Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

23 septembre 2017

Comment les hommes de NĂ©andertal firent-ils les toutes premiĂšres colles ? Une recherche de l’UniversitĂ© de Leiden

Filed under: Paleo et MĂ©so,Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 12:12

Il s’agit d’une traduction d’une page d’actualitĂ© de l’UniversitĂ© de Leiden. Pour consulter la page originale https://www.universiteitleiden.nl/nieuws/2017/08/hoe-neanderthalers-de-allereerste-lijm-maakten Copyright de l’image : Diederik Pomstra, universitĂ© de Leiden.

La plus ancienne colle connue au monde a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e par les hommes de NĂ©andertal. Mais comment ceux-ci faisaient-ils leur adhĂ©sif il y a 200 000 ans ? Des archĂ©ologues de l’UniversitĂ© de Leiden ont trouvĂ© trois maniĂšres possibles. Publication dans Scientific Reports du 31 aoĂ»t 2017

La lance d’un homme de NĂ©andertal est composĂ©e en principe de deux parties : un manche en bois et une pointe en silex. Mais il y a un Ă©lĂ©ment de l’arme souvent mĂ©connu qui constitue une Ă©nigme pour les archĂ©ologues : l’adhĂ©sif qui permet d’assembler le manche et la pointe. Les hommes de NĂ©andertal utilisaient pour cela un « goudron » obtenu Ă  partir d’écorce de bouleau, une substance que les archĂ©ologues pensaient difficile Ă  produire.

Trois maniĂšres
Les archĂ©ologues de Leiden montrent aujourd’hui que cette supposition n’est pas exacte. Ces scientifiques sous la conduite de Paul Kozowyk et Geeske Langejans ont dĂ©couvert pas moins de trois maniĂšres d’obtenir du brai Ă  partir d’écorce de bouleau. La mĂ©thode la plus simple ne nĂ©cessite qu’un morceau d’écorce et du feu.

Archéologie expérimentale
Les chercheurs arrivĂšrent Ă  cette constatation remarquable en utilisant les quelques outils dont les hommes de NĂ©andertal disposaient. Les chercheurs eurent recours Ă  l’archĂ©ologie expĂ©rimentale car trĂšs peu d’adhĂ©sif a Ă©tĂ© conservĂ© et parce qu’aucune preuve archĂ©ologique directe n’a Ă©tĂ© trouvĂ©e permettant de dĂ©duire quelle mĂ©thode de production a Ă©tĂ© utilisĂ©e par les hommes de NĂ©andertal pour l’acquisition de brai.

Le contrÎle de la température
Lors des tentatives prĂ©cĂ©dentes menĂ©es par des scientifiques, seule une trĂšs petite quantitĂ© de brai a Ă©tĂ© obtenu Ă  partir d’écorce de bouleau, ou mĂȘme pas du tout, remarque Kozowyk. On pense que c’est parce qu’il est nĂ©cessaire de garder le feu Ă  tempĂ©rature constante. On a cependant dĂ©couvert qu’il y a plusieurs maniĂšres de produire du brai et que certaines de ces maniĂšres fonctionnent aussi avec une forte variation de tempĂ©rature. Le contrĂŽle prĂ©cis de la tempĂ©rature n’est donc pas aussi important que ce que l’on pensait initialement.

Du simple au complexe
Kozowyk et ses collĂšgues supposent que les hommes de NĂ©andertal dĂ©couvrirent la production de brai en combinant des connaissances existantes et des matĂ©riaux connus. Le processus a pu commencer par une mĂ©thode simple pour laquelle seul du feu et de l’écorce de bouleau sont nĂ©cessaires puis les hommes de NĂ©andertal seraient passĂ©s Ă  une mĂ©thode plus complexe avec un rendement en brai de bouleau plus important.

Référence
Kozowyk, P., Soressi, M., Pomstra, D., Langejans, G. (2017). Experimental methods for the Palaeolithic dry distillation of birch bark: implications for the origin and development of Neandertal adhesive technology.
https://www.nature.com/articles/s41598-017-08106-7

Outre la description de trois techniques pour obtenir du brai de bouleau, l’article est intĂ©ressant pour les pistes bibliographiques qu’il donne sur les traces archĂ©ologiques relatives au brai de bouleau et sur les plus anciens indices d’emmanchement.

Quelques références sur la découverte de brai de bouleau en contexte archéologique

Le plus ancien : Campitello Quarry (Italie), il y a environ – 200 000 ans
Mazza, P. P. A. et al. A new Palaeolithic discovery: Tar-hafted stone tools in a European Mid-Pleistocene bone-bearing bed. J. Archaeol. Sci. 33, 1310–1318, doi: 10.1016/j.jas.2006.01.006 (2006). Consulter l’article en ligne

Königsaue (Allemagne) : environ – 80 000 ans
Koller, J., Baumer, U. & Mania, D. High-tech in the Middle Palaeolithic: Neandertal-manufactured pitch identified. European Journal of Archaeology 4, 385–397, doi: 10.1177/146195710100400315 (2001).

Inden-Altdorf (Allemagne) : environ -120 000 ans
Pawlik, A. F. & Thissen, J. P. Hafted armatures and multi-component tool design at the Micoquian site of Inden-Altdorf, Germany. J. Archaeol. Sci. 38, 1699–1708, doi: 10.1016/j.jas.2011.03.001 (2011).


DĂ©couverte de restes d’adhĂ©sif en contexte mĂ©solithique
Star Carr (Grande-Bretagne), 8770-8460 cal BC
Aveling, E. & Heron, C. Identification of birch bark tar at the Mesolithic site of Star Carr. Anc. Biomol. 2, 69–80 (1998).

Pulli (Estonie), 8700-8500 cal BC
Signe Vahur, Aivar Kriiska and Ivo Leito INVESTIGATION OF THE ADHESIVE RESIDUE ON THE FLINT INSERT AND THE ADHESIVE LUMP FOUND FROM THE PULLI EARLY MESOLITHIC SETTLEMENT SITE (ESTONIA) BY MICRO-ATR-FT-IR SPECTROSCOPY
Estonian Journal of Archaeology, 2011, 15, 1, 3ñ17 doi: 10.3176/arch.2011.1.01. Pour consulter l’article en ligne.


Technique de l’emmanchement
La technologie de l’emmanchement est connue depuis 300 000/200 000 ans et pourrait ĂȘtre aussi vieille que 50 000 ans
Wilkins, J., Schoville, B. J., Brown, K. S. & Chazan, M. Evidence for early hafted hunting technology. Science 338, 942 (2012).
Rots, V. Insights into early Middle Palaeolithic tool use and hafting in Western Europe. The functional analysis of level IIa of the early Middle Palaeolithic site of Biache-Saint-Vaast (France). J. Archaeol. Sci. 40, 497–506, doi: 10.1016/j.jas.2012.06.042 (2013).
Rots, V., Hardy, B. L., Serangeli, J. & Conard, N. J. Residue and microwear analyses of the stone artifacts from Schöningen. J. Hum. Evol. 89, 298–308, doi: 10.1016/j.jhevol.2015.07.005 (2015).
Rots, V. Prehension and Hafting Traces on Flint Tools: A Methodology. (Universitaire Pers Leuven, 2010).


Utilisation du bois par NĂ©andertal
Schoch, W. H., Bigga, G., Böhner, U., Richter, P. & Terberger, T. New insights on the wooden weapons from the Paleolithic site of Schöningen. J. Hum. Evol. 89, 214–225, doi: 10.1016/j.jhevol.2015.08.004 (2015).
Hardy, B. L. Neanderthal behaviour and stone tool function at the Middle Palaeolithic site of La Quina, France. Antiquity 78, 547–565, doi: 10.1017/S0003598X00113213 (2004).
Hardy, B. L. & Moncel, M.-H. Neanderthal use of fish, mammals, birds, starchy plants and wood 125–250,000 years ago. PLOS ONE 6, e23768, doi: 10.1371/journal.pone.0023768 (2011).

6 juillet 2017

A new paper in English on « Raw material exploitation strategies on the flint mining site of Spiennes (Hainaut, Belgium) » available online

Filed under: Publication sur internet,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lĂšne Collet @ 8:08

A new paper in English on « Raw material exploitation strategies on the flint mining site of Spiennes (Hainaut, Belgium) » by H. Collet, Ph. Lavachery and M. Woodbury has been published in the issue 3(2) 2016 of the ‘Journal of Lithic Studies’. This issue is especially dedicated to the International Symposium on Knappable Materials held in Barcelona from 7 to 12 September 2015.

To download the paper click here

To see all the papers of the volume dedicated the International Symposium on Knappable Materials click here


Abstract
The flint mines of Spiennes (Hainaut Province, Belgium) are among the most important mining sites in Europe as evidenced by the huge extension of the site and its very long duration of occupation, probably covering a period between 4350 and 2300 BCE. What explains such a spectacular achievement? The paper first explores the geological constraints but also the social and material conditions that made possible such a continuity of mining activities. The site of Spiennes offers both extremely rich flint resources and a specific geographical configuration that made the discovery and the exploitation of the deposit relatively easy in the Neolithic. The paper next focuses on deducing the mining strategies implemented to extract good quality raw materials on basis of both stratigraphical evidence and the flint productions in direct relation with the mines. The mining strategies variability from a synchronic and a diachronic point of view as well as the knapping techniques implemented will be analysed. These are then put into perspective with what is known of the social context in which the mining activities took place. At the turn of the 5th and the 4th millennium BCE a permanent settlement was built near the mining site. As the Michelsberg populations who exploited the mines in Spiennes were first and foremost farmers, this leads us to propose a tentative hypothesis about the seasonality of the mining activities. Living close to a hugely rich flint deposit, these farmers were able to develop sometimes complex mining techniques to reach specific seams, deemed adequate for the production of standardised axeheads and blades. Century-old traditions, group specialisation in mining and knapping and close social control of flint resources allowed the mines to dominate the raw material supply of the Mons Basin for centuries.

A new research paper titled « Mining for a week or for centuries: Variable aims of flint extraction sites in the Mons Basin (Province of Hainaut, Belgium) within the lithic economy of the Neolithic » available online

Filed under: Mines nĂ©olithiques,Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 8:08


A new research paper titled « Mining for a week or for centuries: Variable aims of flint extraction sites in the Mons Basin (Province of Hainaut, Belgium) within the lithic economy of the Neolithic » by J.-Ph. Collin has been published in the issue 3(2) 2016 of the ‘Journal of Lithic Studies’. This issue is especially dedicated to the International Symposium on Knappable Materials held in Barcelona from 7 to 12 September 2015.

To download the paper click here

To see all the papers of the volume dedicated the International Symposium on Knappable Materials click here


Abstract
The Mons Basin (Province of Hainaut, western Belgium) is a geologically rich region, particularly from the point of view of Upper Cretaceous sedimentary deposits, conducive to an important flint gathering activity during the whole regional Prehistory. Focusing on the Neolithic period, indications of flint procurement as early as the end of the 6th millennium have been recorded, but there are concrete evidences of mining sites in the region since the second half of the 5th millennium. Flint extraction activities have lasted at least until the second half of the 3rd millennium. According to literature and recent researches, eleven sites could be extraction sites, including the World Heritage site of Spiennes. This paper critically assesses the accuracy of the data available and focuses on the issue of the unequal function of these extraction sites and their socio-economic function for Neolithic communities. Is it really possible to establish a hierarchy between the extraction sites? Can different acquisition-production strategies be highlighted? These questions are dealt with by synthesizing the data concerning the methods of flint exploitation in the Mons Basin, the qualitative and quantitative characteristics of the products relative to the production intentions but also by addressing the issue of their importance in exchange networks.

28 juin 2017

The 2017/1 issue of the Bulgarian e-Journal of Archaeology available online

Filed under: Mines nĂ©olithiques,NĂ©olithique,Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 8:08

The new (special) issue of the Bulgarian e-Journal of Archaeology – Be-JA (2017/1) is already available online at the website www.be-ja.org

In this issue you will find papers on the following topics
– The origin and distribution of obsidian in prehistoric Bohemia, here.
– Obsidian blade debitage at KaĆĄov-?epegov I (BĂŒkk culture), Slovakia here
– Tracing the source of obsidian from prehistoric sites in Bulgaria here
– Approaching household units from chipped stone assemblages at AlsĂłnyĂ©k-BĂĄtaszĂ©k, south Hungary here
– Differences in the selection of raw materials at the site of PolgĂĄr-Cs?szhalom, northeast Hungaryhere
– Evidence of excellence: re-assessing the status of Neolithic long-blades in Scandinaviahere
– Quarrying in the Stone Age and Bronze Age in southern Norway studied as a socially situated phenomenonhere
– Mining and Quarrying. Geological Characterisation, Knapping Processes and Distribution Networks during Pre- and Protohistoric Times. 7th International Conference in Mons and Spiennes (Belgium), September 28th – October 1st 2016 (UISPP Commission on Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times)here

Parution d’un compte rendu de la confĂ©rence internationale de Mons et Spiennes « Mining and quarrying » dans le Bulgarian e-Journal of Archaeology

Filed under: Mines nĂ©olithiques,Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 8:08


On vous signale la parution d’un compte rendu de la confĂ©rence internationale de Mons et Spiennes qui s’est tenue du 28 septembre au 1er ocotobre 2016 sur le thĂšme « Mining and quarrying. Geological Characterisation, Knapping Processes and Distribution Networks during Pre- and Protohistoric Times » dans le Bulgarian e-Journal of Archaeology. Pour consulter le compte rendu cliquez ici.

28 mai 2017

Article sur internet – L’acquisition des matiĂšres textiles d’origine vĂ©gĂ©tale en prĂ©histoire

Filed under: NĂ©olithique,Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 11:11


L’acquisition des matiĂšres textiles d’origine vĂ©gĂ©tale en prĂ©histoire. L’apport des donnĂ©es expĂ©rimentales et ethnographiques est un trĂšs intĂ©ressant article trĂšs accessible de Fabienne MĂ©dard disponible sur internet traitant comme son nom l’indique des vĂ©gĂ©taux utilisĂ©s Ă  la fin de la prĂ©histoire et aux techniques utilisĂ©es pour obtenir les fibres textiles (rĂ©colte et rouissage). Bien que de nombreux vĂ©gĂ©taux soient susceptibles d’ĂȘtre utilisĂ©s, l’archĂ©ologie documente essentiellement l’utilisation du lin ainsi que du liber de tilleul, chĂȘne et de saule. L’article est illustrĂ© par diffĂ©rentes dĂ©couvertes de textiles nĂ©olithiques. Pour y accĂ©der cliquez ici.

Pour citer cet article

Fabienne MĂ©dard, « L’acquisition des matiĂšres textiles d’origine vĂ©gĂ©tale en prĂ©histoire », Les nouvelles de l’archĂ©ologie [En ligne], 114 | 2008, mis en ligne le 30 dĂ©cembre 2011, consultĂ© le 28 mai 2017. URL : http://nda.revues.org/602 ; DOI : 10.4000/nda.602

Image : liber de tilleul, dĂ©couverte archĂ©ologique, voir l’article de F. MĂ©dard;
Source de l’image : l’image est tirĂ©e de l’article de F. MĂ©dard ; copyright de l’image © FMSH

12 mai 2017

Les 11 volumes consacrĂ©s Ă  l’archĂ©ologie en Wallonie disponibles en tĂ©lĂ©chargement

Filed under: Publication sur internet,Publications — HĂ©lĂšne Collet @ 10:10

La Direction et les Services de l’archĂ©ologie du Service public de Wallonie ont publiĂ© en 2014, Ă  l’occasion de l’annĂ©e de l’archĂ©ologie, onze petits ouvrages, consacrĂ©s Ă  l’archĂ©ologie en Wallonie. Le premier, thĂ©matique, fait le point sur l’archĂ©ologie en Wallonie aujourd’hui. Les dix autres couvrent les diffĂ©rentes pĂ©riodes depuis le PalĂ©olithique jusqu’Ă  l’Epoque contemporaine. Ils mettent l’accent sur les dĂ©couvertes effectuĂ©es au cours de ses 25 derniĂšres annĂ©es, notamment Ă  la faveur des opĂ©rations d’archĂ©ologie prĂ©ventive en Wallonie. Il s’agit donc d’une mise Ă  jour des connaissances Ă  destination du plus grand public. Les ouvrages se veulent didactiques et accessibles Ă  tous.

NouveautĂ©, les onze ouvrages sont dĂ©sormais tĂ©lĂ©chargeables en basse dĂ©finition sur le site du DĂ©partement du Patrimoine, Direction de l’archĂ©ologie, du Service public de Wallonie. Pour y accĂ©der cliquez ici mais ces volumes Ă©ditĂ©s dans la collection “Les Carnets du patrimoine“ peuvent aussi ĂȘtre achetĂ©s auprĂšs de l’IPW prix de 6 euros le volume. Pour accĂ©der Ă  la boutique en ligne de l’IPW et commander un ouvrage ou retrouver les points de vente, cliquez ici.

Source de l’image : SPW, DĂ©partement du Patrimoine, Direction de l’ArchĂ©ologie

20 février 2017

24 mars 2017 – Remise des articles pour la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°25

Filed under: Publications — HĂ©lĂšne Collet @ 5:05


CAW23
L’activitĂ© archĂ©ologique de 2016 en RĂ©gion wallonne fera l’objet du volume 25 de la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne. Les textes sont attendus pour le 24 mars 2017, au plus tard.

Vous trouverez ci-joint les instructions aux auteurs et les deux fiches à compléter.

CAW 25 instructions
CAW 25 Fiche site
CAW 25 fiche auteur

CH21DIM200

Pour rappel la totalitĂ© des articles parus dans la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne sont disponibles gratuitement en ligne. Pour y accĂ©der, cliquez ici.

19 février 2017

Parution – La version digitale et entiĂšrement gratuite du Notae Praehistoricae n°36 est en ligne

Filed under: Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 0:00

Chaque annĂ©e la journĂ©e du Groupe de contact FNRS PrĂ©histoire est accompagnĂ©e de la parution d’un volume retraçant l’actualitĂ© de la recherche en archĂ©ologie prĂ©historique en Belgique et dans les pays limitrophes, grĂące au travail qu’y consacrent Ivan Jadin de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique et son Ă©quipe. Dans ce 36e volume vous retrouverez l’ensemble des communications de la derniĂšre Ă©dition de la JournĂ©e du groupe de contact FNRS – PrĂ©hisoire qui a eu lieu le 17 dĂ©cembre 2016 aux MusĂ©es royaux d’Art et d’Histoire Ă  Bruxelles. Ce sont plus de 200 pages qui sont tĂ©lĂ©chargeables gratuitement ou accessibles article par article.

Nous avons le plaisir de vous informer que le volume n°36 est disponible en ligne. Pour y accéder cliquez sur le lien ci-dessous.
http://www.naturalsciences.be/mars/groups/fnrs-contact-group/notae-praehistoricae/NP36/
Vous pouvez aussi toujours tĂ©lĂ©charger certaines Ă©ditions plus anciennes. La totalitĂ© de la collection n’est pas encore disponible en ligne
http://www.naturalsciences.be/mars/groups/fnrs-contact-group/notae-praehistoricae

24 décembre 2016

Publication – La Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°24 est en ligne

Filed under: Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 7:07


La Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°24, Ă©dition 2016, est disponible en ligne sur le site du Service public de Wallonie. Au sommaire de ce volume riche de 322 pages, vous retrouverez toute l’actualitĂ© archĂ©ologique de l’annĂ©e 2015 en Wallonie, classĂ©e par province et par pĂ©riode. La revue offre un panorama complet des opĂ©rations archĂ©ologiques menĂ©es par les archĂ©ologues du Service public de Wallonie comme des associations. Elle prĂ©sente aussi les dĂ©couvertes effectuĂ©es en prospection pĂ©destre par des archĂ©ologues amateurs qui lui ont Ă©tĂ© communiquĂ©es.

Pour se procurer les versions papier de cette publication Ă©ditĂ©e par la DGO4 du Service public de Wallonie, rendez-vous sur la boutique de l’Institut du Patrimoine wallon. Chaque volume est en vente au prix de 12 euros.

Sur le site internet du SPW, vous trouverez aussi tous les anciens numĂ©ros. Une clef de recherche permet de retrouver chacune des notices publiĂ©es en s’aidant du nom de l’auteur, de la commune ou de la pĂ©riode.

Les articles sur Spiennes et ceux de l’Ă©quipe archĂ©ologique de Spiennes dans la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°24

Filed under: Publication sur internet,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lĂšne Collet @ 7:07


L’Ă©quipe archĂ©ologique de Spiennes, composĂ©e d’archĂ©ologues du SPW, Service de l’ArchĂ©ologie de la Direction du Hainaut, et de la SociĂ©tĂ© de Recherche prĂ©historique en Hainaut, ainsi que notre collĂšgue du Service de l’ArchĂ©ologie de la Direction de LiĂšge du SPW, spĂ©cialiste de la conservation prĂ©ventive des sites archĂ©ologiques, contribuent chaque annĂ©e Ă  la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne. Voici ci-dessous les notices rĂ©digĂ©es pour la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°24.

COLLET H., LAVACHERY PH., PIRSON S., TOUSSAINT M., UNGER L. & WOODBURY M., 2016. Mons/Spiennes : fouille 2015 du puits d’extraction de silex ST 6 Ă  «Petit-Spiennes». Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 24 : 79-81.
Collet_etal_a_2015

LAVACHERY PH., COLLET H., ROSART A. & DE LENS L., 2016. QuĂ©vy/Genly : dĂ©couverte d’un fragment de hache polie en silex de Spiennes. Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 24 : 81-82.
Lavachery_etal_2015

COLLET H., LAVACHERY PH., COLLIN J.-PH., HAUZEUR A., WOODBURY M., UNGER L., CABRERO C. & ROSART A., 2016. Saint-Ghislain/Baudour : sondages prĂ©alables Ă  l’extension du temple protestant de Douvrain. Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 24 : 130-133.
Collet_etal_b_2015

VERSTRAELEN N., 2016. Mons/Spiennes : conservation prĂ©ventive des miniĂšres nĂ©olithiques en 2014. Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 24 : 76-79.
Verstraelen_2015

Focus sur la dĂ©couverte fortuite d’un fragment de hache polie effectuĂ©e Ă  QuĂ©vy

Filed under: Publication sur internet,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lĂšne Collet @ 6:06


GrĂące Ă  Myriam et Nathalie, agents d’accueil du PĂŽle musĂ©al de la Ville de Mons, nous avons eu connaissance de la dĂ©couverte d’un trĂšs grand fragment de hache polie en silex de Spiennes faite Ă  QuĂ©vy par Lodewijck De Lens, agriculteur dans la localitĂ©, et avons pu rĂ©diger avec son aide une notice dans la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°24. Encore un tout grand merci Ă  tous les trois pour cette collaboration !

LAVACHERY PH., COLLET H., ROSART A. & DE LENS L., 2016. QuĂ©vy/Genly : dĂ©couverte d’un fragment de hache polie en silex de Spiennes. Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 24 : 81-82.
Lavachery_etal_2015

L’Ă©quipe de Spiennes reste Ă  la disposition du public pour publier ses dĂ©couvertes et les faire ainsi connaĂźtre de tous.

23 décembre 2016

Publication – Les prĂ©-actes des JournĂ©es d’ArchĂ©ologie en Wallonie 2016 en ligne

Filed under: Publication sur internet,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lĂšne Collet @ 16:16

JAW_2016
Pour consulter les prĂ©-actes des journĂ©es 2016 de l’ArchĂ©ologie en Wallonie cliquez ici.

Les 17 et 18 novembre 2016 ont eu lieu les JournĂ©es d’ArchĂ©ologie en Wallonie. Cette manifestation organisĂ©e par la Direction gĂ©nĂ©rale opĂ©rationnelle de l’AmĂ©nagement du Territoire, du Logement, du Patrimoine et de l’Energie du Service public de Wallonie prĂ©sente l’actualitĂ© de l’annĂ©e Ă©coulĂ©e en Wallonie.


Vous y trouverez aussi un rĂ©sumĂ© de notre prĂ©sentation sur les squelettes humains dĂ©couverts dans les puits d’extraction Ă  Spiennes :

TOUSSAINT M., COLLET H., JADIN I., LAVACHERY PH., PIRSON S., WOODBURY M., ELOY J. & LAMBERMONT S., 2016. Des squelettes humains dans les puits d’extraction des miniĂšres nĂ©olithiques de silex de Spiennes : accidents ou sĂ©pultures ? Collectif, 2016. PrĂ©-actes des JournĂ©es d’ArchĂ©ologie en Wallonie (Rapports, ArchĂ©ologie, 6), Namur, Service public de Wallonie : 12-13.

12 décembre 2016

Parution « Production et diffusion des haches de la vallĂ©e du Loing. Les ateliers de Corquilleroy et de Fontenay-sur-Loing »

Filed under: NĂ©olithique,Publications — HĂ©lĂšne Collet @ 18:18


La Revue archéologique du Centre de la France nous annonce la parution du 62e supplément à la revue : « Production et diffusion des haches de la vallée du Loing. Les ateliers de Corquilleroy et de Fontenay-sur-Loing », par M.-F. Creusillet et S. Bourne (dir.), R. Irribarria, C. Pont-Tricoire et F. Sellami.

L’ouvrage est consacrĂ© Ă  l’examen de deux ateliers de taille de silex datĂ©s du NĂ©olithique moyen II (4300 – 3500 avant notre Ăšre) fouillĂ©s par l’INRAP Ă  l’occasion des travaux archĂ©ologiques menĂ©s sur le tracĂ© de l’autoroute A19. Ces ateliers ont produit des haches taillĂ©es prĂȘtes Ă  ĂȘtre polies sur un temps probablement court. Ils ont pour particularitĂ© d’ĂȘtre situĂ©s en dehors de tout site d’extraction et d’habitat. Cette Ă©tude s’attache donc Ă  une catĂ©gorie de site « intermĂ©diaire », spatialement et Ă©conomiquement complĂ©mentaire au site d’extraction et d’habitat.

Pour en savoir plus sur cet ouvrage, cliquez ici ou BDC 62e suppl RACF

20 novembre 2016

Sur internet – « Diffusion du silex de Spiennes et du silex bartonien du Bassin parisien dans le nord de la France et en Belgique… »

RAP_28_cover
L’article de F. Bostyn et H. Collet « Diffusion du silex de Spiennes et du silex bartonien du Bassin parisien dans le nord de la France et en Belgique de la fin du Ve millĂ©naire au dĂ©but du IVe millĂ©naire BC : une premiĂšre approche » publiĂ© dans la Revue archĂ©ologique de Picardien n°spĂ©cial 28, annĂ©e 2011, actes du colloque InternĂ©o de Villeneuve d’Ascq en 2009, pp 331-348 est disponible en ligne

Pour y accéder cliquez ici

Il s’agit d’un premier essai de synthĂšse d’identification des productions de Spiennes et de Jablines dans les sites du nord de la France et de l’ouest de la Belgique.

Par ailleurs l’ensemble des actes du colloque InternĂ©o de Villeneuve d’Ascq, publiĂ© dans la Revue archĂ©ologique de Picardie n°28 en 2011, est disponible sur PersĂ©e.

8 octobre 2016

Publication Ă  venir – Voyage dans l’archĂ©ologie spatiale anglo-saxonne aux Presses universitaires de France-ComtĂ©

Filed under: Publications — HĂ©lĂšne Collet @ 8:08

1ereCouv-archeo-3cm

Les Cahiers de la MSHE Ledoux nous annoncent que l’ouvrage ci-dessous paraĂźtra prochainement (octobre 2016) :

« Voyage dans l’archĂ©ologie spatiale anglo-saxonne »

Textes réunis par François FAVORY et Sander VAN DER LEEUW
édité par les Presses universitaires de Franche-Comté
Cet ouvrage collectif prĂ©sente des articles et des chapitres d’ouvrages publiĂ©s en langue anglaise dans les annĂ©es 1970 et traduits en français. Ces articles constituent des contributions importantes Ă  la thĂ©orie de l’archĂ©ologie spatiale et prĂ©sentent des outils conceptuels et analytiques essentiels pour accompagner le recours de plus en plus important aux systĂšmes d’information archĂ©ologique. Cette littĂ©rature scientifique innovante reste trop peu connue en France. Elle permet de comprendre comment l’ouverture Ă  d’autres disciplines a permis de modifier l’approche des sites, du mobilier archĂ©ologique et des Ă©changes entre les individus, les groupes sociaux et les sociĂ©tĂ©s.
Le bon de souscription de l’ouvrage (table des matiĂšres inclue) est disponible sur le lien suivant :http://mshe.univ-fcomte.fr/documents/cahiers/Souscription-archeo.pdf
Prix spĂ©cial de souscription jusqu’au 31 octobre 2016

24 septembre 2016

Le programme dĂ©finitif et l’abstract book de la ConfĂ©rence internationale sur les mines de silex prĂ©historiques sont en ligne

Filed under: ConfĂ©rences,Publication sur internet,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lĂšne Collet @ 20:20

Abstract_book_Conf_Spiennes_2016-1
Le programme dĂ©finitif et l’abstract book de la 7e ConfĂ©rence internationale sur les mines de silex prĂ©- et protohistoriques qui se tiendra Ă  Mons et Ă  Spiennes du 28 septembre au 1er octobre 2016 sous l’Ă©gide du Service public de Wallonie, DGO4, DĂ©partement du patrimoine, et de la Commission Mines de silex prĂ©-et protohistoriques de l’UISPP, en partenariat avec la SRPH, la Ville de Mons, le MusĂ©um rĂ©gionale des sciences naturelles de Mons, Sci TechÂČ et l’UMons, sont en ligne.

Pour prendre connaissance du programme : programme_7th_Inter_Conf_Spiennes

Pour tĂ©lĂ©charger l’abstract book :
Abstract_book_7th_Intern_Conf

20 mars 2016

Et vous, vous contribuez à Wikipédia ?

Filed under: Institutions,Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 3:03

Wikipédia
WikipĂ©dia est un projet d’encyclopĂ©die collective Ă©tablie sur Internet, universelle et multilingue. WikipĂ©dia a pour objectif d’offrir un contenu librement rĂ©utilisable, objectif et vĂ©rifiable, que chacun peut modifier et amĂ©liorer. WikipĂ©dia ce sont des articles de qualitĂ© et celle-ci dĂ©pend de chacun d’entre nous.

Elle est la plus grande encyclopĂ©die du monde. Elle est visitĂ©e chaque mois par 480 millions de visiteurs. Elle propose 29 millions d’articles dans plus de 280 langues. Elle est alimentĂ©e chaque jour par plus de 100 000 contributeurs et compte un total de 10 millions de modifications par mois, toutes langues confondues.

WikipĂ©dia en français compte au total 1 735 437 articles. En fĂ©vrier 2016, c’est la 5e plus importante Ă©dition linguistique en termes de nombre d’articles. Elle vient derriĂšre les versions en anglais, en suĂ©dois, en nĂ©erlandais et en allemand, en retard donc par rapprt Ă  l’impact de la langue française au niveau mondial. Celle-ci y occupe le 2e rang mondial en termes d’importance de la langue si on prend en compte son impact Ă©conomique, l’influence qu’elle exerce dans les domaines majeurs de l’activitĂ© humaine et du prestige socioculturel. La plus importante Ă©dition de wikipĂ©dia est l’édition anglaise avec plus de 5 000 000 d’articles. Pour en savoir plus.

Mars est le mois international de la contribution francophone sur WikipĂ©dia. A cette occasion, des ateliers et des rencontres sont organisĂ©s dans de nombreuses villes de la francophonie afin d’amĂ©liorer les projets WikimĂ©dia en français. HĂ©las, cette annĂ©e, aucune ville francophone de Belgique n’a accueilli de rencontre.

21 janvier 2016

Les articles sur Spiennes dans la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°22

Filed under: Publication sur internet,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lĂšne Collet @ 15:15

CAW22
Chaque annĂ©e la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne contient de brefs articles sur les miniĂšres nĂ©olithiques de silex de Spiennes, tĂ©moins de l’activitĂ© archĂ©ologique menĂ©e sur le site par le Service public de Wallonie et la SociĂ©tĂ© de Recherche prĂ©historique en Hainaut. Le Service public de Wallonie, et en particulier sa Direction de LiĂšge, assure depuis plusieurs annĂ©es la conservation prĂ©ventive de ces mines plurimillĂ©naires et publie le compte-rendu de ses interventions.

Vous trouverez ci-dessous les deux articles sur Spiennes contenus dans la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°22 publiĂ©e en 2014

COLLET H., HAESAERTS P., PIRSON S., SPAGNA P. & WOODBURY M., 2014. Mons/Spiennes : fouilles prĂ©ventives et suivi de la construction du Centre d’interprĂ©tation des miniĂšres nĂ©olithiques de silex de Spiennes au lieu-dit « Petit-Spiennes ». Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 22 : 90-92.
2014_Collet_et_al_2014_CW22

Le thĂšme : en 2013, la construction du SILEX’S est en voie d’achĂšvement, seul reste Ă  installer l’Ă©gouttage partant du bĂątiment. Le suivi archĂ©ologique de cette rĂ©vĂšle des vestiges de diffĂ©rentes pĂ©riodes s’Ă©chelonnant du palĂ©olithique au dĂ©but du 18e siĂšcle de notre Ăšre.

VERSTRAELEN N. & COLLET H., 2014. Mons/Spiennes : conservation prĂ©ventive des miniĂšres nĂ©olithiques en 2012. Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 22 : 86-90.
2014_Verstraelen_Collet_2014_CW22

Le thÚme : la conservation préventive des miniÚres de Petit-Spiennes et du Camp-à-Cayaux en 2012.

L’ensemble des notices publiĂ©es entre 1993 et 2014 dans l’un des 23 volumes de la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne est dĂ©sormais disponible en ligne sur le site de la DGO4 du Service public de Wallonie Ă  l’adresse suivante http://spw.wallonie.be/dgo4/site_caw/.

8 janvier 2016

Parution – Le Notae Praehistoricae n°35 est en ligne

Filed under: Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 20:20

esite_np34_couv1-lmascre_241215_rvb-200-97x136

Chaque annĂ©e la journĂ©e du Groupe de contact FNRS PrĂ©histoire est accompagnĂ©e de la parution d’un volume retraçant l’actualitĂ© de la recherche en archĂ©ologie prĂ©historique en Belgique et dans les pays limitrophes, grĂące au travail qu’y consacrent Ivan Jadin de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique et son Ă©quipe.

Nous avons le plaisir de vous informer que le volume n°35 est disponible en ligne. Pour y accéder cliquez sur le lien ci-dessous.
Notae Praehistoricae 35

Au Sommaire de ce numéro

*Hans Vandendriessche, Ruben Pede, Sigrid Klinkenborg, Arne Verbrugge, Jari Hinsch Mikkelsen, Joris Sergant, Bart Cherretté & Philippe Crombé Steentijdvondsten uit het zuiden van Oost-Vlaanderen: het neolithicum te eeuwergem-Spelaan (gem. Zottegem) en Ruien-Rosalinde (gem. Kluisbergen, BE) 5-23
*Rebecca Miller, John Stewart, Monika Knul, Yann Waersegers, Pierre Noiret & Keith Wilkinson The Middle to Upper Paleolithic transition at Trou Al’Wesse: A preliminary overview of stratigraphic units 17 to 15 25-34
*Olivier TouzĂ© La Station de l’Hermitage (Huccorgne, Prov. de LiĂšge, BE) : Ă©lĂ©ments de technologie lithique sur le Gravettien ancien de Belgique 35-54
*Luc Hermann La sexualitĂ© dans l’art rupestre d’Asie centrale 55-75
*Jean-Christophe Prignon Des plans de gestion pour les sites archĂ©ologiques du camp fortifiĂ© nĂ©olithique de « Boitsfort-Étangs » et des Tumuli Ă  Watermael-Boitsfort 77-93 (more…)

4 janvier 2016

Appel Ă  contribution pour la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°24

Filed under: Institutions,Publications — HĂ©lĂšne Collet @ 8:08

CAW23
L’activitĂ© archĂ©ologique de 2015 en RĂ©gion wallonne fera l’objet du volume 24 de la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne. Les textes sont attendus pour le 24 mars 2016, au plus tard.

Vous trouverez ci-joint les instructions aux auteurs et les deux fiches à compléter.

CAW_24_instructions

CAW_24_fiche_auteur

CAW_24_Fiche_site

CH21DIM200

26 décembre 2015

Parution du volume 2015 n°3/4 de la Revue archéologique de Picardie

Filed under: NĂ©olithique,Publications — HĂ©lĂšne Collet @ 14:14

cover_RAP-3_4_2015

On nous annonce la parution du volume 2015 n°3/4 de la Revue archéologique de Picardie. Ce volume, édité en hommage à Mariannick Le Bolloch, contient de nombreux articles inédits relatifs au Néolithique du nord de la France.
Pour plus de renseignements consultez, le sommaire accompagné du bon de commande ci-dessous RAP 3-4-1

20 décembre 2015

La Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°23/2015 est en ligne

Filed under: Publication sur internet,Spiennes, Mons et sa rĂ©gion — HĂ©lĂšne Collet @ 1:01

CAW23
La Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°23 (publication 2015) est disponible en ligne sur le site du Service public de Wallonie. Au sommaire de celle-ci, vous retrouverez toute l’actualitĂ© archĂ©ologique de l’annĂ©e 2014 en Wallonie. Sur le site, vous trouverez aussi les anciens numĂ©ros ainsi qu’une clef de recherche permettant de retrouver l’ensemble des notices.
La version imprimĂ©e est prĂ©vue pour le dĂ©but de l’annĂ©e 2016.

Pour ce qui concerne les miniĂšres nĂ©olithiques de silex de Spiennes, nous vous signalons la parution dans la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°23 des trois notices suivantes:

VERSTRAELEN N., 2015. Mons/Spiennes : conservation prĂ©ventive des miniĂšres nĂ©olithiques en 2013. Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 23 : 85-88. Verstraelen_2015
LAVACHERY P., COLLET H., TOUSSAINT M. & WOODBURY M., 2015. Mons/Spiennes : fouille du puits d’extraction ST 6 Ă  « Petit-Spiennes ». Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 23 : 88-90. Lavachery_etal_2015
DI MODICA K., PIRSON S., COLLET H. & LAVACHERY P., 2015. Mons/Spiennes : fouille palĂ©olithique dans la nappe de Mesvin au lieu-dit « Petit-Spiennes ». Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne 23 : 91-94. Di_Modica_etal_2015

28 novembre 2015

Les prĂ©-actes des JournĂ©es d’ArchĂ©ologie en Wallonie 2015 Ă  Rochefort disponibles sur le web

JAW2015-PreActes
A l’issue du colloque de trois jours (Rochefort, 18 au 20 novembre 2015) consacrĂ© Ă  l’archĂ©ologie en Wallonie qui de l’avis de tous fut de trĂšs haute tenue, le Service public de Wallonie a mis en ligne les prĂ©-actes du colloque, une possibilitĂ© bien agrĂ©able de retrouver les communications qui nous ont marquĂ©.
Pour consulter le sommaire : Sommaire_pré-actes
Pour accéder aux pré-actes : ici

Source : Service public de Wallonie, DGO4, colloques

5 août 2015

Du 16 au 23 aoĂ»t 2015 – A la recherche de miniĂšres Ă  silex, prospections dans la rĂ©gion des Marais de Saint-Gond

Filed under: Mines nĂ©olithiques,NĂ©olithique,Publication sur internet — HĂ©lĂšne Collet @ 22:22

Puits-1_vertlagravelle
Depuis 2012, RĂ©mi Martineau et son Ă©quipe ont entrepris des recherches dans la rĂ©gion des Marais de Saint-Gond. Cette rĂ©gion extrĂȘmement riche en vestiges du NĂ©olithique comprend notamment plus d’une centaine de sĂ©pultures collectives en hypogĂ©e datant du NĂ©olithique rĂ©cent (3500 Ă  3000 ans avant notre Ăšre) ainsi que plusieurs miniĂšres Ă  silex. L’Ă©quipe s’est attelĂ©e Ă  la redĂ©couverte de plusieurs de ces hypogĂ©es ainsi qu’Ă  la fouille de miniĂšres Ă  silex sur la commune de Vert-la-Gravelle/Vert-Toulon.
Les campagnes de fouille de l’Ă©tĂ© 2015 sur le site de Vert-la-Gravelle “La CrayĂšre” viennent de s’achever. On attend la publication des rĂ©sultats avec impatience. Du 16 au 23 aoĂ»t 2015, l’Ă©quipe mĂšnera encore une campagne de prospection dans la rĂ©gion des Marais de Saint-Gond. Une ou deux places sont encore disponibles, une occasion Ă  ne pas rater pour les personnes intĂ©ressĂ©es par les miniĂšres Ă  silex du NĂ©olithique.

Pour un Ă©tat des lieux sur les miniĂšres Ă  silex de la rĂ©gion des Marais de Saint-Gond, consultez l’article paru en 2014 dans la Revue archĂ©ologique de l’Est, ici.

Emmanuel Lenfant a rĂ©alisĂ© des images des fouilles de la campagne 2014, Ă  voir ici ainsi qu’un reportage sur celle-ci.

Source : http://saintgond.hypotheses.org/


Image : Vue intĂ©rieure du puits 1 de Vert-la-Gravelle “La CrayĂšre”. Un boyau relie les puits 1 (au premier plan) et 2 (visible au second plan, derriĂšre le pilier en craie du boyau). (photo R. Martineau)

Page suivante »

Powered by WordPress