Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

10 décembre 2017

Rappel – Jeudi 14 dĂ©cembre 2017 Ă  20h – ConfĂ©rence « La domestication animale et l’apparition des premières communautĂ©s d’éleveurs » par Jean-Denis Vigne Ă  l’UMONS

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 20:20


Le jeudi 14 dĂ©cembre 2017 Ă  20h, l’UMons accueille Jean-Denis Vigne, directeur de recherche au CNRS/MusĂ©um National d’Histoire naturelle. Il prĂ©sentera une confĂ©rence sur « La domestication animale et l’apparition des premières communautĂ©s d’éleveurs ». La confĂ©rence est organisĂ©e dans le cadre du cycle « Ces animaux et nous » Ă©laborĂ©e par Anne Staquet, Xavier Simon et SciTech². Pour prendre connaissance du cycle et des autres confĂ©rences qui y seront donnĂ©es, cliquez ici.

Le thème
Que s’est-il passĂ© lorsque l’homme a dĂ©cidĂ© de domestiquer l’animal ? Et le maĂ®tre est-il toujours celui qu’on pense ?


En savoir plus sur Jean-Denis Vigne
Jean-Denis Vigne est un archĂ©ozoologue de renom. Il a Ă©tĂ© jusqu’en 2013 directeur de l’unitĂ© de recherche « ArchĂ©ozoologie, ArchĂ©obotanique : sociĂ©tĂ©s, pratiques et environnements » du CNRS/MusĂ©um National d’Histoire naturelle. Il a participĂ© Ă  de nombreuses fouilles et a fait progresser les connaissances sur la domestication des animaux au NĂ©olithique. Il est aussi un vulgarisateur de talent, mettant Ă  la portĂ©e de tous, les donnĂ©es les plus rĂ©centes. On lui doit notamment le petit ouvrage « Les dĂ©buts de l’Ă©levage aux Ă©ditions Le Pommier. Il est aussi intervenu Ă  plusieurs reprises dans des Ă©missions culturelles de France culture.
Voir aussi l’article que lui a consacrĂ© le journal Le Monde en 2016

 

Quand
Jeudi 14 décembre 2017 à 20:00

OĂą
UMONS, Centre VĂ©sale – Auditoire Fontaine 6 avenue du Champ de Mars – Mons
Ne vous perdez pas, consultez le plan d’accès

 

Attention : la date initialement indiquée était le mercredi 13 décembre.

Source de l’image : Wikipedia

25 novembre 2017

Jeudi 14 dĂ©cembre 2017 Ă  20h – ConfĂ©rence « La domestication animale et l’apparition des premières communautĂ©s d’éleveurs » par Jean-Denis Vigne Ă  l’UMons

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 9:09


Le jeudi 14 dĂ©cembre 2017 Ă  20h, l’UMons accueille Jean-Denis Vigne, directeur de recherche au CNRS/MusĂ©um National d’Histoire naturelle. Il prĂ©sentera une confĂ©rence sur « La domestication animale et l’apparition des premières communautĂ©s d’éleveurs ». La confĂ©rence est organisĂ©e dans le cadre du cycle « Ces animaux et nous » Ă©laborĂ©e par Anne Staquet, Xavier Simon et SciTech². Pour prendre connaissance du cycle et des autres confĂ©rences qui y seront donnĂ©es, cliquez ici.

Le thème
Que s’est-il passĂ© lorsque l’homme a dĂ©cidĂ© de domestiquer l’animal ? Et le maĂ®tre est-il toujours celui qu’on pense ?


En savoir plus sur Jean-Denis Vigne
Jean-Denis Vigne est un archĂ©ozoologue de renom. Il a Ă©tĂ© jusqu’en 2013 directeur de l’unitĂ© de recherche « ArchĂ©ozoologie, ArchĂ©obotanique : sociĂ©tĂ©s, pratiques et environnements » du CNRS/MusĂ©um National d’Histoire naturelle. Il a participĂ© Ă  de nombreuses fouilles et a fait progresser les connaissances sur la domestication des animaux au NĂ©olithique. Il est aussi un vulgarisateur de talent, mettant Ă  la portĂ©e de tous, les donnĂ©es les plus rĂ©centes. On lui doit notamment le petit ouvrage « Les dĂ©buts de l’Ă©levage aux Ă©ditions Le Pommier. Il est aussi intervenu Ă  plusieurs reprises dans des Ă©missions culturelles de France culture.
Voir aussi l’article que lui a consacrĂ© le journal Le Monde en 2016

 

Quand
Jeudi 14 décembre 2017 à 20:00

OĂą
UMONS, Centre VĂ©sale – Auditoire Fontaine 6 avenue du Champ de Mars – Mons
Ne vous perdez pas, consultez le plan d’accès

 

Attention : la date initialement indiquée était le mercredi 13 décembre.

Source de l’image : Wikipedia

19 novembre 2017

Appel Ă  communication pour le 28e congrès de l’UISPP (Paris, 4-9 juin 2018) – EchĂ©ance 30/11/2017

Filed under: ConfĂ©rences,Mines nĂ©olithiques,NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so — HĂ©lène Collet @ 7:07


Le 28e congrès de l’UISPP se dĂ©roulera Ă  Paris (Quartier latin) du 4 au 9 juin 2018. Le thème gĂ©nĂ©ral retenu pour le congrès est : ADAPTATION ET DURABILITE DES SOCIETES PREHISTORIQUES ET PROTOHISTORIQUES FACE AUX VARIATIONS CLIMATIQUES. Les autres thèmes qui seront dĂ©veloppĂ©s correspondent aux diffĂ©rentes commissions de l’IUSPP qui ont proposĂ© une ou plusieurs sessions.
Les propositions de communications – orales ou posters – doivent ĂŞtre dĂ©posĂ©s avant le 30 novembre. Le format des communications est de 20 mn, questions comprises – un rĂ©sumĂ© de 250 Ă  400 mots maximum. Les langues officielles du congrès sont le français et l’anglais. Les communications dovient ĂŞtre faites dans l’une de ces deux langues.

Deux sessions sont organisĂ©es par la Commission Mines de silex prĂ©- et protohistoriques de l’UISPP

XXXIII. COMMISSION MINIERES A SILEX EN EUROPE PRE ET PROTOHISTORIQUE/ FLINT MINING IN PRE AND PROTOHISTORIC
EUROPE

XXXIII-1. Siliceous rocks: procurement and distribution systems
François Giligny, Françoise Bostyn, Peter Topping
XXXIII-2. Flint mines and chipping floors from prehistory to the beginning of the nineteenth century
François Giligny, Françoise Bostyn, Peter Topping

Pour prendre connaissance de la thématique de ces deux sessions :Call for papers IUSPP session XXXIII (1)

Pour en savoir plus: https://uispp2018.sciencesconf.org/

17 novembre 2017

Parution – L’industrie lithique des populations blicquiennes (NĂ©olithique ancien, Belgique) : organisation des productions et rĂ©seaux de diffusion par Solène Denis

Filed under: NĂ©olithique,Publications — HĂ©lène Collet @ 11:11


La Thèse de Solène DENIS, intitulĂ©e « L’industrie lithique des populations blicquiennes (NĂ©olithique ancien, Belgique) : organisation des productions et rĂ©seaux de diffusion. Petits Ă©changes en famille », vient de paraĂ®tre dans les British Archaeological Reports (BAR) International Series. l’ouvrage est en vente au prix de ÂŁ52.00.

RĂ©fĂ©rence de l’ouvrage :  Denis, S., 2017. L’industrie lithique des populations blicquiennes (NĂ©olithique ancien, Belgique) : organisation des productions et rĂ©seaux de diffusion. Petits Ă©changes en famille, BAR S2873, 283 p.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page des BAR consacrée à cette parution, ici.

13 septembre 2017

Vendredi 24 et samedi 25 novembre 2017 – 32e colloque interrĂ©gional sur le NĂ©olithique au Mans (France)

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 12:12


Les vendredi 24 et samedi 25 novembre 2017, aura lieu le 32e colloque interrégional sur le Néolithique au Mans (Sarthe, France). Le thème retenu pour le colloque est « Statut des objets, des lieux et des Hommes au Néolithique »

Lieu – Palais des congrès et de la culture, Rue d’Arcole – 72 000 Le Mans
Plus d’information sur le blog de l’association InternĂ©o
Le thème

Le thème retenu pour le 32e colloque interrĂ©gional sur le NĂ©olithique est « Statut des objets, des lieux et des Hommes au NĂ©olithique ». Le terme de statut s’entend au sens large, renvoyant Ă  des aspects tant techniques qu’Ă©conomiques, sociologiques, culturels ou symboliques des faits observĂ©s et Ă©tudiĂ©s par l’archĂ©ologie. Son usage impose de chercher des logiques relationnelles, première Ă©tape vers une reconstitution de rĂ©seaux, voire de systèmes cette fois plus dynamiques, et cela dans des sphères symboliques, Ă©conomiques ou techniques. Cette ambition passe par l’Ă©laboration claire des paramètres reconnus comme pertinents par l’archĂ©ologue. Quels sont les critères de diffĂ©renciation que l’on peut percevoir au sein des diffĂ©rentes rĂ©alitĂ©s prĂ©historiques ? Et Ă  quelles rĂ©alitĂ©s du passĂ© nous renvoient-ils ?

Dans une perspective fonctionnelle ou palĂ©o-Ă©conomique, de nombreux travaux entendent reconstituer l’organisation des terroirs nĂ©olithiques, Ă  partir des donnĂ©es issues d’habitats, d’aires funĂ©raires ou d’ateliers spĂ©cialisĂ©s (sites d’extraction de matĂ©riaux, de production d’objets, de stabulation…). La multiplication des dĂ©couvertes archĂ©ologiques rĂ©centes, qui renseignent parfois de manière poussĂ©e sur l’organisation de certains espaces, ainsi que la variĂ©tĂ© des Ă©tudes spĂ©cialisĂ©es menĂ©es sur les habitats, les objets ou les restes humains rendent possibles de telles approches qui visent Ă  identifier les liens et les oppositions, bref Ă  proposer une structuration. Comment ont Ă©tĂ© dĂ©finies les diffĂ©rentes entitĂ©s qui composent ces hypothĂ©tiques rĂ©seaux ? Quels sont les critères les plus pertinents pour assigner une fonction Ă  un habitat ou Ă  une zone particulière de cet habitat ?
Le statut des objets eux-mĂŞmes a fait l’objet de nombreux travaux rĂ©cents, qu’il s’agisse des lames de hache, des poteries ou des bracelets. Ils sont fondĂ©s sur le postulat d’une « valeur » ou d’un « potentiel » confĂ©rĂ©s par la sociĂ©tĂ©, qui a incitĂ© Ă  leur transfert dans l’espace. C’est le statut de l’objet qui assure, en quelque sorte, sa dissĂ©mination et de ce fait son identification comme un fossile-directeur commode pour le prĂ©historien. Mais ce qui est rare est-il prĂ©cieux ?
On peut aussi tenter d’entrer dans ce système de valeurs par la valorisation sociale des hommes et femmes. La disposition de l’objet dans une sĂ©pulture ou parfois sa raretĂ© au sein des assemblages sont prĂ©sumĂ©es traduire une certaine position dans un système de valeur du NĂ©olithique. Cela suffit-il Ă  dĂ©noter un statut particulier pour cet individu ? Comment l’archĂ©ologue peut-il contrecarrer les effets de l’anthropocentrisme, de son bagage idĂ©ologique et de ses propres valeurs ?

Comme Ă  l’accoutumĂ©e, une journĂ©e du colloque sera consacrĂ©e Ă  l’actualitĂ© de la recherche.

ComitĂ© d’organisation
Association InterNĂ©o
Nicolas Fromont (Inrap), Grégor Marchand (Cnrs), Guy San Juan (MCC), Sylvie Barbier (Inrap), Philippe Forré (Inrap)

Programme
(more…)

25 juillet 2017

Enceinte néolithique de Bure-Saudron : fouille préventive ou destruction programmée ?

Filed under: NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 14:14

La pĂ©tition souhaite attirer l’attention sur la prescription archĂ©ologique rĂ©duite dont a bĂ©nĂ©ficiĂ© un site nĂ©olithique d’intĂ©rĂŞt majeur au plan scientifique. Si la totalitĂ© des fossĂ©s sera investiguĂ©e, seul un quart de la surface interne sera fouillĂ©e alors qu’Ă  l’issue des fouilles le site sera dĂ©truit. Il s’agit d’un site Ă©quivalent – mais en bien plus grand ! – au village Ă  enceinte de Petit-Spiennes inscrit au Patrimoine mondial avec le sĂ©minifères nĂ©olithiques de silex de Spiennes par l’Unesco. L’enclos de Bure-Saudron datĂ© du NĂ©olithique moyen II comme Spiennes entoure une aire de 35 ha (14 ha pour Spiennes). Le site est situĂ© aux limites des aires Michelsberg et du NĂ©olithique moyen bourguignon, ce qui augmente l’intĂ©rĂŞt des recherches Ă  prĂ©voir.

Pour donner un coup de pouce à une prescription archéologique digne de ce site, signez la pétition
https://www.change.org/p/vincent-berjot-culture-gouv-fr-enceinte-néolithique-de-bure-saudron-fouille-préventive-ou-destruction-programmée

23 juillet 2017

A la mode du NĂ©olithique – un documentaire du CNRS sur le vĂŞtement d’Ă©poque nĂ©olithique disponible sur internet

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 11:11


A la mode du NĂ©olithique est un documentaire du CNRS sur le vĂŞtement d’Ă©poque nĂ©olithique qui peut ĂŞtre consultĂ© sur internet. Dans celui-ci, vous dĂ©couvrirez quels sont les Ă©lĂ©ments matĂ©riels retrouvĂ©s par les archĂ©ologues permettant de savoir (un peu) comment on s’habillait au NĂ©olithique. Vous apprendrez aussi que chaque vĂŞtement constitue un investissement de travail important : 15 jours de filage sont nĂ©cessaire pour obtenir le fil d’une tunique et 15 jours supplĂ©mentaires sont nĂ©cessaires pour la rĂ©alisation de la tunique elle-mĂŞme (ourdissage et tissage). Chaque vĂŞtement reprĂ©sente un investissement important. C’est pourquoi les vĂŞtements sont rĂ©parĂ©s encore et encore. Des vĂŞtements plus tardifs de l’Age du Fer dĂ©couverts sur des sites archĂ©ologiques prĂ©sentent ainsi quarante rĂ©parations successives…
Pour consulter cette vidéo cliquez ici.

28 juin 2017

The 2017/1 issue of the Bulgarian e-Journal of Archaeology available online

Filed under: Mines nĂ©olithiques,NĂ©olithique,Publication sur internet — HĂ©lène Collet @ 8:08

The new (special) issue of the Bulgarian e-Journal of Archaeology – Be-JA (2017/1) is already available online at the website www.be-ja.org

In this issue you will find papers on the following topics
– The origin and distribution of obsidian in prehistoric Bohemia, here.
– Obsidian blade debitage at Kašov-?epegov I (BĂĽkk culture), Slovakia here
– Tracing the source of obsidian from prehistoric sites in Bulgaria here
– Approaching household units from chipped stone assemblages at AlsĂłnyĂ©k-BátaszĂ©k, south Hungary here
– Differences in the selection of raw materials at the site of Polgár-Cs?szhalom, northeast Hungaryhere
– Evidence of excellence: re-assessing the status of Neolithic long-blades in Scandinaviahere
– Quarrying in the Stone Age and Bronze Age in southern Norway studied as a socially situated phenomenonhere
– Mining and Quarrying. Geological Characterisation, Knapping Processes and Distribution Networks during Pre- and Protohistoric Times. 7th International Conference in Mons and Spiennes (Belgium), September 28th – October 1st 2016 (UISPP Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times)here

28 mai 2017

Article sur internet – L’acquisition des matières textiles d’origine vĂ©gĂ©tale en prĂ©histoire

Filed under: NĂ©olithique,Publication sur internet — HĂ©lène Collet @ 11:11


L’acquisition des matières textiles d’origine vĂ©gĂ©tale en prĂ©histoire. L’apport des donnĂ©es expĂ©rimentales et ethnographiques est un très intĂ©ressant article très accessible de Fabienne MĂ©dard disponible sur internet traitant comme son nom l’indique des vĂ©gĂ©taux utilisĂ©s Ă  la fin de la prĂ©histoire et aux techniques utilisĂ©es pour obtenir les fibres textiles (rĂ©colte et rouissage). Bien que de nombreux vĂ©gĂ©taux soient susceptibles d’ĂŞtre utilisĂ©s, l’archĂ©ologie documente essentiellement l’utilisation du lin ainsi que du liber de tilleul, chĂŞne et de saule. L’article est illustrĂ© par diffĂ©rentes dĂ©couvertes de textiles nĂ©olithiques. Pour y accĂ©der cliquez ici.

Pour citer cet article

Fabienne MĂ©dard, « L’acquisition des matières textiles d’origine vĂ©gĂ©tale en prĂ©histoire », Les nouvelles de l’archĂ©ologie [En ligne], 114 | 2008, mis en ligne le 30 dĂ©cembre 2011, consultĂ© le 28 mai 2017. URL : http://nda.revues.org/602 ; DOI : 10.4000/nda.602

Image : liber de tilleul, dĂ©couverte archĂ©ologique, voir l’article de F. MĂ©dard;
Source de l’image : l’image est tirĂ©e de l’article de F. MĂ©dard ; copyright de l’image © FMSH

27 janvier 2017

November 7th-12th, 2017: Second Announcement to the « 11th International Symposium on Knappable Materials: From toolstone to stone tools » Buenos Aires (Argentina)

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so — HĂ©lène Collet @ 21:21


Please find here the Second Announcement to the « 11th International Symposium on Knappable Materials: From toolstone to stone tools », which will be held in Buenos Aires (Argentina) between November 7th and 12th, 2017.
11 ISKM Second Announcement

12 décembre 2016

Parution « Production et diffusion des haches de la vallĂ©e du Loing. Les ateliers de Corquilleroy et de Fontenay-sur-Loing »

Filed under: NĂ©olithique,Publications — HĂ©lène Collet @ 18:18


La Revue archéologique du Centre de la France nous annonce la parution du 62e supplément à la revue : « Production et diffusion des haches de la vallée du Loing. Les ateliers de Corquilleroy et de Fontenay-sur-Loing », par M.-F. Creusillet et S. Bourne (dir.), R. Irribarria, C. Pont-Tricoire et F. Sellami.

L’ouvrage est consacré à l’examen de deux ateliers de taille de silex datés du Néolithique moyen II (4300 – 3500 avant notre ère) fouillés par l’INRAP à l’occasion des travaux archéologiques menés sur le tracé de l’autoroute A19. Ces ateliers ont produit des haches taillées prêtes à être polies sur un temps probablement court. Ils ont pour particularité d’être situés en dehors de tout site d’extraction et d’habitat. Cette étude s’attache donc à une catégorie de site « intermédiaire », spatialement et économiquement complémentaire au site d’extraction et d’habitat.

Pour en savoir plus sur cet ouvrage, cliquez ici ou BDC 62e suppl RACF

15 novembre 2016

Samedi 17 dĂ©cembre 2016 – JournĂ©e du Groupe de contact FNRS PrĂ©histoire aux MRAH Ă  Bruxelles

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so — HĂ©lène Collet @ 11:11

groupe_contact
La prochaine rencontre annuelle du Groupe de Contact FNRS «PrĂ©histoire – Prehistorie», qui, comme chaque annĂ©e, vous fera dĂ©couvrir l’actualitĂ© de la recherche prĂ©historique en Belgique et dans les pays limitrophes est rĂ©alisĂ©e cette annĂ©e en collaboration avec Nicolas Cauwe des MRAH. Cette Ă©dition se tiendra le samedi 17 dĂ©cembre 2016 dans l’Auditorium des MusĂ©es Royaux d’Art et d’Histoire, 10 Parc du Cinquantenaire, 1000 Bruxelles. Pour prendre connaissance du programme de cette journĂ©e : Progr_Jour_Contact_2016.

Si vous souhaitez participer à cette journée, veuillez confirmer votre présence au Secrétariat du Groupe de contact(GdContactPrehist@ulg.ac.be) pour le vendredi 2 décembre au plus tard. Cette année, la participation aux frais s’élève à 10 euro (lunch incl.), à verser sur le compte 377-0478139-63 (Veerle Rots, ULg ; IBAN BE40 3770 4781 3963 ; BIC : BBRUBEBB) en indiquant votre nom en communication.

Toute information est toujours disponible sur la page web du Groupe de Contact : http://web.philo.ulg.ac.be/prehist/recherche/fnrs/.

La rĂ©servation de votre exemplaire du Notae Praehistoricae est obligatoire et s’effectue par l’envoi d’un courriel Ă  Ivan Jadin (ijadin arobase naturalsciences.be) pour le vendredi 9 dĂ©cembre au plus tard et le versement de 5 euro au compte 068-2200486-68 (IBAN: BE82 0682 2004 8668, BIC: GKCCBEBB) du SPB-NP (en communication : « Avance NP36 » + votre nom).

2 mai 2016

Programme d’activitĂ© Ă  WĂ©ris en mai et juin 2016

Filed under: ConfĂ©rences,Expositions, Visites et Ă©vĂ©nements,NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 6:06

Dolmen_van_WĂ©ris_Ingrid_Beullens
Nos collègues de www.megalithe.be indiquent sur leur site que la maison des mégalithes, à Wéris, organise au printemps de cette année 2016 trois super évènements relatifs aux mégalithes locaux et à leur environnement archéologique.

5 juin à 9 h 30 : conférence à propos du site mégalithique de Wéris et visite du site, par Fr. Hubert, ancien directeur de la Direction de l’Archéologie du Service public de Wallonie, et fouilleurs des mégalithes de Wéris de 1979 à 1984.
17 juin Ă  20 h : confĂ©rence « Le mĂ©galithisme Ă  travers le monde » par Christian FrĂ©butte, archĂ©ologue provincial de la province de Namur, au Service public de Wallonie et spĂ©cialiste du mĂ©galithisme belge
26 juin à 10 h 30 : promenade découverte de quelques mégalithes et grottes sépulcrales des environs de Wéris en compagnie de M. Toussaint, paléoanthropologue/préhistorien et responsable des fouilles à Wéris de 1995 à 2004.

La confĂ©rence sur le mĂ©galithisme Ă  travers le monde prĂ©sentĂ©e par Christian FrĂ©butte, archĂ©ologue provincial de la province de Namur, au Service public de Wallonie et spĂ©cialiste du mĂ©galithisme belge prĂ©vue en mai est postposĂ©e au mois de juin. On vous communique la date dĂ©finitive dès qu’elle est arrĂŞtĂ©e.

Pour plus de détails :
Maison des MĂ©galithes
Place A. Soreil, 7
B- 6940 WĂ©ris (Durbuy, province du Luxembourg, Belgique)
TĂ©l : 086/21.02.19 – GSM : 0494/78.99.18
www.weris-info.be

26 décembre 2015

Parution du volume 2015 n°3/4 de la Revue archéologique de Picardie

Filed under: NĂ©olithique,Publications — HĂ©lène Collet @ 14:14

cover_RAP-3_4_2015

On nous annonce la parution du volume 2015 n°3/4 de la Revue archéologique de Picardie. Ce volume, édité en hommage à Mariannick Le Bolloch, contient de nombreux articles inédits relatifs au Néolithique du nord de la France.
Pour plus de renseignements consultez, le sommaire accompagné du bon de commande ci-dessous RAP 3-4-1

29 novembre 2015

Samedi 12 décembre : Spiennes, Flénu, Douvrain & Cie : les sites miniers néolithiques du Bassin de Mons à la STGPA

picsPSP Woodbu SPW
Le samedi 12 dĂ©cembre, la SociĂ©tĂ© tournaisienne de GĂ©ologie, PrĂ©histoire et ArchĂ©ologie (STGPA) accueillera Jean-Philippe Collin (SRPH, doctorant UNamur – Paris 1) pour une confĂ©rence intitulĂ©e « Spiennes, FlĂ©nu, Douvrain & Cie : les sites miniers nĂ©olithiques du Bassin de Mons ».

Le Bassin de Mons est une région géologiquement riche, marquée par d’importants dépôts du crétacé supérieur. Cette zone, abondante en formations siliceuses, a suscité l’intérêt de nombreuses communautés préhistoriques, tout particulièrement durant le Néolithique.

Différents éléments accréditent l’existence d’une exploitation importante des silex du Bassin par les premières communautés d’agriculteurs-éleveurs de nos régions, à la fin du 6e millénaire. Mais c’est à partir du milieu du 5e millénaire que les sites miniers se développent massivement, traduisant un changement dans la stratégie d’acquisition de la matière première. Leur activité ne s’est essoufflée que 2000 ans plus tard.

Aujourd’hui, sept sites d’extraction sont connus, dont les plus importants sont Spiennes, Flénu et Douvrain. Partiellement contemporains, ils alimentaient des réseaux d’échanges de matière première et de produits semi-finis tels des grandes lames et lames de hache en silex. Comment ces communautés villageoises procédaient-elles ? Doit-on parler d’un travail spécialisé ou d’une spécialisation du travail ? Tous les sites miniers revêtaient-ils la même importance ? Quels étaient leurs rôles au sein des réseaux d’échanges et leur impact sur l’« économie cailloux » ? Jusqu’à quelles distances les hommes du Néolithiques diffusaient-ils les silex du Bassin de Mons ? Des avancées récentes sur la caractérisation des matières premières permettent d’apporter des éléments de réponses.

Le rendez-vous est fixĂ© Ă  14h30, au MusĂ©e d’ArchĂ©ologie (Rue des Carmes, 8 – 7500 Tournai). La confĂ©rence sera suivie d’un « atelier caillou » durant lequel les participants sont invitĂ©s Ă  faire dĂ©couvrir les rĂ©sultats de leurs prospections.

 

Image : pics de silex de Petit-Spiennes. Photo Michel Woodbury©SPW

28 novembre 2015

Quand la tĂ©lĂ© s’embrouille… les ambassadeurs (mais pas les experts) Ă  WĂ©ris sur la RTBF

Filed under: NĂ©olithique,Presse & Medias — HĂ©lène Collet @ 7:07

Dolmen_van_WĂ©ris_Ingrid_Beullens
Nos collègues du site megalithe.be se sont quelque peu Ă©tranglĂ©s en dĂ©couvrant la sĂ©quence consacrĂ©e au village de WĂ©ris et Ă  ses mĂ©galithes dans l’Ă©mission de tourisme de la radio-tĂ©lĂ©vision belge (RTBF) « Les ambassadeurs » du 14 novembre dernier en raison de la confusion entre mĂ©galithes, celtes et druides. Une vraie bouillabaisse. Pis encore, une sorte de druide rĂ©vèle sur fond de musique celtique l’Ă©nergie particulière de ces mĂ©galithes. Sur le site web comme dans la bande-annonce, 14 jours après la diffusion, il y est toujours question des « Celtes du NĂ©olithique ». Bref, une sĂ©quence qui oscille entre confusions et clichĂ©s Ă©culĂ©s habituels. Quand c’est Goscinny, on sait que c’est second degrĂ© et on aime, mais pour une tĂ©lĂ© de service public, c’est dommage. Un petit tour par wikipĂ©dia pour prĂ©parer l’Ă©mission n’aurait pas fait de tort. En trois clic, Celtes, NĂ©olithique et WĂ©ris, ils auraient pu voir que dĂ©cidĂ©ment Les Celtes et les mĂ©galithes n’ont rien Ă  voir, et le NĂ©olithique et les Celtes non plus.
Un dĂ©tail, direz-vous ? Non, les profs d’histoire qui essaient de donner un cadre historique Ă  leurs Ă©lèves seront certainement d’accord avec nous.
Et pour nous, on voit que l’on a encore du boulot Ă  faire en terme de diffusion pĂ©dagogique …

Source : Megalithe.be

Les prĂ©-actes des JournĂ©es d’ArchĂ©ologie en Wallonie 2015 Ă  Rochefort disponibles sur le web

JAW2015-PreActes
A l’issue du colloque de trois jours (Rochefort, 18 au 20 novembre 2015) consacrĂ© Ă  l’archĂ©ologie en Wallonie qui de l’avis de tous fut de très haute tenue, le Service public de Wallonie a mis en ligne les prĂ©-actes du colloque, une possibilitĂ© bien agrĂ©able de retrouver les communications qui nous ont marquĂ©.
Pour consulter le sommaire : Sommaire_pré-actes
Pour accéder aux pré-actes : ici

Source : Service public de Wallonie, DGO4, colloques

27 novembre 2015

Les mines de silex européennes dont les minières de Spiennes dans The Oxford Handbook of Neolithic Europe

Filed under: Mines nĂ©olithiques,NĂ©olithique,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lène Collet @ 5:05

9780199545841_140

L’annĂ©e 2015 a vu la parution du Oxford Handbook of Neolithic Europe, un volumineux ouvrage de synthèse sur le NĂ©olithique (1130 pages !) Ă©ditĂ© sous la direction de Chris Fowler, Jan Harding et Daniela Hofmann.

Dans ce magnifique ouvrage, trois chapitres retiendront particulièrement l’attention des archĂ©ologues et personnes intĂ©ressĂ©es par les mines de silex du NĂ©olithique et la taille du silex. En premier, Pedro DĂ­az del RĂ­o et Marta Capote, archĂ©ologues qui ont Ĺ“uvrĂ© Ă  la fouille de la minière de Casa Montero, consacrent un chapitre aux minières nĂ©olithiques de silex intitulĂ© « Shared Labour and Large Scale Action: European Flint Mining ». Dans cette synthèse, les minières nĂ©olithiques de silex de Spiennes n’ont pas Ă©tĂ© oubliĂ©es. On remarquera notamment une photo de Guy Focant des minières du Camp-Ă -Cayaux Ă  Spiennes qui illustre l’article.
Un chapitre entièrement consacré aux haches a été rédigé par Gabriel Cooney (Stone and Flint Axes in Neolithic Europe).
Marjorie de Grooth a signĂ©, quant Ă  elle, un article sur la taille du silex intitulĂ© « Invention and European Knapping Traditions ».

Mais dans cet ouvrage, ce sont au total 56 chapitres consacrés à toute une série de thématiques
Nous reproduisons ci-dessous la présentation en anglais de l’ouvrage :

The Neolithic – a period in which the first sedentary agrarian communities were established across much of Europe – has been a key topic of archaeological research for over a century. However, the variety of evidence across Europe and the way research traditions in different countries (and languages) have developed makes it very difficult for both students and specialists to gain an overview of continent-wide trends. The Oxford Handbook of Neolithic Europe provides the first comprehensive, geographically extensive, thematic overview of the European Neolithic – from Iberia to Russia and from Norway to Malta – offering both a general introduction and a clear exploration of key issues and current debates surrounding evidence and interpretation. Chapters written by leading experts in the field examine topics such as the movement of plants, animals, ideas, and people (including recent trends in theapplication of genetics and isotope analyses); cultural change (from the first farming to the first metal artefacts); domestic architecture; subsistence; material culture; monuments; and burial and other treatments of the dead. In doing so, the volume also considers the history of research and sets out agendas and themes for future work in the field.

The Oxford Handbook of Neolithic Europe
Edited by Chris Fowler, Jan Harding, and Daniela Hofmann
Oxford Handbooks in Archaeology
1,200 pages | 197 illustrations | 246x171mm
978-0-19-954584-1 | Hardback | 26 March 2015

Source : Megalithe.be

14 novembre 2015

Jeudi 26 novembre 2015 Ă  19h – « La signification des « alignements de Le MĂ©nec , près de Carnac, France» Ă  Liège

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 6:06

Mohen_Carnac
Jeudi 26 novembre 2015 Ă  19h00, l’ASLIRA accueille Bernard WĂ©ry qui prĂ©sentera une confĂ©rence sur « La signification des alignements de Le MĂ©nec, près de Carnac, France » au MusĂ©e de PrĂ©histoire de l’ULG.

OĂą
MusĂ©e de PrĂ©histoire de l’ULG
place du XX août (sous-sol)

Quand
Jeudi 26 novembre 2015 Ă  19h

5 novembre 2015

Jeudi 12 et Vendredi 13 novembre 2015 – Assistez Ă  la retransmission du colloque « ArchĂ©ologie des migrations » sur le site de l’INRAP

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so,Protohistoire et Histoire — HĂ©lène Collet @ 10:10

140_95658_vignette_blocVertical
Les jeudi 12 et vendredi 13 novembre 2015, l’Inrap organise en partenariat avec le MusĂ©e national de l’histoire de l’immigration un colloque international sur « L’ArchĂ©ologie des migrations ». Le colloque est complet mais Ă©tant donnĂ© les nombreuses demandes d’inscription qui n’ont pu ĂŞtre satisfaites, les organisateurs ont dĂ©cidĂ© de retransmettre le colloque dans son intĂ©gralitĂ© les 12 et 13 novembre prochains sur le site www.inrap.fr.
Prenez connaissance du programme afin de choisir les communications que vous souhaitez visionner.
Jeudi matin, nous avons Ă©pinglĂ© les sujets suivants. Vous pourrez par exemple Ă©couter une communication de Jean-Paul Demoule sur « La construction des thĂ©ories des migrations », de Peter Bellwood sur « Les Migrations et la PrĂ©histoire de l’humanitĂ© » et de JĂ©rome Dubouloz sur « La colonisation nĂ©olithique de l’Europe tempĂ©rĂ©e par la culture LBK (5550-4950 avant notre ère) » ou encore de Pascal Picq sur « Homo, le grand singe migrateur » et Jean-Jacques Hublin sur « Homo sapiens rencontre Neandertal en Europe ».
Vendredi, Theresa Singleton prĂ©sentera une communication sur l’archĂ©ologie de l’esclavage intitulĂ©e « De l’Afrique aux AmĂ©riques : archĂ©ologie de l’esclavage transatlantique et de la diaspora africaine » tandis qu’Anne Richier et Nicolas Weydert prĂ©senteront une communication sur « Le cimetière « italien” du quartier des Crottes Ă  Marseille : entre intĂ©gration et rejet ».

4 octobre 2015

1er octobre 2015 – DĂ©couverte remarquable ! Un village du NĂ©olithique ancien Ă  Ath

Filed under: NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 17:17

large
Une Ă©quipe du Service public de Wallonie, dirigĂ©e par Isabelle Deramaix, a mis au jour un village du NĂ©olithique ancien Ă  Ath Ă  l’occasion de fouilles prĂ©ventives prĂ©alables Ă  la rĂ©alisation d’un projet immobilier, Ă  500 m du centre d’Ath, sur le site des Hâleurs entre la chaussĂ©e de Mons et le canal Nimy-Blaton. Voir le reportage ici.
Le NĂ©olithique ancien est la pĂ©riode qui voit l’implantation des premières populations d’agriculteurs et Ă©leveurs dans nos rĂ©gions entre 5200 et 4900 ans avant notre ère.
Sur le site les maisons et les fosses d’habitat mises au jour ont livrĂ© du mobilier (tessons de cĂ©ramique, silex, …) appartenant aux deux groupes du NĂ©olithique ancien prĂ©sents dans nos rĂ©gions, le groupe RubanĂ© et le groupe de Blicquy. Le groupe RubanĂ© s’est implantĂ© dans nos rĂ©gions Ă  partir du Rhin moyen, s’installant dans le Limbourg, la Hesbaye et la rĂ©gion d’Ath. Le groupe de Blicquy, originaire quant Ă  lui du Centre du Bassin parisien, s’implante dans nos rĂ©gions aux sources de la Dendre (rĂ©gion d’Ath) et en Hesbaye.
Cette dĂ©couverte est remarquable. Ce n’est en effet pas tous les jours qu’un village ou une portion significative d’un village du NĂ©olithique ancien (le canal et le chemin de fer ont sans doute dĂ©truit une partie du site) est mise au jour. Les dernières dĂ©couvertes en la matière faites Ă  Ormeignies remontent Ă  1999, oĂą une fosse rubanĂ©e a Ă©tĂ© mise au jour par les archĂ©ologues de RPAW (archĂ©ologue : Olivier Vrielynck) lors de l’installation d’une conduite de gaz et en 1993 oĂą deux maison ont Ă©tĂ© fouillĂ©es par le Service public de Wallonie (archĂ©ologue : Alexandre Livingstone-Smith) prĂ©alablement Ă  l’installation de la ligne TGV.
La RTBF a également consacré un reportage à la découverte effectuée par le SPW ces dernières semaines. Voir le reportage ici.


S’y retrouver dans les dates
Il est parfois difficile de s’y retrouver dans les dates Ă©voquĂ©es par les uns et les autres. Les uns parlent d’il y a 7000 ans, les autres de 5000 avant JC ou avant notre ère. Cette confusion repose sur le fait que traditionnellement tous les Ă©vĂ©nements du passĂ© Ă©taient situĂ©s par rapport Ă  l’ère chrĂ©tienne. Aujourd’hui, on a tendance Ă  ne plus faire rĂ©fĂ©rence Ă  l’ère chrĂ©tienne et les dates sont donnĂ©es Ă  partir du temps prĂ©sent. Bref, de quoi un peu se mĂ©langer les pinceaux. Dans le cas du NĂ©olithique ancien, Ă©poque des premiers agriculteurs et Ă©leveurs, celui-ci dĂ©marre dans nos rĂ©gions en 5200 ans avant JĂ©sus-Christ ou avant notre ère. Si maintenant on choisit de ne pas compter selon un calendrier judĂ©o-chrĂ©tien mais part rapport au prĂ©sent, il faut donc ajouter 2000 ans,ce qui donne il y a 7000 ans.
Dans le reportage de la RTBF, on pourra entendre (mais cela a aussi Ă©tĂ© Ă©crit dans certains articles de journaux), qu’un village du NĂ©olithique ancien datĂ© de 6000 Ă  5300 avant JĂ©sus-Christ a Ă©tĂ© dĂ©couvert… Et lĂ , mystère, d’oĂą sort cette date. En effet, Ă  cette Ă©poque, en Belgique comme dans toute la moitiĂ© nord de la France, il n’y a pas encore d’implantation nĂ©olithique. Durant cette pĂ©riode, nos rĂ©gions sont occupĂ©es par les derniers chasseurs-cueilleurs (MĂ©solithique). Mais au mĂŞme moment, bien plus au sud et bien plus Ă  l’est, le NĂ©olithique s’est dĂ©jĂ  dĂ©veloppĂ©.
pour y voir plus clair, regardez la carte ci-contre réalisée par J. Guilaine en 2001 Print - copie

Source de la carte : J. Guilaine reproduite par C. Manen pour le projet de recherche Néolithisation et développement du Néolithique en Europe du sud, Traces UMR5608.

17 septembre 2015

Samedi 12 dĂ©cembre 2015 – JournĂ©e du Groupe de contact FNRS PrĂ©histoire 2015 : appel Ă  contribution

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so — HĂ©lène Collet @ 6:06

FNRS_Prehistoire
La prochaine réunion annuelle du Groupe de Contact F.N.R.S. «Préhistoire – Prehistorie» se tiendra à Malines le samedi 12 décembre 2015.

Les chercheurs intéressés sont priés de faire connaître le titre exact de leur communication et/ou de leur article, suivi d’un court résumé, au plus tard pour le vendredi 9 octobre 2015 (GdContactPrehistarobaseulg.ac.be , avec copie carbone à Ivan.Jadinarboasenaturalsciences.be). Les posters seront également les bienvenus.

Comme l’annĂ©e passĂ©e, certains collègues belges travaillant hors de nos frontières seront invitĂ©s. Comme Ă  l’accoutumĂ©e, un confĂ©rencier Ă©tranger sera aussi invitĂ©.

Les actes de notre rencontre seront Ă©ditĂ©s sous la forme du volume 35 des Notae Praehistoricae. Ils peuvent Ă  la fois provenir des confĂ©rences orales ou des travaux non prĂ©sentĂ©s. Afin de respecter le dĂ©lai, la date de remise des manuscrits, destinĂ©s Ă  l’impression dans les Notae, est impĂ©rativement fixĂ©e au vendredi 23 octobre 2015 (dernier dĂ©lai) pour la publication de cette annĂ©e (Ivan.Jadinarobasenaturalsciences.be). Les textes seront accompagnĂ©s des rĂ©sumĂ©s, des mots-clefs et des figures (voir les articles prĂ©cĂ©dents). Les articles seront disponibles au format PDF après la rĂ©union sur le site des Notae Ă  l’adresse http://www.naturalsciences.be/Prehistory/
Pour ens avoir plus, consultez le site web du Groupe de Contact http://web.philo.ulg.ac.be/prehist/fnrs/

26 août 2015

1 et 2 octobre 2015 – JournĂ©es rĂ©gionales de l’archĂ©ologie du Nord – Pas-de-Calais, Calais

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique — HĂ©lène Collet @ 21:21

MontdHubert_copyright_INRAPLes 1er et 2 octobre 2015 auront lieu les JournĂ©es rĂ©gionales de l’archĂ©ologie du Nord – Pas-de-Calais au Conservatoire Ă  Rayonnement DĂ©partemental de Calais.

Plusieurs communications concernent des découvertes récentes de sites datant du Néolithique. En voici le détail ci-dessous.
– Escalles (Pas-de-Calais) : une enceinte du NĂ©olithique moyen entre terre et mer.
RĂ©sultats et perspectives par Ivan Praud (Inrap), Elisabeth Panloups (Cg 62) et-al.
– Une occupation du NĂ©olithique moyen II Ă  Ruitz (Pas-de-Calais) : prĂ©sentation
préliminaire par Emmanuelle Martial et Anne-Lise Sadou (Inrap).
– Bouchain (Nord) une occupation du NĂ©olithique rĂ©cent sur une berge de l’Escaut par Gilles Leroy (Sra).
– Un ensemble de trois bâtiments de la fin du NĂ©olithique : premiers rĂ©sultats de la fouille de
Rebreuve-Ranchicourt (Pas-de-Calais) par Elisabeth Panloups (Cg 62).

Programme complet ci-contre : programme LTTORAL derniere version[1]

OĂą
Conservatoire Ă  Rayonnement DĂ©partemental
43 rue du 11 novembre
Calais
Image : le Mont d’Hubert Ă  Escalles (Cap-Blanc-Nez)
Source de l’image : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Actualites-des-decouvertes/p-14842-Un-camp-de-hauteur-du-Neolithique-au-cap-Blanc-Nez.htm

5 août 2015

Du 16 au 23 aoĂ»t 2015 – A la recherche de minières Ă  silex, prospections dans la rĂ©gion des Marais de Saint-Gond

Filed under: Mines nĂ©olithiques,NĂ©olithique,Publication sur internet — HĂ©lène Collet @ 22:22

Puits-1_vertlagravelle
Depuis 2012, RĂ©mi Martineau et son Ă©quipe ont entrepris des recherches dans la rĂ©gion des Marais de Saint-Gond. Cette rĂ©gion extrĂŞmement riche en vestiges du NĂ©olithique comprend notamment plus d’une centaine de sĂ©pultures collectives en hypogĂ©e datant du NĂ©olithique rĂ©cent (3500 Ă  3000 ans avant notre ère) ainsi que plusieurs minières Ă  silex. L’Ă©quipe s’est attelĂ©e Ă  la redĂ©couverte de plusieurs de ces hypogĂ©es ainsi qu’Ă  la fouille de minières Ă  silex sur la commune de Vert-la-Gravelle/Vert-Toulon.
Les campagnes de fouille de l’Ă©tĂ© 2015 sur le site de Vert-la-Gravelle “La Crayère” viennent de s’achever. On attend la publication des rĂ©sultats avec impatience. Du 16 au 23 aoĂ»t 2015, l’Ă©quipe mènera encore une campagne de prospection dans la rĂ©gion des Marais de Saint-Gond. Une ou deux places sont encore disponibles, une occasion Ă  ne pas rater pour les personnes intĂ©ressĂ©es par les minières Ă  silex du NĂ©olithique.

Pour un Ă©tat des lieux sur les minières Ă  silex de la rĂ©gion des Marais de Saint-Gond, consultez l’article paru en 2014 dans la Revue archĂ©ologique de l’Est, ici.

Emmanuel Lenfant a rĂ©alisĂ© des images des fouilles de la campagne 2014, Ă  voir ici ainsi qu’un reportage sur celle-ci.

Source : http://saintgond.hypotheses.org/


Image : Vue intérieure du puits 1 de Vert-la-Gravelle “La Crayère”. Un boyau relie les puits 1 (au premier plan) et 2 (visible au second plan, derrière le pilier en craie du boyau). (photo R. Martineau)

20 mai 2015

Mardi 2 et mercredi 3 juin 2015 – atelier thĂ©matique sur l’emmanchement des outils en pierre Ă  l’ULG

Filed under: ConfĂ©rences,NĂ©olithique,Paleo et MĂ©so — HĂ©lène Collet @ 19:19


seminars_traceo

Une réunion thématique du Groupe de Contact F.N.R.S. «Préhistoire – Prehistorie» se tiendra à Liège les mardi 2 et mercredi 3 juin 2015. Il s’agit d’un atelier autour de la thématique de l’emmanchement des outils en pierre.
Plusieurs confĂ©renciers Ă©trangers comme Dr. M. Regert (CNRS, UniversitĂ© de Nice, France), Prof. L. Barham (University of Liverpool, UK) et Prof. R. Fullagar (University of Wollongong, Australie) participeront Ă  l’atelier.

Inscription en ligne Ă  l’adresse http://web.philo.ulg.ac.be/prehist/traceolab/workshop/
Programme détaillé ci-contre Program_Workshop_final[1]

Plan accèsFR[1]
LocatieService[1]

Page suivante »

Powered by WordPress