Autour de Spiennes

Le blog des mines néolithiques de Spiennes et de l'archéologie en Wallonie

22 novembre 2013

2014, annĂ©e de l’archĂ©ologie – le site web est en ligne !

archéo 2014
En 2014, la Wallonie fĂŞte 25 ans d’archĂ©ologie. Tout au long de l’annĂ©e, de multiples manifestations seront organisĂ©es par le Service public de Wallonie et les acteurs de l’archĂ©ologie en RĂ©gion wallonne : expositions, visites de sites, confĂ©rences, balades, ateliers, publications… Nous vous en parlerons rĂ©gulièrement sur le blog des mines de Spiennes pour vous faire part en particulier des activitĂ©s concoctĂ©es par les archĂ©ologues de la SRPH et du SPW Ă  Spiennes et faire part de nos coups de coeur parmi les 180 activitĂ©s renseignĂ©es.
Afin de rendre compte au mieux de la foule des activitĂ©s proposĂ©es durant cette annĂ©e, le site web ArchĂ©o 2014 vient d’ĂŞtre mis en ligne. Vous pouvez y accĂ©der Ă  partir du blog des mines de Spiennes en cliquant Ă  droite de l’Ă©cran dans la rubrique « sites » sur l’onglet n°9 archĂ©o 2014.
Une fois sur le site, rien de plus facile pour retrouver un Ă©vĂ©nement : vous cliquez sur l’onglet Ă  faire et un menu apparaĂ®t Ă  gauche avec de nombreux onglets de sĂ©lection. Ce menu vous permet d’effectuer une recherche par type d’Ă©vĂ©nement (colloque, confĂ©rence, expostions, visites, balade,…) par pĂ©riode historique (PalĂ©olithique, NĂ©olithique, Protohistoire,…) et par date. Vous cochez les cases vous intĂ©ressant (lorsque la case apparaĂ®t en grisĂ©, elle n’est pas activĂ©e) et le nombre de manifestations correspondant Ă  votre recherche s’affiche sur la page. Vous cliquez ensuite sur la manifestation qui vous intĂ©resse pour en obtenir le dĂ©tail. En haut Ă  droite une carte avec de petits drapeaux vous permet de localiser l’Ă©vĂ©nement. La recherche peut aussi s’effectuer par ce biais.
VoilĂ , c’est parti. Il ne vous reste plus qu’Ă  naviguer pour dĂ©couvrir les 50 expositions, 30 visites & animations, 25 festivitĂ©se, 17 balades & randonnĂ©es, 50 colloques & confĂ©rences, ainsi que les ouvertures de chantier … et rendez-vous en fĂ©vrier 2014 pour le lancement officiel de cette annĂ©e archĂ©ologique.

19 octobre 2013

Film sur le web – expĂ©rimentation de l’extraction par le feu dans les mines d’or de GĂ©orgie

Filed under: Films sur le Web,Mines nĂ©olithiques — HĂ©lène Collet @ 4:04

XP extraction feu
Voici quelques semaines nous vous faisions part des menaces pesant sur la mine d’or prĂ©historique de Sakdrissi en GĂ©orgie et de la pĂ©tition qui circulait afin que ce site prĂ©historique ne soit pas dĂ©truit par les exploitations modernes.
Nous vous prĂ©sentons ici un court documentaire en allemand qui met en lumière les recheches effectuĂ©es par le Bergbau-Museum de Bochum dans cette rĂ©gion et en particulier les expĂ©rimentations rĂ©alisĂ©es pour mieux comprendre les techniques d’exploitation par le feu, techniques qui permettent d’exploiter des roches tenaces avec des outils rudimentnaires en pierre ou en bois de cerf.
Pour visionner le documentaire, c’est ici. A noter que le documetnaire vaut la peine d’ĂŞtre visionnĂ© mĂŞme si on ne maĂ®trise pas l’allemand car il est très didactique et permet de facilement comprendre la technique mise en oeuvre ainsi que d’avoir un aperçu sur la fabrication et l’emmanchement d’outils en pierre. Enfin pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette technique d’exploitation par le feu, wikipĂ©dia en allemand y consacre un article.
mine d'or
Merci Ă  Anne Hauzeur pour toutes ces informations

9 octobre 2013

Les ressources du web – Marcel Mazoyer « comprendre les agricultures du monde »

Filed under: NĂ©olithique,Sur le Web — HĂ©lène Collet @ 0:00

Marcel Mazoyer
Marcel Mazoyer a dirigĂ© la chaire d’agriculture comparĂ©e et de dĂ©veloppement agricole de l’Institut national agronomique Paris-Grignon. Il est l’auteur avec Laurence Roudart de l’ouvrage « Histoire des agricultures du monde. Du NĂ©olithique Ă  la crise contemporaine » (Seuil, Paris, 1997 (rĂ©Ă©d 1998, 2002)) qui brosse un panorama complet des agricultures et des dĂ©veloppements spectaculaires que celle-ci ont permis Ă  l’humanitĂ© depuis les premiers groupes de chasseurs-cueilleurs, qui se sĂ©dentarisent dans quelques endroits du monde, seront Ă  l’origine des premières pratiques agricoles et formeront les foyers de diffusion de l’agriculture au NĂ©olithique, jusqu’Ă  l’amĂ©lioraton spectaculaire engendrĂ©e par les systèmes agricoles dĂ©veloppĂ©s Ă  l’aube de la rĂ©volution industrielle en passant par les systèmes hydrauliques irriguĂ©s d’Egypte, les cultures attelĂ©es lĂ©gères et lourdes.

Mazoyer_Roudart copie
Il retrace ici dans trois courtes interviews les processus qui sont Ă  l’origine d’une pratique agricole consciente ainsi que le dĂ©veloppement et les limites des agricultures sur abattis-brĂ»lis
Ă©pisode 1 – naissance de l’agriculture
Ă©pisode 2 – l’agriculture sur abattis-brĂ»lis
Ă©pisode 3 – la crise des cultures sur abattis-brĂ»lis
et comprendre les agricultures du monde

1 août 2013

Les Queyriaux – Un village chassĂ©en exceptionnellement prĂ©servĂ©

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 15:15

COURNON-D-AUVERGNE-

Le site des Queyriaux, Ă  Cournon d’Auvergne, en pĂ©riphĂ©rie de Clermont-Ferrand, a Ă©tĂ© fouillĂ© pendant 14 mois par une Ă©quipe de l’INRAP menĂ©e par Carine Muller-Pelletier. La fouille, d’une emprise de 3 ha, a livrĂ© des vestiges datĂ©s de 5200 avant notre ère au 3e siècle après. Elle a surtout permis de mettre en Ă©vidence des sols d’occupation extrĂŞmement bien conservĂ©s liĂ©s Ă  une occupation villageoise chassĂ©enne. Le site a d’ailleurs Ă©tĂ© classĂ© comme dĂ©couverte d’importance exceptionnelle.

la fouille a mis au jour un village composĂ© de 4 Ă  10 grands bâtiments reflĂ©tant une occupation entre 3900 Ă  3750 avant notre ère. Le village s’Ă©tendant en dehors de l’emprise de fouille, son Ă©tendue rĂ©elle demeure inconnue. Les niveaux de sols conservĂ©s comprennent des zones d’ateliers de taille, de boucherie, des grands foyers ouverts de galets chauffĂ©s et des fosses dĂ©tritiques. Du point de vue des Ă©changes, la cĂ©ramique indique d’ores et dĂ©jĂ  des rapports avec la Bourgogne, les zones plus septentrionales ou le sud de la France. Ă€ ces dĂ©couvertes, il faut ajouter la prĂ©sence de 23 sĂ©pultures en pĂ©riphĂ©rie du village ou au sein mĂŞme des bâtiments.

Je vous invite chaudement Ă  visionner le reportage de l’INRAP sur cette dĂ©couverte [Un village nĂ©olithique dans le Puy-de-DĂ´me] ainsi que quelques photos de fouilles disponibles ICI.

Sources :
Image d’archĂ©ologie.fr
World Neolithic

26 juin 2013

Fouilles Ă  Vaucelles (Calvados) – DĂ©couvertes d’occupations prĂ©-/protohistoriques

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique,Protohistoire et Histoire — Jean-Philippe Collin @ 0:00

fouille

Depuis dĂ©but mai et jusqu’Ă  la fin de ce mois, l’Ă©quipe de H. Lepaumier (INRAP) travaille Ă  Vaucelles, petit village du Calvados limitrophe de Bayeux, prĂ©alablement Ă  l’amĂ©nagement d’un nouveau quartier et d’un parc d’activitĂ© Ă©conomique. Sur l’emprise de quatre hectares, les archĂ©ologues se concentrent sur 1.5 ha de terrain comportant des vestiges prĂ©- et protohistoriques :

– Une occupation du NĂ©olithique ancien (environ 5000 av. J.-C.) caractĂ©risĂ©e par la prĂ©sence de quelques fosses contenant de l’outillage lithique, des Ă©lĂ©ments de parure en schiste et des tessons de cĂ©ramiques ;
– une petite nĂ©cropole de l’Age du Bronze (du 3e millĂ©naire) comprenant des petits monuments funĂ©raires circulaires ;
– et surtout l’implantation d’une ferme de l’Age du fer (du 2e sicèle av. J.-C.) dĂ©limitĂ©e par un fossĂ© profond enserrant un parcellaire et une zone de fosses et de trous de poteaux interprĂ©tĂ©e comme Ă©tant l’habitat.

Je vous invite Ă  regarder l’interview de H. Lepaumier Ă  ce sujet : ICI.

Sources :
Breves archéologiques
Ouest-France

16 juin 2013

Parution de la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°20

Filed under: Publications,Sur le Web — HĂ©lène Collet @ 20:20

CH20DIM200

Si vous voulez tout savoir sur l’actualitĂ© de l’archĂ©ologie en RĂ©gion wallonne en 2011, plongez sur la Chronique de l’ArchĂ©ologie wallonne n°20 paru en 2013, un volume Ă©ditĂ© par le Service public de Wallonie.
Pour vous procurer l’ouvrage, disponible au prix de 12 euros, il vous suffit de le commander auprès de l’IPW, l’Institut du Patrimoine wallon. AccĂ©dez au site en cliquant ici.
Vous pouvez aussi depuis octobre 2013 accéder à cette Chronique en ligne. Cliquez ici.

15 juin 2013

IV meeting of the European Megalithic studies group : vidéos et articles en ligne

Filed under: NĂ©olithique,Sur le Web — Jean-Philippe Collin @ 0:00

menhirs-of-st-dénec-porspoder-finistère

L’annĂ©e passĂ©e, dans le cadre du programme « MĂ©galithismes atlantiques et d’ailleurs », les spĂ©cialistes europĂ©ens du sujet se se sont rĂ©unis Ă  Rennes lors du 4e meeting de l’European Megalithic studies group. Un website dĂ©diĂ© Ă  l’évĂ©nement est dĂ©sormais en ligne. Vous pouvez y retrouver les prĂ©sentations des diffĂ©rents intervenants mais Ă©galement y tĂ©lĂ©charger des articles PDF concernant le mĂ©galithisme. Bonne dĂ©couverte : c’est ICI

Les confĂ©rences : (more…)

7 juin 2013

« Les derniers chasseurs-cueilleurs » sur Arte ce vendredi 07 juin

Filed under: Films sur le Web,Paleo et MĂ©so — Jean-Philippe Collin @ 10:10

sur nos traces
Comme annoncĂ© il y a quelques jours (ICI), Arte, en collaboration avec l’INRAP, diffuse ce vendredi et ce week-end un programme « archĂ©ologie » Ă  l’occasion des 4e journĂ©es nationales d’archĂ©ologies (voir notre rubrique).
Aujourd’hui, Ă  17h45, vous pourrez assister Ă  la diffusion du 5e documentaires de la sĂ©rie « Sur nos traces » (2013) – une sĂ©rie documentaire d’EdmĂ©e Millot et Agnès Molia de 15 Ă©pidoses de 26 minutes chacun – intitulĂ© Les derniers chasseurs-cueilleurs. Il s’agit de la première partie du documentaire Les hommes de la PrĂ©histoire. Étant donnĂ© l’heure de diffusion, si vous ratez le coche (17h45 ce soir), l’Ă©pisode sera rediffusĂ© le vendredi 14 juin Ă  05h55 (…) et accessible temporairement sur internet via le site d’Arte, Ă  cette page. Bon visionnage.

Sources :
Arte
World Neolithic

15 avril 2013

Les guerriers gaulois sont dans la plaine de Troyes (Inrap)

Filed under: Films sur le Web,Institutions,Protohistoire et Histoire,Sur le Web — Jean-Pierre LIPPUS @ 10:10

420_68911_vignette_Bucheres-GliksmanUne équipe de l’Inrap vient de mettre au jour une nécropole gauloise des IVe et IIIe siècles avant notre ère sur le site du Parc logistique de l’Aube, à Buchères. Depuis 2004, les 260 hectares de ce projet du conseil général, bénéficient, sur prescription de l’État (Drac Champagne), d’un suivi archéologique : 230 hectares ont déjà été diagnostiqués, 40 fouilles réalisées. C’est la dernière d’entre elles qui livre, aujourd’hui, une série de tombes gauloises, notamment de guerriers, exceptionnelles.

Des enclos bien visibles dans le paysage de l’âge du Bronze
Le décapage a mis au jour une quinzaine d’enclos funéraires spectaculaires, quadrangulaires, circulaires ou en fer à cheval. Certains d’entre eux appartiennent à des périodes antérieures à l’époque celtique, notamment à l’âge du Bronze. Ces puissants enclos, marqués par des fossés profonds de 2 mètres, sont alignés. Les sépultures qu’ils abritaient ont disparu. Alors très visibles dans le paysage, ces monuments devaient être de forts marqueurs territoriaux durant la Protohistoire. Au cours du IVe siècle avant notre ère, une nécropole gauloise y est implantée à proximité immédiate.

La nécropole guerrière
Deux ensembles de tombes gauloises sont accolés à ces grands monuments. Certaines sont entourées d’enclos carrés de dimensions plus modestes. Cette nécropole accueille une petite communauté appartenant à la culture archéologique de La Tène ancienne.
Les corps reposent dans de profondes fosses aménagées de plancher, coffrages et couvertures. La volonté de rapprocher les défunts entre eux est patente, certaines fosses se juxtaposant ou se recoupant : dans une tombe, deux défunts ont même été inhumés l’un contre l’autre

Source : INRAP (suite du communiqué)

Visite virtuelle de la fouille de Visite virtuelle de la fouille de Buchères dans l’Aube

21 janvier 2013

ThĂ©zy-Glimont (80) : dĂ©couverte exceptionnelle de vestiges archĂ©ologiques de l’Ă©poque gauloise

Filed under: Presse & Medias,Protohistoire et Histoire,Sur le Web — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

Il s’agit de fosses avec cortège homme-animaux sacrifiĂ©s. Ce type de vestiges n’a pour l’instant que deux exemples de comparaison dans le centre de la France.

Deux zones, prescrites par l’Etat, font l’objet d’une fouille prĂ©ventive depuis le 5 novembre, sur une superficie totale de 2 ha près du cimetière de ThĂ©zy-Glimont, Ă  l’est d’Amiens.

La première zone de 7 500 m² a été explorée en 2012, la seconde zone de 12 500 m² le sera en 2013. Un diagnostic archéologique a été mené fin juin-début juillet par le service Archéologie préventive sur 5 ha, motivé par la réalisation d’un lotissement d’une cinquantaine de pavillons. A partir de ce diagnostic, l’Etat a prescrit deux zones de fouilles.

 

Liens : http://picardie.france3.fr

9 janvier 2013

Un ancien documentaire sur les mines de Grime’s Graves (Norfolk) disponible sur You Tube

Filed under: Films sur le Web,Mines nĂ©olithiques — HĂ©lène Collet @ 5:05


Dans cet ancien documentaire de 48 minutes réalisé dans les années 1970, Gale Sieveking, archéologue du British Museum, et Sjeuf Felder, ingénieur des mines et membre de l’association limbourgeoise de géologie nous emmènent dans les mines de silex de Grime’s Graves (Norfolk, Grande-Bretagne), un site qui fut en exploitation à la fin du Néolithique ainsi qu’à l’Age du Bronze. Le film très complet évoque l’exploitation des structures de très grandes dimensions datées du Néolithique final, comme le puits Greenwell, du nom du fouilleur qui à la fin du 19e siècle en réalisa l’exploration. Dans la zone où le paysage minier est conservé 500 dépressions correspondant à autant de puits peu ou prou similaires au puits Greenwell sont visibles. Selon Gale Sieveking et Sjeuf Felder, une structure comme le puits Greenwell permettait l’extraction d’une 50aine de tonnes de silex et nécessitait plus de 100 jours de travail.

Le documentaire fait aussi une longue incursion sur le continent et nous emmène à la découverte des minières de Rijckholt-St-Geertruid aux Pays-Bas, plus anciennes d’environ un millénaire, et des méthodes d’exploitation qui y furent mises en œuvre. Il est à noter que ce dernier site présente des techniques assez similaires à celles utilisées à Spiennes.

Pour accéder au documentaire : ici

(more…)

4 janvier 2013

Le Canal Seine-nord Europe – un chantier exceptionnel : l’exemple d’Etricourt-Manancourt

Filed under: Films sur le Web,Paleo et MĂ©so — Jean-Philippe Collin @ 10:10

Le Canal Seine-nord Europe (CSNE) est un projet d’amĂ©nagement d’une voie d’eau entre la Seine et l’Escaut pour des barges et des pĂ©niches de grand gabarit (ce qui permettra de raccorder diffĂ©rents ports maritimes comme Le Havre, Dunkerque, Antwerpen, Rotterdam,…). Ce grand canal s’entendra sur 106 km de long (de Compiègne Ă  Aubencheul-au-bac) pour une largeur de 54 m de large. Il faut ajouter Ă  cela les rĂ©servoirs, l’amĂ©nagement des ports fluviaux ainsi que 7 Ă©cluses, 3 ponts-canaux et 59 ponts routiers et ferroviaires. L’emprise totale est estimĂ©e Ă  2500 hectares. PrĂ©alablement Ă  la construction du canal proprement dit, l’INRAP mène ce chantier d’archĂ©ologie prĂ©ventive, un des plus grands menĂ©s Ă  ce jour en Europe. Plusieurs centaines de sites ont Ă©tĂ© mis au jour le long du tracĂ© (tous ne sont Ă©videment pas fouillĂ©s), depuis un palĂ©olithique très ancien jusqu’au vestiges de la Grande Guerre. Je vous invite Ă  consulter les pages de l’INRAP consacrĂ©es Ă  ce projet, notamment celle consacrĂ©e aux mĂ©thodes de fouille, qui est des plus intĂ©ressante : INRAP – le CNSE (more…)

25 octobre 2012

Le colloque «Préservation des objets archéologiques. Ethique de la sélection» sur le web

Filed under: Sur le Web — HĂ©lène Collet @ 0:00

ethique.jpg En janvier 2008, le MusĂ©e royal de Mariemont organisait un colloque sur le thème de la PrĂ©servation des objets archĂ©ologiques et l’Ă©thique de la sĂ©lection. Cette journĂ©e de rĂ©flexion inaugurait un cycle de rencontres intitulĂ© « Ethique et archĂ©ologie ». Aujourd’hui, les communications de cette très intĂ©ressante rencontre sont toutes accessibles en ligne sur le site du musĂ©e de Mariemont site du MusĂ©e de Mariemont , une chance pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’y assister.

Coup d’oeil sur cette thĂ©matique
Aujourd’hui, les pratiques en la matière, que ce soit sur le chantier de fouilles ou dans les réserves de collections, sont le plus souvent implicites : nous opérons des tris, nous choisissons de garder certains objets, nous en excluons d’autres. Sur quels critères, conscients ou non, sélectionnons-nous les objets archéologiques à mettre en réserve ? Quelles sont les pratiques en la matière en Belgique et dans les régions limitrophes ? « Que voulons-nous garder ? » : ce problème se pose pour tous les objets découverts, par-delà le clivage entre les époques étudiées, en fonction de la technique en œuvre, du contexte de découverte… A quoi sert une découverte si elle n’est pas conservée ? Découvrons-nous pour garder ? Devons-nous garder si nous savons que nous ne pourrons tout conserver adéquatement ?
L’objectif de cette rencontre, réunissant des archéologues de terrain et des responsables de collections archéologiques, vise à exposer les arguments en présence, à établir un inventaire de « bonnes pratiques » et une liste de critères de choix aidant à la décision.
Le public visé est celui des professionnels, amateurs et étudiants en archéologie, en muséologie et en conservation-restauration.
La matinée sera consacrée à la présentation des pratiques en la matière par différents responsables de collections archéologiques, tandis que l’après-midi s’organisera autour d’une table-ronde visant à la clarification et à la mise en
commun des critères de choix de conservation des objets archéologiques.

24 octobre 2012

NĂ©chin – le château de La Royere en restauration

Filed under: Films sur le Web,Protohistoire et Histoire — Jean-Philippe Collin @ 0:00

En 2011, une fouille archĂ©ologique rĂ©alisĂ©e par le Service Public de Wallonie, sous la direction d’Isabelle Deramaix, avait lieu au Chateau de La Royere, Ă  Nechin (Estaimpuis, Hainaut). Ces fouilles ont notamment permis de prĂ©ciser les diffĂ©rentes Ă©tapes de construction du chateau (la première enceinte datait de la fin du XII, et après sa destruction, la seconde enceinte a Ă©tĂ© Ă©difiĂ©e Ă  la fin du XIII – dĂ©but du XIVe siècle) et d’avancer le nom de Philippe le Bel comme commanditaire de la seconde enceinte dans le cadre des guerres entre le Royaume de France et le ComtĂ© de Flandre.

La semaine passĂ©e, une phase de restauration du monument a Ă©tĂ© abordĂ©e via un stage en maçonnerie ancienne organisĂ© grâce Ă  la collaboration du Centre des mĂ©tiers du patrimoine de la Paix-Dieu, de la direction de l’ArchĂ©ologie et du service de maintenance de la direction de la Restauration du dĂ©partement du Patrimoine du SPW (je vous invite Ă  jeter un coup d’oeil aux nombreuses formations que propose le centre de la Paix Dieu). Participaient notamment Ă  ce stage des ouvriers de la ville de Tournai (peut-ĂŞtre amenĂ©s Ă  reproduire les techniques apprises lors du stage dans leur ville) ainsi que le fils de la propriĂ©taire des lieux, passionnĂ© par le site depuis ds annĂ©es. Une petite vidĂ©o sur ce stage de restauration ?

Sources :
Notélé.be
La Dernière Heure
L’Avenir
La Libre

17 octobre 2012

Les premiers hommes d’Etricourt-Manancourt

Filed under: Films sur le Web,Paleo et MĂ©so — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

Les archĂ©ologues dĂ©couvrent plusieurs occupations palĂ©olithiques et la fouille rĂ©vèle trois grands cycles climatiques oĂą se succèdent pĂ©riodes glaciaires et interglaciaires. Des sols humifères, parfaitement conservĂ©s et vieux de 300 000 ans contiennent le niveau archĂ©ologique le plus ancien et le plus riche du site. Il a livrĂ© jusqu’à prĂ©sent plusieurs centaines de silex taillĂ©s, dont l’outil phare de l’époque : le biface.
La répartition des vestiges et les études lithiques apporteront des éléments fondamentaux pour reconstituer les comportements et le mode de vie de ces premiers européens.

Source :  Inrap – GĂ©dĂ©on 2012

11 octobre 2012

Retour sur la rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde – La rĂ©volution nĂ©olithique et les mythologies de la faute

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.

Cette semaine, je vous propose une confĂ©rence de Roland Schaer (CitĂ© des sciences et de l’industrie), intitulĂ©e La rĂ©volution nĂ©olithique et les mythologies de la faute.

(more…)

3 octobre 2012

Retour sur la rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde – De l’arbre du primate explorateur au rĂ©seau humain : filiations et migrations

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.

Avec la sĂ©ance L’hĂ©ritage du NĂ©olithique, nous attaquons cette semaine la dernière ligne droite du colloque :

Dans quelle mesure les inventions du NĂ©olithique, au premier rang desquelles la sĂ©lection vĂ©gĂ©tale et animale et la crĂ©ation des premiers hybrides, sont-elles les prĂ©misses des grandes ruptures technologiques et de la manipulation de l’ADN au XXe siècle ? Dans notre relation aux autres vivants, sommes-nous en train de « changer de monde » par rapport Ă  l’hĂ©ritage du NĂ©olithique ?


AndrĂ© Langaney (MusĂ©um national d’histoire naturelle de Paris) travaille sur la gĂ©nĂ©tique molĂ©culaire des populations humaines, l’histoire du peuplement humain actuel et, pas consĂ©quent, sur les thĂ©ories et mĂ©canismes de l’Ă©volution. Il nous prĂ©sente une confĂ©rence intitulĂ©e De l’arbre du primate explorateur au rĂ©seau humain : filiations et migrations.

(more…)

1 octobre 2012

INRAP – Un camp de hauteur nĂ©olithique sur la cĂ´tĂ© d’Opale

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 10:10

Il y a quelque temps, l’INRAP a mis en ligne une vidĂ©o montrant les fouilles rĂ©alisĂ©es par Ivan Praud et son Ă©quipe sur le site nĂ©olithique du Mont d’Hubert,Ă  Escalles (Cote d’Opale). Il s’agit d’un site de hauteur avec enceinte, et datĂ© du NĂ©olithique moyen II (4200-3800 avant notre ère). D’après les vestiges et restes mis au jour (ossements de bĂ©tails, amas de coquillages,.) le site pourrait ĂŞtre un lieu de rassemblement ou un site d’habitat. Quid de la dĂ©couverte d’ossements humains avec traces de dĂ©coupes ou exposition au feu?

Le conseil gĂ©nĂ©ral du Pas-de-Calais entreprend la mise en valeur et la protection du Grand site national des Deux Caps. Dans ce cadre, l’amĂ©nagement d’un parking est prĂ©vu sur le Mont d’Hubert, en arrière du cap Blanc-Nez, Ă  Escalles ; l’occasion, pour le centre dĂ©partemental d’archĂ©ologie, sous la direction scientifique de l’Inrap, de fouiller intĂ©gralement une surface de 2,4 hectares sur une durĂ©e totale de 5 mois. Une première phase a Ă©tĂ© menĂ©e durant l’automne 2010, une seconde au printemps 2011.
Le mobilier exhumĂ© provient essentiellement du comblement du fossĂ© d’enceinte : sur les 120 mètres fouillĂ©s, plus de 1 500 kg de silex, 500 kg de grès, 200 kg de faune et 120 kg de cĂ©ramique ont Ă©tĂ© exhumĂ©s ! Ă€ cela, il faut ajouter de nombreux restes humains et plusieurs milliers de litres de coquillages marins.

Je vous invite à regarder la vidéo, à partir de ce lien.

Source :
INRAP
La voix du Nord

26 septembre 2012

Retour sur la révolution néolithique dans le monde : les conditions imaginaires et symboliques de la formation des castes ou des classes

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.

Ă€ cheval sur l’archĂ©ologie, l’histoire et l’anthropologie, Maurice Godelier (EHESS) nous parle de groupes qui, sur base de leur statut politique et/ou religieux, occupent des positions sociales privilĂ©giĂ©es. La confĂ©rence s’intitule Les conditions imaginaires et symboliques de la formation des castes ou des classes.
(more…)

12 septembre 2012

Retour sur la rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde : naissance des inĂ©galitĂ©s et prĂ©misses de l’État

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.

Cette semaine et la prochaine, nous nous intĂ©ressons Ă  l’Ă©mergence de strates sociales au sein des populations nĂ©olithisĂ©es. Quelles sont les conditions permettant l’Ă©mergence de groupes sociaux distincts? Comment les premiers centres urbains et Ă©tats ont-il rĂ©sultĂ© de ces inĂ©galitĂ©s? Quels sont les apports de l’archĂ©ologie Ă  ces larges questions ? Jean-Paul Demoule (Paris I) nous propose un exposĂ© intitulĂ© Naissance des inĂ©galitĂ©s et prĂ©misses de l’État.

(more…)

5 septembre 2012

Retour sur la révolution néolithique dans le monde : grandes enceintes et rites funéraires au Néolithique moyen

Filed under: Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.

Cette semaine, je vous propose une conférence de Anne Augereau (INRAP, UMR 7041), intitulée Grandes enceintes et rites funéraires au Néolithique moyen.

(more…)

30 août 2012

DĂ©couverte des plus anciennes allumettes

Filed under: NĂ©olithique,Sur le Web — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

D’après des chercheurs d’IsraĂ«l, de mystĂ©rieux objets d’argile et de pierre du NĂ©olithique pourraient ĂŞtre les plus anciennes allumettes Ă  ce jour.
Bien que ces objets cylindriques soient connus depuis un certain temps, ils avaient Ă©tĂ© interprĂ©tĂ©s, jusqu’Ă  maintenant, comme des symboles phalliques cultuels.

La nouvelle interprétation des chercheurs signifie que ceux-ci pourraient être la plus ancienne preuve sur la façon dont les feux étaient allumés.

L’Ă©tude a Ă©tĂ© publiĂ©e dans la revue Plos One. Le journal rapporte que ces objets ont près de 8.000 ans.

Des allume-feux

Bien que les traces de « pyrotechnie » en Eurasie soient connues depuis 750000 ans, ces conclusions proviennent gĂ©nĂ©ralement de la forme des restes du feu en lui-mĂŞme.

« Nous avons des preuves d’utilisation du feu chez les hommes modernes et les NĂ©andertaliens, avec des cendres et des foyers, mais rien n’a jamais Ă©tĂ© trouvĂ© sur la façon dont ces feux ont Ă©tĂ© allumĂ©s« , explique l’auteur principal de l’Ă©tude, le professeur Naama Goren-Inbar de l’UniversitĂ© hĂ©braĂŻque de JĂ©rusalem.

Source:

29 août 2012

Retour sur la révolution néolithique dans le monde : les menhirs de Belz

Filed under: ConfĂ©rences,Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.
Cette semaine, nous sommes de retour en France, avec StĂ©phan Hinguant (Inrap, UMR 6566) qui nous emmène dĂ©couvrir la soixantaine de menhirs de Belz, au lieu-dit Kerdruellan (Morbihan). Ce site mĂ©galithique, enfoui jusqu’en 2006, est extrĂŞmement bien conservĂ©. La confĂ©rence est sobrement intitulĂ©e Les menhirs de Belz.

(more…)

21 août 2012

Inrap – Un camp de hauteur nĂ©olithique sur la cĂ´te d’Opale

Filed under: NĂ©olithique,Sur le Web — Jean-Pierre LIPPUS @ 0:00

Visite du site avec Ivan Praud, archĂ©ologue responsable d’opĂ©ration, Inrap, Elisabeth Panloups, archĂ©ologue, centre dĂ©partemental d’archĂ©ologie du Pas-de-Calais, et William Devriendt, anthropologue, Direction de l’archĂ©ologie prĂ©ventive de la communautĂ© du Douaisis

Le conseil gĂ©nĂ©ral entreprend la mise en valeur et la protection du Grand site national des Deux Caps. Dans ce cadre, l’amĂ©nagement d’un parking est prĂ©vu sur le Mont d’Hubert, en arrière du cap Blanc-Nez, Ă  Escalles ; l’occasion, pour le centre dĂ©partemental d’archĂ©ologie, sous la direction scientifique de l’Inrap, de fouiller intĂ©gralement une surface de 2,4 hectares sur une durĂ©e totale de 5 mois. Une première phase a Ă©tĂ© menĂ©e durant l’automne 2010, une seconde au printemps 2011. (suite)

8 août 2012

Retour sur la révolution néolithique dans le monde : la diversité des systèmes agraires à la fin du Néolithique

Filed under: ConfĂ©rences,Films sur le Web,NĂ©olithique — Jean-Philippe Collin @ 0:00


En octobre 2008 a eu lieu un colloque international intitulĂ© « La rĂ©volution nĂ©olithique dans le monde, aux origines de l’emprise humaine sur le vivant » organisĂ© par la CitĂ© des sciences et de l’industrie et l’Inrap (je vous recommande chaudement les actes du colloque). Via une sĂ©rie de vidĂ©os rĂ©alisĂ©es tout au long de la rencontre, je vous propose de (re-)dĂ©couvrir les diffĂ©rentes communications qui s’attachent donc exclusivement au phĂ©nomène nĂ©olithique.

Comme annoncé mercredi dernier, nous abordons à partir de cette semaine une nouvelle séance de conférences intitulée Idéologie et pouvoir.

Comment la diffusion des cultures nĂ©olithiques provoque-t-elle le dĂ©veloppement de sociĂ©tĂ©s inĂ©galitaires et la naissance de l’État. Quelles idĂ©ologies et quels rituels accompagnent ces transformations ?

C’est Marcel Mazoyer (Institut national de recherches agronomiques) qui dĂ©bute avec une confĂ©rence intitulĂ©e La diversitĂ© des systèmes agraires Ă  la fin du NĂ©olithique.
(more…)

« Page prĂ©cĂ©dentePage suivante »

Powered by WordPress