014,ConfĂ©rences — HĂ©lène Collet @ 3:03


Dans le cadre du cycle ArkĂ©o 2014 organisĂ© Ă  l’occasion de l’annĂ©e de l’archĂ©ologie en Wallonie, la cellule SciTech² de l’UniversitĂ© de Mons a organisĂ© en 2014 en collaboration avec le SPW un cycle de confĂ©rence consacrĂ© Ă  l’archĂ©ologie. La troisième confĂ©rence qui a eu lieu le 19 fĂ©vrier 2014 Ă  20h avait pour thème « Sur les traces de Spyrou, le NĂ©andertalien de Spy » . Elle Ă©tait prĂ©sentĂ©e par par Patrick Semal (IRSNB) et Tara Chapman (ULB).


Visionnez la conférence ci-dessous



Les NĂ©andertaliens de Spy occupent une place particulière dans l’Histoire de la PalĂ©oanthropologie car ils sont les premiers Hommes fossiles dĂ©couverts en position stratigraphique avec des outils de pierre et des restes de faune disparue.
Depuis leur dĂ©couverte en 1886 par le gĂ©ologue Maximin Lohest et l’archĂ©ologue Marcel De Puydt, le regard que nous portons sur les NĂ©andertaliens a beaucoup changĂ©. Les dĂ©veloppements technologiques du XXème siècle ont permis la (rĂ©-)Ă©tude de ces anciennes collections en les replaçant dans les questions scientifiques du moment. Ainsi la datation directe des diffĂ©rents individus montre que les NĂ©andertaliens de Spy comptent parmi les derniers reprĂ©sentants connus de cette population. Ils chassaient les grands herbivores comme l’attestent l’Ă©tude archĂ©ozoologique et les analyses isotopiques ; mais l’Ă©tude des micro-fossiles contenus dans le tartre dentaire dĂ©montre qu’ils se nourrissaient aussi de rhizomes de nĂ©nuphar ce qui est fort loin de l’idĂ©e que l’on se fait habituellement des NĂ©andertaliens. La numĂ©risation de l’ensemble des ossements nĂ©andertaliens a permis la rĂ©alisation du premier squelette virtuel de NĂ©andertalien et son Ă©tude biomĂ©canique.
Elle a aussi servi de base à la réalisation de Spyrou, reconstitution hyper-réaliste par les artistes néerlandais Adrie et Alfons Kennis, qui synthétise nos connaissances actuelles des Néandertaliens de Spy.
Derrière le silicone de la crĂ©ation artistique se cache ainsi plusieurs annĂ©es de recherches qui nous rapprochent un peu plus des NĂ©andertaliens de Spy sans pour autant lever totalement le voile …

Nous vous invitons aussi Ă  consulter le magazine Science connection n°36 de janvier, fĂ©vrier et mars 2012 qui consacre en pages 12 Ă  15 un article richement illustrĂ© sur la reconstitution de l’Homme de Spy intitulĂ© « Donner un visage au NĂ©andertalien de Spy ». Pour y accĂ©der, c’est ici.

A2014-Logo-fullBW

2014, l’archĂ©ologie partout, pour tous : http://archeo2014.be/


Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress