Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

25 octobre 2017

Du 27 octobre au 12 novembre 2017 – Exposition « Cheratte et son charbonnage du Hasard »

Filed under: autres mines,Expositions, Visites et événements — Hélène Collet @ 13:13

NB : Patrimoine industriel Wallonie Bruxelles a publié sur son site web divers reportages sur le charbonnage du Hasard à Cheratte. Pour y accéder cliquez ici.

3 septembre 2016

Mardi 20 septembre 2016 – Conférence « Sociétés et concessions houillères du Couchant de Mons XVIIIe – XXe siècle » à Bois-du-Luc

Filed under: autres mines,Conférences — Hélène Collet @ 10:10

Conf_SAICOM_20_09_16
A l’occasion de la présentation de l’ouvrage « Sociétés et concessions houillères du Couchant de Mons XVIIIe – XXe siècle », le Saicom vous invite à une conférence reprenant les thèmes principaux de la publication. Celle-ci sera présentée par Assunta Bianchi et Camille Vanbersy.

L’évènement aura lieu le mardi 20 septembre à 18h30 sur le site du Bois-du-Luc (2b, rue Saint-Patrice à 7110 Houdeng-Aimeries). Entrée gratuite. Réservation obligatoire pour le 12 septembre.

Où
site du Bois-du-Luc (2b, rue Saint-Patrice à 7110 Houdeng-Aimeries)

Quand
mardi 20 septembre à 18h30

Réservation
Avant le 12 septembre 2016
AUPRÈS DU SAICOM : saicom@skynet.be OU 064/84.20.48
Tarif
gratuit

Pour en savoir plus sur la publication : flyers présentation 2016.07.04

24 avril 2016

Jeudi 28 avril 2016 à 19h – Conférence de l’ASLIRA « Ceci n’est pas que du patrimoine » à Liège

Filed under: autres mines,Conférences — Hélène Collet @ 16:16


Affiche-ASLIRA_RuhomaullyDepaifveKinet


Pour en savoir plus sur META-MORPHOSIS, visitez leur site web : http://www.meta-morphosis.org/.

28 janvier 2016

Focus sur un des derniers tailleurs de silex de nos régions

Filed under: autres mines,Presse & Medias — Hélène Collet @ 11:11

RTBF_epinceur_silex
Le journal Télévisé de la radio télévision belge (RTBF) a consacré dans son JT du mercredi 27 janvier 2016 une séquence à un des derniers ou au dernier tailleur de silex de la région actif dans la carrière d’Eben-Emael en province de Liège tout près de la frontière hollandaise. La séquence intitulée « métier insolite : épinceur de silex » peut être visionnée sur le site de la RTBF ou en cliquant ici. A quoi sert le silex aujourd’hui : principalement à façonner des pierres environnementales. Il y a quinze ans, ces silex étaient utilisés comme broyeur dans les moulins.

Source : RTBF

16 janvier 2016

Des documentaires sur la fabrication de pierres à fusil (Brandon, Grande-Bretagne) à découvrir absolument

Filed under: autres mines,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 8:08

Brandon_taille_pierres_a_fusil
Au cours des 17e, 18e et une partie du 19e siècle, une industrie de taille du silex pour la réalisation de pierres à fusil, destinées à l’armement voit le jour dans différentes régions d’Europe. La pierre à fusil en silex est fixée sur un chien et vient percuter une languette de métal (la batterie) provoquant une forte étincelle qui va permettre l’allumage de la poudre contenue dans le bassinet (plus de détail dans l’article sur ce mécanisme appelé platine à silex). Ces industries de production de pierres à fusil appelées aussi’tailleries’ disparaîtront suite à l’invention des fusils à amorce fulminante dans le courant du 19e siècle. Dans la région de Brandon (Suffolk, Royaume-Uni), non loin des fameuses minières néolithiques de silex de Grime’s Graves, l’industrie des pierres à fusil, perdure durant toute la première moitié du 20e siècle. Des pierres à fusil sont encore fabriquées à destination des colonies mais aussi des Etats-Unis. Face au déclin continu de cette production, les tailleurs mettent aussi leur savoir-faire au service de la fabrication de silex soigneusement équarris pour la construction de bâtiments. Dans le courant des années 20, 30 et 40, de petits films illustrant cette industrie finissante son tournés à Brandon.
Le UK Knapping Forum a mis en ligne sur You Tube plusieurs de ces films. Ils illustrent tous le processus de façonnage des pierres à fusil. De petites variantes intéresseront particulièrement tous ceux qui pratiquent la taille du silex ou sont très curieux de la production de pierres à fusil. Pour les autres, inutiles de regarder chaque film, seul un suffira à comprendre le processus.

Ce film d’une durée de 4.34 minutes montre la fabrication des pierres à fusil à Brandon dans les années 1940.



Le film suivant d’une durée de 2.16 minutes date de 1936. Il montre brièvement l’extraction des nodules et les dimensions des blocs extraits. Ensuite, il présente en détail la taille du silex pour l’obtention de pierres à fusil (fracturation des blocs, préparation du nucléus, débitage des lames) et discute brièvement de l’utilisation du silex dans la construction. Dans la séquence, on notera un détail intéressant, apparemment lorsque le nucléus est sur le point d’être épuisé le tailleur débite le nucléus en « carré » sans doute pour le transformer en élément architectural. Il utilise pour ce faire un gabarit.



Le film suivant est filmé dans les années 30, d’une durée de 1.26 minutes, si le commentaire parle des pierres à fusil. Le travail de débitage exécuté sous l’oeil de la caméra montre la préparation soignée de « carrés » de silex destinés certainement à l’ornementation architecturale. L’utilisation de gabarits est très intéressante.


Le film suivant est muet mais comprend des textes explicatifs. Il date des années 20, il montre les outils utilisés par les mineurs de la région de Brandon pour extraire le silex. Puis la taille du silex pour l’obtention de pierres à fusils. Plusieurs détails intéressants sont à noter : les différents types de marteaux utilisés en fonction de l’étape de production (dégrossissage, obtention des lames et façonnage des pierres à fusils). Le film montre aussi le montage de la pierre à fusil sur le fusil et son utilisation ainsi que l’utilisation possible comme briquet avec un briquet en métal. Enfin, cette industrie étant en perte de vitesse, les tailleurs se sont tourné vers la fabrication de silex équarris pour la construction.


Les deux derniers films que nous vous présentons ont également été partagés par le UK knapping forum. Ils traitent de la taille du silex.

Le premier d’une durée de 10.31 minutes intitulé « Stone Age Tools. Prehistoric Stoneworking Techniques » date de 1947 et est dû à Léon Coutier. Il traite comme son titre l’indique des techniques de taille préhistoriques.


Le deuxième également d’une durée d’environ 10 minutes intitulé Flint in South East England discute du silex depuis sa formation dans la craie jusqu’à son utilisation durant la préhistoire et dans l’architecture du sud de l’Angleterre.


26 novembre 2015

Dimanche 29 novembre 2015 – Visite de carrières souterraines à Saint-Maximin (Oise, France)

Filed under: autres mines — Hélène Collet @ 9:09

5311955_5a67e376-938c-11e5-a81a-00151780182c-1_545x460_autocrop
Les centres permanents d’initiatives pour l’environnement (CPIE) de Picardie, avec le conseil régional et la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), organisent ce dimanche 29 novembre une sortie découverte gratuite tout public au centre de la terre ! Avec des animateurs de la Maison de la Pierre de Saint-Maximin et de l’Ineris (institut national de l’environnement industriel et des risques), vous apprendrez les mystères des cavités souterraines qui truffent le Bassin creillois.

Dimanche 29 novembre, de 14 heures à 16 heures, à la Maison de la Pierre, 22, rue Jean-Jaurès à Saint-Maximin. Tél. 03.23.80.03.02. Courriel : contact@cpie-picardie.org.

Source : Le Parisien et Association des géologues du Bassin parisien

3 octobre 2015

Samedi 3 et dimanche 4 octobre 2015 – INTERNATIONAL CONFERENCE ARCHAEOMETALLURGY @ Brussels Museum

Filed under: autres mines,Conférences — Hélène Collet @ 8:08

web_metallurgie
Les samedi 3 et dimanche 4 octobre 2015, les Musées royaux d’Art et d’Histoire accueillent une conférence internationale d’archéométallurgie consacrée à la métallurgie des métaux non ferreux et à l’expérimentation archéologique.
Nous attirons votre attention sur deux communications consacrées aux mines qui seront présentées dimanche après-midi :
la première
13h30: Jürgen HECKES (Bochum, Deutsches Bergbau-Museum), Florian TEREYGEOL (Orléans, IRAMAT). Photogrammétrie de mines et sauvegarde du patrimoine
la seconde
13h45: Athena VAN DER PERRE (Bruxelles, MRAH). Going underground: documentation of chisel marks in subterranean limestone quarries of the Amarna Period.

Programme complet : http://eacom.be/wp/wp-content/uploads/2015/09/Program-ICA-October-2015.pdf

Page du colloque : http://eacom.be/wp/non-ferrous-metals-metallurgy-and-experimental-archaeology/

Où
Musées royaux d’Art et d’Histoire
Salle de Conférence
Parc du Cinquantenaire, 10 / 1000 Bruxelles

Frais d’inscription (09h30 entrée principale)
5 euros / le paiement peut être fait sur place. Gratuit pour les étudiants, personnes sans emploi et pensionnés.

8 juin 2015

Mise en évidence du système hydraulique de la mine d’or romaine de La Médulas (Espagne), site patrimoine mondial

Filed under: autres mines,UNESCO — Hélène Collet @ 8:08

Un_syst_me_hydraulique_d_une_mine_d_or_Romaine_d_couverte_en_Espagne_1
Le site patrimoine mondial de Las Médulas dans la province de León, au nord-ouest de l’Espagne, est plus grande mine d’or à ciel ouvert de l’Empire Romain. La recherche de ce métal s’est étendue sur plusieurs kilomètres jusque dans le sud-est de la vallée de la rivière Eria.

Grâce à un LiDAR (télédétection par laser) aéroporté, les anciens travaux miniers de la région et le complexe hydraulique, utilisés par les Romains au 1er siècle avant JC pour extraire l’or, ont été découverts.

Les caractéristiques identifiées comprennent des canaux, des réservoirs et une double rivière de dérivation. « Le volume de terre exploitée est bien plus grand que ce que l’on pensait auparavant et les travaux effectués sont impressionnants, comme les captures de la rivière. Cette vallée est très importante dans le contexte de l’exploitation minière Romaine au nord-est de la Péninsule Ibérique » explique Javier Fernández Lozano, géologue à l’université de Salamanque, et co-auteur de l’étude publiée dans le Journal of Archaeological Science.

Le chercheur souligne que le véritable découvreur a été la technologie LiDAR: « contrairement à la traditionnelle photographie aérienne, ce système de détection laser aéroporté permet de visualiser les restes sous la végétation ou dans les zones intensément labourées »;

Depuis un avion ou d’un drone, le LiDAR est doté d’un capteur laser qui scanne le sol avec des références géographiques fournies par les stations terrestres GPS. Les données obtenues sont représentées pas un nuage de points, qui est traité avec un logiciel pour construire un modèle cartographique où les formes sont identifiées, comme les réservoirs ou les canaux.

Selon les auteurs, l’étude de l’exploitation minière Romaine dans la vallée Eria est le premier exemple de « géo-archéologie » mené avec un LiDAR en Espagne.

Légende de l’image : Les anciennes mines d’or dans la vallée de la rivière Eria, avec les canaux et les réservoirs pour l’exploitation. A gauche, le modèle généré à partir des données LiDAR permet de localiser les structures sur des photos aériennes, à droite. Image; J. Fernández Lozano et al

Source : Past Horizons et Brèves archéologiques

18 avril 2015

24 avril 2015 à 17h – Conférence autour de l’exposition « Des mineurs et des savants » à Blegny

Filed under: autres mines,Conférences,UNESCO — Hélène Collet @ 3:03

web_ExpoMineursSavants-1
Dans le cadre de la très belle exposition « Des mineurs et des savants » réalisée par le Centre d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Liège, le Conseil d’administration de Blegny-Mine a le plaisir de vous inviter à la conférence-débat, sur le même thème, donnée par Julien Destatte, Historien (ULg) et Chercheur au Centre d’histoire des sciences et des techniques.Le thème
« L’exploitation des charbonnages a eu des conséquences sociales, économiques, environnementales, mais aussi scientifiques. Entre les savoirs de production et d’interprétation, les échanges sont constants. Les mineurs ne se sont pas contentés de nous ramener du charbon des profondeurs de la terre, ils ont aussi contribué à faire évoluer la Science et même notre conception du monde. »

Cette conférence se tiendra le vendredi 24 avril à 17 h 00 au CLADIC, rue Lambert Marlet 17 à 4670 Blegny. Cet horaire inhabituel vous permettra de (re)visiter l’exposition-événement en prélude.

– Entrée gratuite à la conférence et à l’exposition mais réservation souhaitée –

Infos & réservations :

Blegny-Mine – CLADIC – Rue Lambert Marlet, 17 – 4670 Blegny

T̩l. 04 237 98 18 | Fax 04 237 98 51 Рcladic (arobase) blegnymine.be Рwww.blegnymine.be

7 avril au 17 mai 2015 – Exposition « Des Mineurs et des Savants » à Blegny-Mine

Filed under: autres mines,Expositions, Visites et événements,UNESCO — Hélène Collet @ 2:02

mineurs_savants

Dans le cadre de son programme d’expositions relatives à la découverte de notre passé minier et à son influence sur notre vie d’aujourd’hui, Blegny-Mine vous propose « Des Mineurs et des Savants – Comment l’exploitation minière a contribué à l’évolution de la science ».

Réalisée par l’équipe du Centre d’Histoire des Sciences et des Techniques de l’Université de Liège, sous la houlette du Professeur Robert Halleux, cette exposition vous fera découvrir les contributions des mineurs à l’évolution de la connaissance scientifique et les allers-retours permanents qui existaient à l’époque de l’exploitation minière entre connaissance empirique et théorique (la géologie, la paléontologie, la chimie, l’ingénierie notamment).

L’exposition se tient dans les salles d’expositions de Blegny-Mine et est accessible gratuitement au public individuel et aux familles sans réservation les week-ends et jours fériés jusqu’au au 6 avril et tous les jours du 7 avril au 17 mai 2015, de 13 h à 17 h (visite libre).

Des visites guidées sont organisées pour les écoles sur réservation tous le jours jusqu’au 17 mai 2015, de 9 h à 17 h au prix de 48 € / groupe (1 guide/maximum 25 personnes)

Folder exposition Des mineurs et des savants a bt[1]

Blegny est un des quatre sites miniers majeurs de Wallonie inscrit sur la liste du patrimoine mondial.

27 février 2014

Sur « Mine d’histoires » un compte rendu sur la conférence de Vincent-Pierre Comiti sur « Les maladies des mines, une histoire sociale de la santé »

Filed under: autres mines — Hélène Collet @ 4:04

enfants-mines_FGroff
La livraison de février 2014 de Mine d’histoires, blog dédié comme son nom l’indique aux mines, présente un compte rendu par Francis Groff, auteur du livre « Au coeur du charbon » d’une très intéressante conférence de Vincent-Pierre Comiti présentée en janvier au Centre d’Histoire des Sciences et des Techniques de l’ULG sur « Les maladies des mines, une histoire sociale de la santé ». Au coeur de la présentation, un rapport publié en 1843 sur le travail des enfants dans les mines et houillères de Grande-Bretagne et Belgique qui dresse un constat accablant sur les conséquences sur la santé du travail dans la mine de ces jeunes travailleurs. Pour y accéder cliquez ici.

25 janvier 2014

Parution de la lettre d’information n°38 du Patrimoine industriel Wallonie-Bruxelles

Filed under: autres mines — Hélène Collet @ 1:01

logo
La lettre d’information n°38 du Patrimoine industriel Wallonie-Bruxelles est disponible sur le site de l’association : ici. Vous y trouverez toute l’information relative au Patrimoine industriel de Wallonie et de Bruxelles. Jean-Louis Delaet, président de l’association, formule dans son éditorial le voeu de l’association pour 2014 : la sauvegarde d’un haut-fourneau en Wallonie. Une pétition a été lancée afin de sauvegarder le haut-fourneau n°4 de Charleroi.

17 janvier 2014

Mardi 21 janvier 2014 – Conférence « A la découverte de la vallée du Hanneton » à Dour

Filed under: autres mines,Conférences,Spiennes, Mons et sa région — Hélène Collet @ 5:05

Terril Frederic_IMG_0348
Mardi 21 janvier 2014 à 19h30, la Commission de Gestion des Terrils du Borinage de l’association Natagora accueillent dans le cadre de ses activités Nicolas Dupont (assistant en géologie à l’UMons) et Gaetan Deghilage (hsitorien) pour une conférence intitulée « A la découverte de la vallée du Hanneton à Dour et à Boussu : son histoire géologique et humaine  » à Dour.

Où
Centre culturel de Dour, salles d’initiatives (entrée par le bas de la rue du marché)
rue du march̩ 1 Р7370 Dour

Quand
Mardi 21 janvier 2014 à 19h30

RenseignementsContact
Rens : T̩l. : 065/76 18 47 Рinf@cetnrecultureldour.be

Contact : Jean-Luc Deghilage/Conservateur – mail: degdurarobaseskynet.be Tel 0474/60.76.67 (jour), 065/63.04.47 (soir).

Sites web
http://www.centrecultureldour.be/programme/evenement/588
Commission de Gestion des Terrils du Borinage

Source de l’image : http://terrils-du-borinage.blogspot.be

16 janvier 2014

Rappel – Ce soir conférence « Le Fond photographique Isaac sur les charbonnages du Couchant de Mons » à Saint-Ghislain

Filed under: autres mines,Conférences — Hélène Collet @ 9:09

saint-Ghislain-cycle-13_14

Jeudi 16 janvier 2014 à 20h, le Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Saint-Ghislain et de la région accueille Michel FINET qui présentera une conférence sur « Le Fond photographique Isaac sur les charbonnages du Couchant de Mons« .
Et pour avoir un avant-goût de la conférence de Michel Finet découvrez la séquence consacrée par Télé MB au Fonds Isaac et au travail de Michel Finet, ici.

Entrée gratuite, conférences accessibles à tous
Où :
Foyer culturel de Saint-Ghislain (salle à l’étage)
Grand Place, 37
7330 Saint-Ghislain

Quand :
Début des conférence à 20 heures

Site web et contacts : Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Saint-Ghislain et de la région

27 novembre 2013

Ceci n’est pas de l’archéologie …

Filed under: autres mines,Spiennes, Mons et sa région — Hélène Collet @ 0:00

fleur_maigre
La télévision belge « La Trois » diffuse ce jeudi 28 novembre 2013 à 21h05 le film de Paul Meyer « Déjà s’envole la fleur maigre ». Ce film tourné en 1960 raconte la première journée d’une famille d’immigrants siciliens dans le Borinage, où l’industrie des charbonnages est déjà sur le déclin. Ce film est aujourd’hui considéré comme un chef d’oeuvre du cinéma belge. Son réalisateur pourtant dut en rembourser le coût durant toute sa vie. En effet, ce film était au départ un travail de commande réalisé à la demande du Ministère de l’instruction publique. Le résultat s’écartant complètement des attentes, l’État belge fit poursuivre et condamner le cinéaste à en rembourser les fonds.
Le film sera rediffusé le 1er décembre à 23h40
Source de l’image : cinergie.be

26 octobre 2013

Parution – « Au coeur du charbon », l’histoire des mines en Belgique

Filed under: autres mines — Hélène Collet @ 9:09

photo-couverture-22au-coeur-du-charbon-22-basse-def

Au cÅ“ur du charbon » raconte l’histoire des mines en Belgique, depuis les premières exploitations artisanales du pays de Liège jusqu’aux chantiers souterrains les plus modernes du sous-sol limbourgeois.

Entre les premières petites fosses – les « cayats » – creusées par des mineurs occasionnels et la dernière « gayette » remontée à Zolder, des siècles se sont écoulés. De l’artisanat à l’exploitation mécanique, des mains de femmes et d’enfants aux puissants outils d’extraction pneumatiques, l’histoire de la mine en Belgique a évolué au gré des progrès techniques, des luttes sociales, des accidents, de l’immigration, puis des fermetures.

C’est cette histoire extraordinaire, parfois heureuse mais trop souvent dramatique, que « Au cœur du charbon » parcourt au gré de 6 chapitres.

Le livre se termine par une présentation des 4 sites miniers majeurs de Wallonie et du Mijnmuseum de Beringen.

Pour en savoir plus, consultez la dernière lettre d’information de l’asbl Patrimoine industriel Wallonie-Bruxelles

25 septembre 2013

Roumanie Рune ̩p̩e de Damocl̬s sur la zone mini̬re historique de Ro?ia Montan?

Filed under: autres mines — Hélène Collet @ 9:09

rosia montana
Depuis plusieurs années, les vestiges miniers de Ro?ia Montan? sont menacés de destruction par un projet d’exploitation aurifère de grande envergure à ciel ouvert par la multinationale canadienne Gabriel Resources. Ce site majeur comprend un réseau d’exploitation souterraine totalisant environ 150 km dont 7 km de galeries d’époque romaine. Des découvertes remarquables y ont été effectuées ces dernières années tels qu’une partie du système antique d’épuisement des eaux, des boisages ou une échelle en bois monoxyle. Au XIXe siècle déjà, des tablettes en bois recouvertes de cire et comportant des inscriptions latines y avaient été mises au jour. En surface, l’exploitation minière a façonné le paysage et de nombreux vestiges archéologiques sont présents. Outre l’aspect patrimonial, les techniques qui seront utilisées (utilisation de cyanure) auront un impact négatif important sur la population et l’environnement. C’est pourquoi ce projet est contesté par de nombreuses ONG et par les organismes roumains et internationaux visant à la préservation du patrimoine. Celles-ci souhaitent qu’une solution alternative et durable soit trouvée afin de préserver ce site naturel et culturel. En juin dernier l’organisation Europa Nostra a inscrit le site sur sa liste des sept sites les plus menacés d’Europe. Fin août 2013, le gouvernement roumain a approuvé un projet de loi qui ouvre la voie à ce projet. La population se mobilise depuis plusieurs semaines afin de faire reculer les autorités et a enregistré un premier succès. Cette semaine encore une chaîne humaine a été organisée montrant que la mobilisation ne faiblissait pas.

Pour en savoir plus : l’avis du Prof. Dr. Mircea B a b e ? de l’institut d’archéologie de l’Académie roumaine des Sciences sur le dommage archéologique ainsi que l’analyse de Béatrice Cauuet, archéologue responsable de l’exploration du site;
le rapport de fouille 2002, de l’équipe du CNRS

Plus sur le projet minier de Ro?ia Montan? (more…)

6 septembre 2013

JP 2013 à Bois-du Luc : « Tutoyer l’extraordinaire »

Filed under: autres mines,Expositions, Visites et événements — Hélène Collet @ 1:01

web_extraordinaire

BOIS-DU-LUC OU TUTOYER L’ « EXTRA »…ORDINAIRE

25e Journées du Patrimoine 7/8 septembre 2013
Thème : Patrimoine extraordinaire

A l’ origine, il y avait du charbon sous nos pieds : rien d’extraordinaire là-dessous. Ils sont venus nombreux, d’ici et puis de plus en plus loin, c’est une histoire commune, celle du travail et de l’exil, aussi vieille que le monde. Un village éclot, comme il en fut ailleurs. C’est une histoire de luttes contre l’adversité humaine et contre les obstacles de la nature. Une histoire de conquêtes d’idées, de savoir-faire et de libertés… Une histoire comme tant d’autres. Mais tous ces faits, petits et grands, glorieux et modestes, anodins et décisifs, toutes ces couches de vies particulières se croisent, se rejoignent et se sédimentent au cœur de Bois-du-Luc là où la frontière est poreuse entre l’ordinaire et l’extraordinaire. Là où le quotidien d’un ouvrier-mineur du 19e siècle trouve un écho formidable dans notre quotidien. Quand l’ordinaire sort de l’ordinaire et va vers l’extraordinaire, c’est la traversée que Bois-du-Luc propose constamment à tous ceux et celles qui prennent le temps de connaître ce lieu, de l’arpenter, de le découvrir en profondeur,… de tutoyer une histoire, épaisse de 300 ans, qui est d’une intarissable modernité.

Inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial de l’Humanité, le site minier du Bois-du-Luc est un témoignage exceptionnel de l’ère industrielle. A la Fosse Saint-Emmanuel ouverte en 1846 répond une cité construite par et pour le Travail. Cette cité forme le noyau d’un village ouvrier remarquablement conservé. Les ouvriers se nourrissent (épicerie, boucherie), se soignent (hospice, hôpital), se délassent (salle des fêtes, kiosque, arsenal de loisirs), s’éduquent (écoles, bibliothèque) et prient dans l’enceinte de ce village, microcosme où se croisent quête de bien-être et contrôle social.

Horaire des visites guidées

Samedi 7 septembre 2013 : 11h00, 13h30, 15 heures et 16 heures
Nombre maximum de personnes autorisées par visite : Max. 40 personnes
Durée : env. 45 min.

Dimanche 8 septembre 2013 : 11h00, 13h30, 15 heures et 16 heures
Nombre maximum de personnes autorisées par visite : Max. 40 personnes
Durée : env. 45 min.

22 août 2013

URGENT – La mine d’or préhistorique de Sakdrissi (Géorgie) en péril

Filed under: autres mines,Néolithique,Protohistoire et Histoire — Jean-Philippe Collin @ 16:16

gold_untertage

La mine d’or préhistorique de Sakdrissi risque d’être rayée de la carte de Georgie très prochainement.

Ce site minier préhistorique est situé sur le site de la Butte de Kachagiani, à 50 km de Tbilissi, la capitale géorgienne. Le site a été découvert en 2004 et il s’agit de la plus vieille mine d’or connue. Depuis 2006, le site était classé et par conséquent protégé par la législation géorgienne. Mais Sakdrissi est toujours une zone minière importante et la pression économique s’est accentuée. Récemment, en juin, une commission a rédigé un rapport afin d’invalider les assertions et découvertes de nos collègues archéologues menant des recherches sur le site. La mine d’or serait selon eux une mine de cuivre de l’Age du Bronze, ce qui est courant en Georgie et ne présenterait donc pas d’intérêt particulier. Par conséquent Sakdrissi ne bénéficie plus du statut de site classé et risque fort de disparaître sous les machines de RMG Limited, firme qui a récemment acquis le permis d’exploitation. Une nouvelle zone d’exploitation doit en effet y être entamée fin septembre 2013.
Nous vous invitons à signer la pétition.

5 juillet 2013

Dimanche 7 juillet 2013 – animations à l’occasion de la fête de la gratuité sur l’ancien site minier de Bois-du-Luc

Filed under: autres mines,Expositions, Visites et événements — Hélène Collet @ 12:12

boisduLucLe dimanche 7 juillet, à l’occasion de la Fête de la Gratuité, les visites du site seront exceptionnellement déclinées autour de la thématique du «Grand Complot». Visites à 14h et 15h, rencontre avec Jean Louvet et Claude Favry à 16h30.
Pour en savoir plus, http://www.ecomuseeboisduluc.be

30 avril 2013

Vendredi 17 mai 2013, à 18 h 30 – conférence « L’extraction du minerai de fer au nord du Mans » à Allonnes

Filed under: autres mines,Conférences,Protohistoire et Histoire — Hélène Collet @ 0:00

mine de fer_Rouez_photoLanglois INRAP
Le 17 mai 2013 à 18h30, Jean-Yves Langlois de l’INRAP présente une conférence sur L’extraction du minerai de fer au nord du Mans (d’après les résultats des fouilles menées sur le tracé de l’A 28) au Ceram Pierre Terouanne, à Allonnes (Sarthe)

Au nord du Mans, le fort potentiel en minerai de fer est à l’origine, au moins dès le Ve siècle avant notre ère, de la naissance et de l’essor de la métallurgie du fer. Très présente à l’époque gauloise, la métallurgie prend, durant l’Antiquité, une place de plus en plus importante. Elle est représentée par des ateliers de transformation du minerai de fer en lingots de fer, mais aussi par des mines souterraines, dont les plus profondes actuellement connues atteignent 8 m. Les grands travaux au nord du Mans (autoroute A28, puis maintenant LGV) ont permis de mettre en évidence, sur de grandes surfaces, les techniques d’extraction, mais aussi l’âpre quotidien du travail de nos ancêtres mineurs.

Pour en savoir plus sur les mines de fer trouvées le long du tracé de l’A 28 : http://www.inrap.fr/userdata/c_bloc_file/6/6960/6960_fichier_dossier22-langlois.pdf

Ceram Pierre Térouanne (Centre d’études et de ressources archéologiques du Maine)
rue Charles-Gounod
72700 Allonnes.
Tél. : 02 43 80 68 31.
www.association-capra.com
Conférence donnée dans le cadre du cycle de conférences présentées autour de l’exposition Passé de campagnes.

27 avril 2013

Derniers jours de l’exposition « Tous mes jours sont des nuits » à Blegny-Mine

Filed under: autres mines,Expositions, Visites et événements — Hélène Collet @ 9:09

expo Blegny_mine

La mine a inspiré nombre d’artistes wallons des 19ème et 20ème siècles, qu’ils soient peintres, graveurs sculpteurs ou photographes.
Blegny-Mine propose, en présentant une centaine d’œuvres significatives de ces époques, issues pour la plupart d’une collection privée, de vous donner un aperçu de ce qui se fit de mieux en la matière.
Des noms prestigieux comme Constantin Meunier, Pierre Paulus, Cécile Douard, Jean Donnay, Georges Higuet, Gustave Marissiaux, François Maréchal, Edouard Masson, Léon Claessens et bien d’autres se retrouvent côte à côte pour une confrontation de styles et de visions de ce monde laborieux.
L’exposition est assortie d’une très belle publication portant le même titre.

Elle se tient dans les salles d’exposition de Blegny-Mine, au pied du triage-lavoir,
du 9 mars au 30 avril 2013, ouvert tous les week-end en mars et tous les jours en avril,
de 13 h à 17 h.
Entrée gratuite.

Infos :
Blegny-Mine
Rue Lambert Marlet, 23
4670 Blegny
04/387 43 33
http://www.blegnymine.be/
https://www.facebook.com/BlegnyMine

25 avril 2013

Vendredi 24 mai 2013 – Conférence autour de la mine, de la forge et du minerai de fer à Habay

Filed under: autres mines,Conférences — Hélène Collet @ 8:08

hématite

Vendredi 24 mai 2013 à 20 h, conférence de Jean-Paul Fizaine (docteur en géographie physique de l’université de Lorraine) organisée par l’Asbl ARC-HAB
Thème: mémoire des hommes, mémoire des paysages. Métiers et techniques de la mine à la forge, genèse des minerais de Fer fort et histoire géologique.

Entrée gratuite

Villa Mageroy – Asbl ARC-HAB

Où
Site du pavillon d’accueil de la villa gallo-romaine de Mageroy.
Route de Nantimont, 2 6723 Habay-la-Vieille.

ContactTél. : 063/75.85.44
Site web : www.mageroy.be

Source de l’image : http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/chimie/d/le-fer-tombe-le-masque_565/c3/221/p2/

12 janvier 2013

17 janvier 2013 – Conférence « Terrils et charbonnages du bassin du Couchant de Mons », Saint-Ghislain

Filed under: autres mines,Conférences,Spiennes, Mons et sa région — Amandyne Rosart @ 0:00

Le Cercle d’histoire et d’archéologie de Saint-Ghislain et de la région vous invite pour une conférence le jeudi 17 janvier. Celle-ci s’intitule « Terrils et charbonnages du bassin du Couchant de Mons » et elle sera présentée par M. Freddy Godart, conférencier et historien amateur, issu de Cuesmes.
La conférence débutera à 20h au foyer culturel de Saint-Ghislain (salle à l’étage), 37 Grand Place, 7330 Saint-Ghislain.

Passionné par l’histoire de cette région, M. Godart a également publié un livre en 2009, dont le titre est le suivant: « De là-haut… ». Vous pourrez non seulement y découvrir l’histoire de l’exploitation houillère dans le Borinage, mais également localiser les sites les plus intéressants à voir.

17 décembre 2012

18 May 2013 – Conference « The Archaeology of Mining and Quarrying in England »

Filed under: autres mines,Conférences — Hélène Collet @ 8:08

A one day conference to launch the publication of a three year assessment of mining and quarrying in England from prehistory through to the present day 18 May 2013 at the Coal Mining Museum for England, Caphouse Colliery, near Wakefield
Invited speakers will cover all aspects of the extractive industries, from lead and coal to stone and slate, including the investigation of their underground archaeology.
Further details will be published on the NAMHO web site – www.namho.org – and in the newsletters of our constituent groups.

Registration fee will be in the region of £5, including lunch
Advance booking – contact Peter Claughton – e-mail: P.F.Claughton@exeter.ac.uk – Tel: 01437 532578
Site web – http://www.mining-heritage.com/

Image : minières préhistoriques de Grime’s Graves, Grande-Bretagne
Source de l’image : time travel britain

Page suivante »

Powered by WordPress