Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

28 décembre 2016

Une hache polie en silex pour finir l’année en beauté à Spiennes

Filed under: Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lène Collet @ 19:19


L’année s’achève en beauté à Spiennes par la découverte d’une hache polie à la base du puits d’accès de la ST 6 de Petit-Spiennes lors du dernier jour de fouille de l’année. Mais chose curieuse cette belle hache d’une quinzaine de centimètres au tranchant soigneusement poli n’est manifestement pas en silex de Spiennes. En voilà un joli pied de nez. Les mineurs de la ST6 ont laissé au fond du puits sur les remblais d’exploitation une hache gris foncé à noire dont les fines zonations ne laissent que peu de doute, il s’agit très vraisemblablement d’une hache en silex de type Ghlin.
PS – Encore un tout grand merci Ă  Anne pour la dĂ©couverte.

De quoi s’agit-il ?
Le silex dit de type Ghlin est une matière première qui a été abondamment utilisée au Néolithique ancien par les groupes rubanés et blicquiyens de la région d’Ath (Deramaix, 1990 ; Denis, 2014). Mais, même si on associe généralement ce silex aux populations du Néolithique ancien, le silex de type Ghlin a continué à être utilisé au Néolithique moyen et au Néolithique récent notamment pour le façonnage de haches (Van Assche & Dufrasnes, 2001).
Aujourd’hui, la plupart des auteurs pensent que cette matière première ne viendrait pas de Ghlin, comme le laisse entendre son nom, mais serait originaire de la région de Baudour/Douvrain (Leblois, 2000 ; Collin, à paraître). Néanmoins, jusqu’ici, aucun silex dans cette matière première n’a été découvert en position primaire, ni dans cette localité ni ailleurs, si bien que l’origine exacte de ce matériau demeure un mystère.
C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’une évaluation archéologique préalable à l’extension du temple protestant a été réalisée l’année dernière à Baudour (Collet et al. 2016).
Donc si vous avez des indications sur un tel silex dans le bassin de Mons n’hésitez pas à nous contacter en nous écrivant à fouilles (arobase) minesdespiennes.org

Références bibliographiques mentionnées dans le texte

COLLET H., LAVACHERY PH., COLLIN J.-PH., HAUZEUR A., WOODBURY M., UNGER L., CABRERO C. & ROSART A., 2016. Saint-Ghislain/Baudour : sondages préalables à l’extension du temple protestant de Douvrain. Chronique de l’Archéologie wallonne 24 : 130-133.

COLLIN J.-P., à paraître. Mining for a week or for centuries: variable aims of flint extraction sites in the Mons Basin within the lithic economy of the Neolithic (Province of Hainaut, Belgium), Journal of Lithic Studies.

DENIS, S. The circulation of Ghlin flint during the time of the Blicquy – Villeneuve-Saint-Germain culture (Early Neolithic). Journal of lithic Studies 1 (vol1) : 85-102.
http://journals.ed.ac.uk/lithicstudies/article/viewFile/780/1099

DERAMAIX I., 1990. Quelques réflexions à propos des matières siliceuses dans les sites rubanés du Hainaut occidental. Anthropologie et Préhistoire 101 : 63-69.
http://mars.naturalsciences.be/bibliop4plone/associated_publications/anthropologica-prehistorica/anthropologie-et-prehistoire/ap-101/ap101_63-69.pdf

LEBLOIS É., 2000. Bilan de cent cinquante années de découvertes archéologiques à Baudour. Première partie : fouilles, découvertes fortuites et prospections, Annales du Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Saint-Ghislain et de la Région, 8, p. 127-242.

VAN ASSCHE M. et DUFRASNES J., 2001. Sirault (Ht). Les occupations préhistorique et gallo-romaine à la chapelle Notre-Dame de la Délivrance, Vie Archéologique, t. 55-56, p. 5-25.

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress