Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

6 juillet 2017

A new research paper titled « Mining for a week or for centuries: Variable aims of flint extraction sites in the Mons Basin (Province of Hainaut, Belgium) within the lithic economy of the Neolithic » available online

Filed under: Mines néolithiques,Publication sur internet — Hélène Collet @ 8:08


A new research paper titled « Mining for a week or for centuries: Variable aims of flint extraction sites in the Mons Basin (Province of Hainaut, Belgium) within the lithic economy of the Neolithic » by J.-Ph. Collin has been published in the issue 3(2) 2016 of the ‘Journal of Lithic Studies’. This issue is especially dedicated to the International Symposium on Knappable Materials held in Barcelona from 7 to 12 September 2015.

To download the paper click here

To see all the papers of the volume dedicated the International Symposium on Knappable Materials click here


Abstract
The Mons Basin (Province of Hainaut, western Belgium) is a geologically rich region, particularly from the point of view of Upper Cretaceous sedimentary deposits, conducive to an important flint gathering activity during the whole regional Prehistory. Focusing on the Neolithic period, indications of flint procurement as early as the end of the 6th millennium have been recorded, but there are concrete evidences of mining sites in the region since the second half of the 5th millennium. Flint extraction activities have lasted at least until the second half of the 3rd millennium. According to literature and recent researches, eleven sites could be extraction sites, including the World Heritage site of Spiennes. This paper critically assesses the accuracy of the data available and focuses on the issue of the unequal function of these extraction sites and their socio-economic function for Neolithic communities. Is it really possible to establish a hierarchy between the extraction sites? Can different acquisition-production strategies be highlighted? These questions are dealt with by synthesizing the data concerning the methods of flint exploitation in the Mons Basin, the qualitative and quantitative characteristics of the products relative to the production intentions but also by addressing the issue of their importance in exchange networks.

28 juin 2017

The 2017/1 issue of the Bulgarian e-Journal of Archaeology available online

Filed under: Mines néolithiques,Néolithique,Publication sur internet — Hélène Collet @ 8:08

The new (special) issue of the Bulgarian e-Journal of Archaeology – Be-JA (2017/1) is already available online at the website www.be-ja.org

In this issue you will find papers on the following topics
– The origin and distribution of obsidian in prehistoric Bohemia, here.
– Obsidian blade debitage at KaÅ¡ov-?epegov I (Bükk culture), Slovakia here
– Tracing the source of obsidian from prehistoric sites in Bulgaria here
– Approaching household units from chipped stone assemblages at Alsónyék-Bátaszék, south Hungary here
– Differences in the selection of raw materials at the site of Polgár-Cs?szhalom, northeast Hungaryhere
– Evidence of excellence: re-assessing the status of Neolithic long-blades in Scandinaviahere
– Quarrying in the Stone Age and Bronze Age in southern Norway studied as a socially situated phenomenonhere
– Mining and Quarrying. Geological Characterisation, Knapping Processes and Distribution Networks during Pre- and Protohistoric Times. 7th International Conference in Mons and Spiennes (Belgium), September 28th – October 1st 2016 (UISPP Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times)here

Parution d’un compte rendu de la conférence internationale de Mons et Spiennes « Mining and quarrying » dans le Bulgarian e-Journal of Archaeology

Filed under: Mines néolithiques,Publication sur internet — Hélène Collet @ 8:08


On vous signale la parution d’un compte rendu de la conférence internationale de Mons et Spiennes qui s’est tenue du 28 septembre au 1er ocotobre 2016 sur le thème « Mining and quarrying. Geological Characterisation, Knapping Processes and Distribution Networks during Pre- and Protohistoric Times » dans le Bulgarian e-Journal of Archaeology. Pour consulter le compte rendu cliquez ici.

20 juin 2017

Hypogées et exploitations de silex néolithiques de Vert-la-Gravelle… Et si on allait les visiter ….

Filed under: Mines néolithiques,SRPH — Hélène Collet @ 9:09


Les hypogées et exploitations de silex néolithiques fouillés actuellement par Rémi Martineau en Champagne sont à l’honneur dans le journal Le Figaro du 19 juin 2017. Pour consulter l’article, c’est ici. Il s’agit de la dernière campagne de fouille avant clôture définitive du chantier. Si vous avez envie que la SRPH constitue un groupe pour aller visiter le site avant la fin des fouilles, contactez-nous….

Voir aussi nos posts précédents sur le sujet :

28 mai au 16 juin et 18 juin au 8 juillet 2017 – Fouilles de minières à silex et d’hypogées dans la Marne (France)

Du 16 au 23 août 2015 – A la recherche de minières à silex, prospections dans la région des Marais de Saint-Gond

25 avril 2017

Call for papers – 31st May 2017 – Neolithic Studies Group 2017 « Extracting more than rock? Insights into the acquisition of stone and flint in the Neolithic »

Filed under: Conférences,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 18:18

Neolithic Studies Group 2017

6th November 2017

Call for papers

Extracting more than rock? Insights into the acquisition of stone and flint in the Neolithic.

Anne Teather, Pete Topping and Jon Backowski


The social processes involved in acquiring flint and stone in the Neolithic began to be considered over thirty years ago, promoting a more dynamic view of past extraction processes. Whether by quarrying, mining or surface retrieval, the geographic source locations of raw materials and their resultant archaeological sites have been approached from different methodological and theoretical perspectives. In recent years this has included the exploration of previously undiscovered sites, refined radiocarbon dating, comparative ethnographic analysis and novel analytical approaches to stone tool manufacture and provenancing.
The aim of this meeting is to explore these new findings on extraction sites and their products. How did the acquisition of raw materials fit into other aspects of Neolithic life and social networks? How did these activities merge in creating material items that underpinned cosmology, status and identity? What are the geographic similarities, constraints and variables between the various raw materials, and how does the practise of stone extraction in the UK relate to wider extractive traditions in northwestern Europe?
Papers are invited on all aspects of the physical and social aspects of stone and flint extraction in the Neolithic of northwestern Europe.
Please send a 250 word abstract to Anne Teather (anne.teather@manchester.ac.uk) or Pete Topping (Peter.Topping@newcastle.ac.uk) by 31st May 2017.

More information : http://www.neolithic.org.uk/

Source of the picture : Neolithic Studies Group

24 avril 2017

28 mai au 16 juin et 18 juin au 8 juillet 2017 – Fouilles de minières à silex et d’hypogées dans la Marne (France)

Filed under: Jobs & Stages,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 9:09


Nos collègues du CNRS et de l’Université de Bourgogne organisent une dernière campagne de fouille sur le site de la « Crayère » à Vert-Toulon (Vert-la-Gravelle, Marne, France) du 28 mai au 16 juin et du 18 juin au 8 juillet 2017. Le site a pour particularité de comprendre des puits d’extraction du silex datés du Néolithique moyen II (4300-4000 ans avant notre ère) et des hypogées attribués au Néolithique récent (3500-3000 ans avant notre ère).
Les objectifs de fouille de la campagne 2017 sont les suivants : comprendre la succession chronologique des creusements,fouiller les couloirs des hypogées, fouiller les structures de la minière,relever les stratigraphies et enregistrer les structures en plan.

Si vous désirez participer, il faut prendre contact avec Rémi Martineau (renseignements dans l’affiche ci-joint).

Vous trouverez plus de renseignements (lien vers une article et des reportages) sur ces fouilles dans un post publié précédemment sur Autour de Spiennes. Accédez y en cliquant ici.

5 mars 2017

Call for participants – EAA Workshop « The siliceous Raw Materials of Northwestern Europe », Maastricht (The Netherlands)

Filed under: Conférences,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 11:11


Call for participants to the EAA Maastricht workshop ‘The siliceous Raw Materials of Northwestern Europe: transnational dialogue on the characterization of raw materials‘ organised by Solène Denis and Jean-Philippe Collin.

To participate, please fill in the attached file participation form EAA2017 335 before the 15th March and register you on https://www.klinkhamergroup.com/eaa2017/sessions/contribution
This workshop will be a place of exchange and questioning about the limits of our regional reference collection for the identification of raw materials circulated over long distances. Therefore, it will have two main objectives:

– From a methodological standpoint, the objective will be to develop a simple tool highlighting the main criteria of identification of the raw materials in question. This part will thus focus on the outcrops of raw materials and their distinctive characteristics. The participants will bring samples of raw material of their region, stemming from prospecting or from lithothecas, and share the documentary resources (macro and mesoscopic photos) with other participants.
– From an archaeological standpoint, the participants can bring archaeological material, of which the origin is unknown or problematic, to compare it with the outcrops samples and, more importantly, to exchange with other foreign researchers. Thanks to this transregional, or cross-border, sharing of our knowledge, we will try to estimate the biases in our perception of the raw materials diffusion networks.

To facilitate the flow of samples as well as the exchanges, the number of people will be limited. This workshop will aim at establishing a transnational dialogue between researchers on the macro- and mesoscopic We wish that this session will be a springboard for a dynamic and long-lasting networking of the researchers of Northwestern Europe.watch full Bad Moms film

All information about the workshop topic call for participants EAA2017 335

Website : EAA Maastricht

28 décembre 2016

Une hache polie pour finir l’année en beauté à Spiennes

Filed under: Mines néolithiques,Spiennes, Mons et sa région — Hélène Collet @ 10:10


L’année s’achève en beauté à Spiennes par la découverte d’une hache polie à la base du puits d’accès de la ST 6 de Petit-Spiennes lors du dernier jour de fouille de l’année. Mais chose curieuse cette belle hache d’une quinzaine de centimètres au tranchant soigneusement poli n’est manifestement pas en silex de Spiennes. En voilà un joli pied de nez. Les mineurs de la ST6 ont laissé au fond du puits sur les remblais d’exploitation une hache gris foncé à noire dont les fines zonations ne laissent que peu de doute, il s’agit très vraisemblablement d’une hache en silex de type Ghlin. Encore un tout grand merci à Anne pour la découverte.

De quoi s’agit-il ?
Le silex dit de type Ghlin est une matière première qui a été abondamment utilisée au Néolithique ancien par les groupes rubanés et blicquiyens de la région d’Ath (Deramaix, 1990 ; Denis, 2014). Mais, même si on associe généralement ce silex aux populations du Néolithique ancien, le silex de type Ghlin a continué à être utilisé au Néolithique moyen et au Néolithique récent notamment pour le façonnage de haches (Van Assche & Dufrasnes, 2001).
Aujourd’hui, la plupart des auteurs pensent que cette matière première ne viendrait pas de Ghlin, comme le laisse entendre son nom, mais serait originaire de la région de Baudour/Douvrain (Leblois, 2000 ; Collin, à paraître). Néanmoins, jusqu’ici, aucun silex dans cette matière première n’a été découvert en position primaire, ni dans cette localité ni ailleurs, si bien que l’origine exacte de ce matériau demeure un mystère.
C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’une évaluation archéologique préalable à l’extension du temple protestant a été réalisée l’année dernière à Baudour (Collet et al. 2016).
Si vous avez des indications sur un tel silex dans le bassin de Mons n’hésitez pas à nous contacter e écrivant à fouilles (arobase) minesdespiennes.org

Références bibliographiques mentionnées dans le texte

COLLET H., LAVACHERY PH., COLLIN J.-PH., HAUZEUR A., WOODBURY M., UNGER L., CABRERO C. & ROSART A., 2016. Saint-Ghislain/Baudour : sondages préalables à l’extension du temple protestant de Douvrain. Chronique de l’Archéologie wallonne 24 : 130-133.

COLLIN J.-P., à paraître. Mining for a week or for centuries: variable aims of flint extraction sites in the Mons Basin within the lithic economy of the Neolithic (Province of Hainaut, Belgium), Journal of Lithic Studies.

DENIS, S. The circulation of Ghlin flint during the time of the Blicquy – Villeneuve-Saint-Germain culture (Early Neolithic). Journal of lithic Studies 1 (vol1) : 85-102.
http://journals.ed.ac.uk/lithicstudies/article/viewFile/780/1099

DERAMAIX I., 1990. Quelques réflexions à propos des matières siliceuses dans les sites rubanés du Hainaut occidental. Anthropologie et Préhistoire 101 : 63-69.
http://mars.naturalsciences.be/bibliop4plone/associated_publications/anthropologica-prehistorica/anthropologie-et-prehistoire/ap-101/ap101_63-69.pdf

LEBLOIS É., 2000. Bilan de cent cinquante années de découvertes archéologiques à Baudour. Première partie : fouilles, découvertes fortuites et prospections, Annales du Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Saint-Ghislain et de la Région, 8, p. 127-242.

VAN ASSCHE M. et DUFRASNES J., 2001. Sirault (Ht). Les occupations préhistorique et gallo-romaine à la chapelle Notre-Dame de la Délivrance, Vie Archéologique, t. 55-56, p. 5-25. V

25 novembre 2016

Actualité du site de Spiennes ‘1-3 Décembre 2016 – Colloque « Flint in time and space – Time and space in flint. Procurement and distribution of siliceous rocks in prehistory with a special theme – flint mining », Varsovie, Pologne’

Filed under: Conférences,Mines néolithiques,Spiennes, Mons et sa région — Hélène Collet @ 1:01

Actualité du site de Spiennes, présentation d’une communication à l’occasion du Colloque « Flint in time and space – Time and space in flint. Procurement and distribution of siliceous rocks in prehistory with a special theme – flint mining », Varsovie, Pologne » du 1 au 3 décembre 2016.
Flint-in-time-and-space

Flint in time and space_invitation

Site web de l’Institut d’Archéologie et d’Ethnologie de l’Académie des Sciences à Varsovie, IAEPAN

20 novembre 2016

Sur internet – « Diffusion du silex de Spiennes et du silex bartonien du Bassin parisien dans le nord de la France et en Belgique… »

RAP_28_cover
L’article de F. Bostyn et H. Collet « Diffusion du silex de Spiennes et du silex bartonien du Bassin parisien dans le nord de la France et en Belgique de la fin du Ve millénaire au début du IVe millénaire BC : une première approche » publié dans la Revue archéologique de Picardien n°spécial 28, année 2011, actes du colloque Internéo de Villeneuve d’Ascq en 2009, pp 331-348 est disponible en ligne

Pour y accéder cliquez ici

Il s’agit d’un premier essai de synthèse d’identification des productions de Spiennes et de Jablines dans les sites du nord de la France et de l’ouest de la Belgique.

Par ailleurs l’ensemble des actes du colloque Internéo de Villeneuve d’Ascq, publié dans la Revue archéologique de Picardie n°28 en 2011, est disponible sur Persée.

1 novembre 2016

Les mines néolithiques de silex de Krzemionki à découvrir en images

Filed under: Mines néolithiques — Hélène Collet @ 22:22

MWood_Krzemionki
A voir sur internet, un film en polonais tourné par Telewizja « Polska na Weekend » qui vous fait découvrir en images les mines de silex néolithiques de Krzemionki (Pologne), un site exploité entre environ 3900 et 1600 ans avant notre ère pour la production de haches dans un très beau silex rubané. Ces mines de silex, situées à mi-chemin entre Varsovie et Cracovie sont ouvertes au public tout au long de l’année. Un archéosite a été créé voici quelques années à côté des mines. L’horaire d’ouverture varie en fonction des saisons. Pour plus de détails se reporter aux infos pratiques. Le prix d’entrée au tarif plein est fixé à 18 zlotis (environ 4,5 euros).

Depuis janvier 2016, les mines de silex de Krzemionki sont reprises sur la liste indicative du patrimoine mondial et seront donc peut-être inscrites dans un futur proche au même titre que Spiennes sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

Pour voir le film, cliquez ici

Pour en savoir plus :
site web du site de Krzemionki
Krzemionki sur wikipedia en anglais

16 septembre 2016

Mercredi 28 septembre 2016 à 20h – Conférence de Jacques Pelegrin à Mons « Les grandes lames en silex de l’Europe du Néolithique et alentour »

Filed under: Conférences,Mines néolithiques,Spiennes, Mons et sa région — Hélène Collet @ 0:00

Lames-de-la-Creusette--phot

A l’occasion du colloque international sur les mines de silex qui se tient à Mons du 28 septembre au 1er octobre 2016 (pour en savoir plus), la cellule Sci Tech² de l’UMons en collaboration avec le comité organisateur de la conférence internationale de la commission mines de silex de l’UISPP ont le plaisir de vous convier le mercredi 28 septembre à 20h à une conférence exceptionnelle de Jacques PELEGRIN sur « Les grandes lames en silex de l’Europe du Néolithique et alentour ». Celle-ci se tiendra sur le campus du Champ de Mars dans l’auditoire Van Gogh à Mons.

Le sujet
Sur la base d’une série de tests expérimentaux, sont d’abord présentés les caractères morphologiques et les stigmates techniques du débitage de grandes lames en silex par percussion indirecte et par pression au levier, cette dernière au bois de cervidé ou avec pointe de cuivre.
Ces critères d’identification sont ensuite appliqués aux produits de différents centres ou régions de l’Europe et alentour, du 7e au 3e millénaire av. J.-C.., du Proche-Orient à la péninsule ibérique, et du Danemark à l’Algérie.
Au moins six «traditions techniques» originales sont ainsi identifiables, ainsi que de probables déplacements de tailleurs spécialisés à très longue distance.

Où
UMons, avenue du champ de mars, auditoire Van Gogh
7000 Mons
Lien vers la carte ici

Quand
Mercredi 28 septembre 2016 à 20h

Un petit avant-goût de l’exposé ?
http://www.ens-lyon.fr/recherche/la-formation-de-motifs-lors-de-la-fracture-des-materiaux-229166.kjsp?RH=ENS-LYON-FR-RECHERCH

Image : dépôt de lames du Grand-Pressigny de La Creusette
merci à Michel Geslin des Amis du Musée du Grand-Pressigny pour l’autorisation d’utilisation de l’image

26 avril 2016

23 mai au 10 juin 2016 – Fouilles d’une minière à silex à Vert-la-Gravelle (Vert-Toulon), Marne, France

Filed under: Mines néolithiques,Stages — Hélène Collet @ 2:02

Du 23 mai au 10 juin et du 13 juin au 2 juillet, aura lieu la 4e campagne de fouilles sur le site néolithique de La Crayère à Vert-la-Gravelle (Vert-Toulon) dans la Marne (France). Cette année sera consacrée à la fouille des comblements des couloirs des hypogées et des structures de la minière situées devant les sépultures.

La_Crayere_2016

6 mars 2016

Raw materials 2016 congress : the book of Abstracts is available

Filed under: Conférences,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 7:07

poster_RawMaterials2016-DataCorrecta
The book of Abstracts of the Raw materials exploitation in Prehistory: sourcing, processing and distribution is already available.
The congress will take place between the 10th and 12th of March 2016 at the University of Algarve, in Faro, Portugal.
The venues, the registration file and the Preliminary Program as well as other relevant information can be consulted at webpage http://rawmaterials2016.com.
Preliminary program

Presentation of the topic
The study of raw materials has been of major importance to infer important traits from past human populations. In the last decades, these have been progressively refined due to the increased use of high-resolution methods and quantitative data, mostly brought by other fields such as physics or chemistry. Considering such advances and the success of recent meetings, the University of Algarve with the Consejo Superior de Investigaciones Científicas (IMF, Barcelona) will organize the international conference: Raw Materials Exploitation In Prehistory: Sourcing, Processing and Distribution. to be held in Faro (Portugal) between 10-12 March 2016.

10 février 2016

7th International Conference of the UISPP Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times in Mons and Spiennes (Belgium)

Filed under: Conférences,Mines néolithiques,Spiennes, Mons et sa région,SRPH — Hélène Collet @ 10:10



We remind you: last week for abstract submission

Rappel : dernière semaine pour les propositions de communication et poster

logo3UISPP


UISPP Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times

“Mining and Quarrying. Geological Characterisation, Knapping Processes and Distribution Networks
during Pre- and Protohistoric Times“

7th International Conference
in Mons and Spiennes (Belgium) – 28th September – 1st October 2016



Abstract submission
15th February 2016

First circular
Mons_23_01_2016_1stcircular_MonsMeeting2


Presentation
The establishing of a Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times in the International Union of Pre- and Protohistoric Sciences (UISPP) referred to the tradition of organising international symposia on flint, established by the Limburg Branch of the Dutch Geological Society in 1969 at Maastricht. The next meetings were organised in 1975 and 1979 in Maastricht, 1983 in Brighton, 1987 in Bordeaux, 1991 in Madrid, 1995 in Warsaw and Ostrowiec and 1999 in Bochum.
Six conferences have been organised since 2007: Paris, Madrid, Vienna, Florianopolis, Paris and Burgos. The Madrid conference was published in 2011 and the second Paris conference in 2014.
The aim of the commission is to favour cooperation in the area of archaeological research upon siliceous rock mining (flint, chert, hornstone, radiolarite, jasper…), presenting and discussing methods and results. Some of the foremost fields of interest will embrace, among others: research upon different stages of “chaînes opératoires” of manufacture, specialisation of labour and circulation of raw materials, characterisation of raw material as well as investigation on flint mining sites belonging to Pre- and Protohistoric settlement networks. The objective of the commission will be to promote those lines of research upon flint mining and its methods which will allow a better understanding of various phenomena and processes taking place in Pre- and Protohistoric times. The international conference will also draw attention on this outstanding heritage and on its protection.

(more…)

23 janvier 2016

28th Sept – 1st Oct 2016 – 7th International Conference of the UISPP Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times in Mons and Spiennes (Belgium) : call for papers

Filed under: Conférences,Mines néolithiques,Spiennes, Mons et sa région,SRPH — Hélène Collet @ 17:17


logo3UISPP


Call for Papers

UISPP Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times

“Mining and Quarrying. Geological Characterisation, Knapping Processes and Distribution Networks
during Pre- and Protohistoric Times“

7th International Conference in Mons and Spiennes (Belgium)

28th September – 1st October 2016


Abstract submission
15th February 2016

Mons_23_01_2016_1stcircular_MonsMeeting2


Presentation
The establishing of a Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times in the International Union of Pre- and Protohistoric Sciences (UISPP) referred to the tradition of organising international symposia on flint, established by the Limburg Branch of the Dutch Geological Society in 1969 at Maastricht. The next meetings were organised in 1975 and 1979 in Maastricht, 1983 in Brighton, 1987 in Bordeaux, 1991 in Madrid, 1995 in Warsaw and Ostrowiec and 1999 in Bochum.
Six conferences have been organised since 2007: Paris, Madrid, Vienna, Florianopolis, Paris and Burgos. The Madrid conference was published in 2011 and the second Paris conference in 2014.
The aim of the commission is to favour cooperation in the area of archaeological research upon siliceous rock mining (flint, chert, hornstone, radiolarite, jasper…), presenting and discussing methods and results. Some of the foremost fields of interest will embrace, among others: research upon different stages of “chaînes opératoires” of manufacture, specialisation of labour and circulation of raw materials, characterisation of raw material as well as investigation on flint mining sites belonging to Pre- and Protohistoric settlement networks. The objective of the commission will be to promote those lines of research upon flint mining and its methods which will allow a better understanding of various phenomena and processes taking place in Pre- and Protohistoric times. The international conference will also draw attention on this outstanding heritage and on its protection.

Place
The Mons Basin region, thanks to its long tradition of research on geology and prehistory, is an ideal place for the organisation of an international conference on Prehistoric mining. From the 19th century onwards archaeologists and geologists combined their scientific approaches, contributing to the advancement of knowledge. Several Neolithic flint mines are located in the Mons Basin, among which the famous Spiennes mining site (Unesco World Heritage). As for the remarkable geology of the region it is showcased through the Géoparc du Bassin de Mons.

(more…)

16 janvier 2016

Des documentaires sur la fabrication de pierres à fusil (Brandon, Grande-Bretagne) à découvrir absolument

Filed under: autres mines,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 8:08

Brandon_taille_pierres_a_fusil
Au cours des 17e, 18e et une partie du 19e siècle, une industrie de taille du silex pour la réalisation de pierres à fusil, destinées à l’armement voit le jour dans différentes régions d’Europe. La pierre à fusil en silex est fixée sur un chien et vient percuter une languette de métal (la batterie) provoquant une forte étincelle qui va permettre l’allumage de la poudre contenue dans le bassinet (plus de détail dans l’article sur ce mécanisme appelé platine à silex). Ces industries de production de pierres à fusil appelées aussi’tailleries’ disparaîtront suite à l’invention des fusils à amorce fulminante dans le courant du 19e siècle. Dans la région de Brandon (Suffolk, Royaume-Uni), non loin des fameuses minières néolithiques de silex de Grime’s Graves, l’industrie des pierres à fusil, perdure durant toute la première moitié du 20e siècle. Des pierres à fusil sont encore fabriquées à destination des colonies mais aussi des Etats-Unis. Face au déclin continu de cette production, les tailleurs mettent aussi leur savoir-faire au service de la fabrication de silex soigneusement équarris pour la construction de bâtiments. Dans le courant des années 20, 30 et 40, de petits films illustrant cette industrie finissante son tournés à Brandon.
Le UK Knapping Forum a mis en ligne sur You Tube plusieurs de ces films. Ils illustrent tous le processus de façonnage des pierres à fusil. De petites variantes intéresseront particulièrement tous ceux qui pratiquent la taille du silex ou sont très curieux de la production de pierres à fusil. Pour les autres, inutiles de regarder chaque film, seul un suffira à comprendre le processus.

Ce film d’une durée de 4.34 minutes montre la fabrication des pierres à fusil à Brandon dans les années 1940.



Le film suivant d’une durée de 2.16 minutes date de 1936. Il montre brièvement l’extraction des nodules et les dimensions des blocs extraits. Ensuite, il présente en détail la taille du silex pour l’obtention de pierres à fusil (fracturation des blocs, préparation du nucléus, débitage des lames) et discute brièvement de l’utilisation du silex dans la construction. Dans la séquence, on notera un détail intéressant, apparemment lorsque le nucléus est sur le point d’être épuisé le tailleur débite le nucléus en « carré » sans doute pour le transformer en élément architectural. Il utilise pour ce faire un gabarit.



Le film suivant est filmé dans les années 30, d’une durée de 1.26 minutes, si le commentaire parle des pierres à fusil. Le travail de débitage exécuté sous l’oeil de la caméra montre la préparation soignée de « carrés » de silex destinés certainement à l’ornementation architecturale. L’utilisation de gabarits est très intéressante.


Le film suivant est muet mais comprend des textes explicatifs. Il date des années 20, il montre les outils utilisés par les mineurs de la région de Brandon pour extraire le silex. Puis la taille du silex pour l’obtention de pierres à fusils. Plusieurs détails intéressants sont à noter : les différents types de marteaux utilisés en fonction de l’étape de production (dégrossissage, obtention des lames et façonnage des pierres à fusils). Le film montre aussi le montage de la pierre à fusil sur le fusil et son utilisation ainsi que l’utilisation possible comme briquet avec un briquet en métal. Enfin, cette industrie étant en perte de vitesse, les tailleurs se sont tourné vers la fabrication de silex équarris pour la construction.


Les deux derniers films que nous vous présentons ont également été partagés par le UK knapping forum. Ils traitent de la taille du silex.

Le premier d’une durée de 10.31 minutes intitulé « Stone Age Tools. Prehistoric Stoneworking Techniques » date de 1947 et est dû à Léon Coutier. Il traite comme son titre l’indique des techniques de taille préhistoriques.


Le deuxième également d’une durée d’environ 10 minutes intitulé Flint in South East England discute du silex depuis sa formation dans la craie jusqu’à son utilisation durant la préhistoire et dans l’architecture du sud de l’Angleterre.


22 décembre 2015

Preliminary Program of Faro Conference (Portugal) – 10-12 March 2016, « Raw materials exploitation in Prehistory: Sourcing, processing and distribution »

Filed under: Conférences,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 7:07

poster_RawMaterials2016-DataCorrecta
The congress, Raw materials exploitation in Prehistory: sourcing, processing and distribution will take place between the 10th and 12th of March 2016 at the University of Algarve, in Faro, Portugal.
The venues, the registration file and the Preliminary Program as well as other relevant information can be consulted at webpage http://rawmaterials2016.com.
Preliminary program

Presentation of the topic
The study of raw materials has been of major importance to infer important traits from past human populations. In the last decades, these have been progressively refined due to the increased use of high-resolution methods and quantitative data, mostly brought by other fields such as physics or chemistry. Considering such advances and the success of recent meetings, the University of Algarve with the Consejo Superior de Investigaciones Científicas (IMF, Barcelona) will organize the international conference: Raw Materials Exploitation In Prehistory: Sourcing, Processing and Distribution. to be held in Faro (Portugal) between 10-12 March 2016.

Session “Geochemical-mineralogical provenance stone tools: methods, background, evaluation” in Faro Conference

Filed under: Conférences,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 6:06

poster_RawMaterials2016-DataCorrecta
The session “Geochemical-mineralogical provenance stone tools: methods, background, evaluation” on Thursday 10 March 2015 is of particular interest for people interested in flint characterisation.
Among these, we draw your attention to the following presentations of our colleagues:

Michael Brandl, Christoph Hauzenberger, Maria M. Martinez and Peter Filzmoser – The Multi Layered Chert Sourcing Approach (MLA) using LA-ICP-MS and CODA.
Luc Moreau, Michael Brandl, Peter Filzmoser, Christoph Hauzenberger, Éric Goemaere, Ivan Jadin, Hélène Collet, Anne Hauzeur, Ralf W. Schmitz – Sourcing of flint artefacts from western Belgium and the German Rhineland: using visual and geochemical methods following a multi-layered approach.
Dagmara Werra, Richard E. Hughes, Rafa? Siuda – How useful are petrological and geochemical methods in identifying Upper Jurassic “chocolate” flint in Central Poland?

Please find the abstracts of these presentations on p 25 (8 of the abstracts) (Brand et al.), 26 (9 of hte abstracts) (Moreau et al.) and 27 (10 of the abstracts) (Werra et al.) of the program.

10 décembre 2015

Rappel : samedi 12 décembre 2015 à 14h30 – Conférence « Spiennes, Flénu, Douvrain & Cie : les sites miniers néolithiques du Bassin de Mons » au Musée archéologique de Tournai

Filed under: Conférences,Mines néolithiques,Spiennes, Mons et sa région — Hélène Collet @ 8:08

picsPSP Woodbu SPW
Le samedi 12 décembre 2015, la Société tournaisienne de Géologie, Préhistoire et Archéologie (STGPA) accueillera Jean-Philippe Collin (SRPH, doctorant UNamur – Paris 1) pour une conférence intitulée « Spiennes, Flénu, Douvrain & Cie : les sites miniers néolithiques du bassin de Mons ».

Le bassin de Mons est une région géologiquement riche, marquée par d’importants dépôts du Crétacé supérieur. Cette zone, abondante en formations siliceuses, a suscité l’intérêt de nombreuses communautés préhistoriques, tout particulièrement durant le Néolithique.

Différents éléments accréditent l’existence d’une exploitation importante des silex du bassin par les premières communautés d’agriculteurs-éleveurs de nos régions, à la fin du 6e millénaire. Mais c’est à partir du milieu du 5e millénaire que les sites miniers se développent massivement, traduisant un changement dans la stratégie d’acquisition de la matière première. Leur activité ne s’est essoufflée que 2000 ans plus tard.

Aujourd’hui, sept sites d’extraction sont connus, dont les plus importants sont Spiennes, Flénu et Douvrain. Partiellement contemporains, ils alimentaient des réseaux d’échanges de matière première et de produits semi-finis tels des grandes lames et lames de hache en silex. Comment ces communautés villageoises procédaient-elles ? Doit-on parler d’un travail spécialisé ou d’une spécialisation du travail ? Tous les sites miniers revêtaient-ils la même importance ? Quels étaient leurs rôles au sein des réseaux d’échanges et leur impact sur l’« économie cailloux » ? Jusqu’à quelles distances les hommes du Néolithiques diffusaient-ils les silex du Bassin de Mons ? Des avancées récentes sur la caractérisation des matières premières permettent d’apporter des éléments de réponses.

Le rendez-vous est fixé à 14h30, au Musée d’Archéologie (Rue des Carmes, 8 – 7500 Tournai). La conférence sera suivie d’un « atelier caillou » durant lequel les participants sont invités à faire découvrir les résultats de leurs prospections.

 

Image : pics de silex de Petit-Spiennes. Photo Michel Woodbury©SPW

29 novembre 2015

Samedi 12 décembre : Spiennes, Flénu, Douvrain & Cie : les sites miniers néolithiques du Bassin de Mons à la STGPA

picsPSP Woodbu SPW
Le samedi 12 décembre, la Société tournaisienne de Géologie, Préhistoire et Archéologie (STGPA) accueillera Jean-Philippe Collin (SRPH, doctorant UNamur – Paris 1) pour une conférence intitulée « Spiennes, Flénu, Douvrain & Cie : les sites miniers néolithiques du Bassin de Mons ».

Le Bassin de Mons est une région géologiquement riche, marquée par d’importants dépôts du crétacé supérieur. Cette zone, abondante en formations siliceuses, a suscité l’intérêt de nombreuses communautés préhistoriques, tout particulièrement durant le Néolithique.

Différents éléments accréditent l’existence d’une exploitation importante des silex du Bassin par les premières communautés d’agriculteurs-éleveurs de nos régions, à la fin du 6e millénaire. Mais c’est à partir du milieu du 5e millénaire que les sites miniers se développent massivement, traduisant un changement dans la stratégie d’acquisition de la matière première. Leur activité ne s’est essoufflée que 2000 ans plus tard.

Aujourd’hui, sept sites d’extraction sont connus, dont les plus importants sont Spiennes, Flénu et Douvrain. Partiellement contemporains, ils alimentaient des réseaux d’échanges de matière première et de produits semi-finis tels des grandes lames et lames de hache en silex. Comment ces communautés villageoises procédaient-elles ? Doit-on parler d’un travail spécialisé ou d’une spécialisation du travail ? Tous les sites miniers revêtaient-ils la même importance ? Quels étaient leurs rôles au sein des réseaux d’échanges et leur impact sur l’« économie cailloux » ? Jusqu’à quelles distances les hommes du Néolithiques diffusaient-ils les silex du Bassin de Mons ? Des avancées récentes sur la caractérisation des matières premières permettent d’apporter des éléments de réponses.

Le rendez-vous est fixé à 14h30, au Musée d’Archéologie (Rue des Carmes, 8 – 7500 Tournai). La conférence sera suivie d’un « atelier caillou » durant lequel les participants sont invités à faire découvrir les résultats de leurs prospections.

 

Image : pics de silex de Petit-Spiennes. Photo Michel Woodbury©SPW

27 novembre 2015

Les mines de silex européennes dont les minières de Spiennes dans The Oxford Handbook of Neolithic Europe

Filed under: Mines néolithiques,Néolithique,Spiennes, Mons et sa région — Hélène Collet @ 5:05

9780199545841_140

L’année 2015 a vu la parution du Oxford Handbook of Neolithic Europe, un volumineux ouvrage de synthèse sur le Néolithique (1130 pages !) édité sous la direction de Chris Fowler, Jan Harding et Daniela Hofmann.

Dans ce magnifique ouvrage, trois chapitres retiendront particulièrement l’attention des archéologues et personnes intéressées par les mines de silex du Néolithique et la taille du silex. En premier, Pedro Díaz del Río et Marta Capote, archéologues qui ont œuvré à la fouille de la minière de Casa Montero, consacrent un chapitre aux minières néolithiques de silex intitulé « Shared Labour and Large Scale Action: European Flint Mining ». Dans cette synthèse, les minières néolithiques de silex de Spiennes n’ont pas été oubliées. On remarquera notamment une photo de Guy Focant des minières du Camp-à-Cayaux à Spiennes qui illustre l’article.
Un chapitre entièrement consacré aux haches a été rédigé par Gabriel Cooney (Stone and Flint Axes in Neolithic Europe).
Marjorie de Grooth a signé, quant à elle, un article sur la taille du silex intitulé « Invention and European Knapping Traditions ».

Mais dans cet ouvrage, ce sont au total 56 chapitres consacrés à toute une série de thématiques
Nous reproduisons ci-dessous la présentation en anglais de l’ouvrage :

The Neolithic – a period in which the first sedentary agrarian communities were established across much of Europe – has been a key topic of archaeological research for over a century. However, the variety of evidence across Europe and the way research traditions in different countries (and languages) have developed makes it very difficult for both students and specialists to gain an overview of continent-wide trends. The Oxford Handbook of Neolithic Europe provides the first comprehensive, geographically extensive, thematic overview of the European Neolithic – from Iberia to Russia and from Norway to Malta – offering both a general introduction and a clear exploration of key issues and current debates surrounding evidence and interpretation. Chapters written by leading experts in the field examine topics such as the movement of plants, animals, ideas, and people (including recent trends in theapplication of genetics and isotope analyses); cultural change (from the first farming to the first metal artefacts); domestic architecture; subsistence; material culture; monuments; and burial and other treatments of the dead. In doing so, the volume also considers the history of research and sets out agendas and themes for future work in the field.

The Oxford Handbook of Neolithic Europe
Edited by Chris Fowler, Jan Harding, and Daniela Hofmann
Oxford Handbooks in Archaeology
1,200 pages | 197 illustrations | 246x171mm
978-0-19-954584-1 | Hardback | 26 March 2015

Source : Megalithe.be

15 novembre 2015

Les minières à silex néolithiques de Krzemionki Opatowskie (Pologne) se dotent d’un tout nouveau site web

Filed under: Mines néolithiques — Hélène Collet @ 10:10

Krzemionki_pl
Les minières à silex néolithiques de Krzemionki Opatowskie (Pologne) se sont dotées d’un tout nouveau site web http://krzemionki.pl/. Le site est disponible en polonais et en anglais. Pour cette dernière le site est encore en construction. Actuellement, seules certaines parties sont construites.
A suivre donc l’évolution de ce site web aux images magnifiques…

9 novembre 2015

Les minières à silex néolithiques de Ri (Normandie) mises à l’honneur dans un documentaire réalisé par Dockland Yard, Gédéon Programmes, Universcience et l’Inrap

Filed under: Films sur le Web,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 5:05

670x510_6392_vignette_Photo-005
L’INRAP propose sur son site internet dans la série « Les experts du passé » (épisode 7) un documentaire sur les minières à silex néolithiques de RI en Normandie. Celui-ci intitulé « Les cercles de Ri » (pour ajouter un peu de mystère ?) a été réalisé par Dockland Yard, Gédéon Programmes, Universcience et l’Inrap.

Ce documentaire vous offre l’opportunité de découvrir en compagnie de Cyril Marcigny et Emmanuel Ghesquière, archéologues responsables de la fouille et de l’étude du mobilier, cette minière à silex datant du Néolithique dont nous vous avons déjà parlé en 2008.

la minière de RI
La minière de Ri fut mise au jour en 2006 en Normandie à l’occasion de la construction de l’autoroute A88. Les sondages d’évaluation réalisés par l’INRAP révélèrent des centaines de taches circulaires d’1 à 2 m de diamètre. Celles-ci sont la trace des puits d’extraction du silex néolithiques qui se sont comblés. Au total, deux hectares et environs 500 puits ont été étudiés. Mais la minière est bien plus grande et a une surface de 20 à 30 hectares. Comme dans nombre de minières, le silex (ici de grosses boules de silex d’âge jurassique) a servi au façonnage de haches, un outil emblématique du Néolithique et surtout très utile pour défricher la forêt comme le rappelle Cyril Marcigny.

Pour visionner ce reportage (durée 6 min 13), cliquez ici.

23 septembre 2015

Rappel – 10-12 March 2016, « Raw materials exploitation in Prehistory: Sourcing, processing and distribution », Faro (Portugal)

Filed under: Conférences,Mines néolithiques — Hélène Collet @ 18:18

poster_RawMaterials2016-DataCorrecta

10-12 March 2016 – Raw materials exploitation in Prehistory: Sourcing, processing and distribution, Faro (Portugal)

The study of raw materials has been of major importance to infer important traits from past human populations. In the last decades, these have been progressively refined due to the increased use of high-resolution methods and quantitative data, mostly brought by other fields such as physics or chemistry. Considering such advances and the success of recent meetings, the University of Algarve with the Consejo Superior de Investigaciones Científicas (IMF, Barcelona) will organize the international conference: Raw Materials Exploitation In Prehistory: Sourcing, Processing and Distribution. to be held in Faro (Portugal) between 10-12 March 2016.

Call for papers and posters is now open until October 15, 2015.
Other important dates are:
November 1, 2015: Final program
March 10-12, 2016: Congress.

Website: http://www.rawmaterials2016.com/

Page suivante »

Powered by WordPress